Étiquette : equipe de france futsal UEFS

Equipe de france de futsal AMF uni soudé

Stage EdF à Gémozac : un groupe uni et soudé

Stage EdF à Gémozac : un groupe uni et soudé

Si le stage de l’Equipe de France de Futsal AMF reste une réussite, celui-ci fut tout de même marqué par les évènements parisiens du week-end. Minute de silence et marseillaise  à l’honneur, avec une grosse pensée aux familles des victimes.

Lire la suite « Stage EdF à Gémozac : un groupe uni et soudé »

Stage de préparation à l’Eurofutsal 2016 : des nouveaux dans la liste

Stage de préparation à l’Eurofutsal 2016 : des nouveaux dans la liste

Dans le cadre de sa préparation à l’Eurofutsal 2016 en Russie, l’Equipe de France de Futsal AMF va se réunir à Gemozac (17) les 14 et 15 novembre 2015. Le staff tricolore continue de tester de nouveau joueurs avec une concurrence accrue. Deux rencontres de gala, face à une sélection All Star de joueurs de KLF, sont prévues au cours du week-end.

stage-equipe-de-france-futsal-amf

Après la double confrontation amicale face à la Catalogne, la doublette Cariat-Ouanane va disposer d’un week-end complet pour améliorer le jeu collectif du groupe France et observer l’intégration de nouveaux éléments. A un peu plus de six mois du coup d’envoi du Championnat d’Europe UEFS, la machine est lancée et gare à ceux qui vont rater le train.

Pour ce second rendez-vous de l’année, les sélectionneurs n’ont fait appel qu’aux joueurs évoluant en Kappa Ligue Futsal, plus facilement mobilisables. Sur les quatorze joueurs convoqués, huit intègreront pour la première fois le groupe France. En pleine bourre en ce début de saison, Giraud et Sarr, les canonniers respectifs de l’AJA Futsal et d’ASO Futsal seront présents. Un autre local fera son apparition, avec la convocation de Dumont d’Aulnay. Avec quatre joueurs sélectionnés, le Champion de France est le club le mieux représenté. Mellot, de retour dans le groupe, sera accompagné de Martin, Cherreau et Drouault, ce dernier se voyant logiquement récompensé d’une grosse saison 2015.
Côté sudistes, deux Flashmen, Max et Robert, vont découvrir également la sélection, après plusieurs années de progression au sein d’un club phare de l’hexagone. Enfin, Chiari (Vauvert) et Ben Said (Saint-Gilles) complètent l’équipe qui sera réunie dans la cité charentaise.

Gemozac accueille pour la première fois l’Equipe de France de Futsal AMF, et l’Association Française de Futsal tient à remercier la ville ainsi que tous ceux qui prennent part à l’organisation de cet évènement, à l’instar du club de l’AJA Futsal.

Liste des joueurs convoqués pour le stage de préparation à l’Eurofutsal 2016

Gardiens :
Alcaraz Sebastien (Vauvert Futsal)
Drouault Samuel (USR Futsal)

Joueurs :
Ben said halim (Futsal St-Gilles)
Chari Andréa (Vauvert Futsal)
Cherreau Morgan (USR Futsal)
Dumont Alwin (AJA Futsal)
El amer Wacil (Flash Futsal)
Giraud Quentin (AJA Futsal)
Martin mickael (USR Futsal)
Max Vincent (Flash Futsal)
Mellot Christopher (USR Futsal)
Robert Valentin (Flash Futsal)
Sarr Ousmane (ASO Futsal)
Yamani Chakib (Vauvert Futsal)

France-Catalogne : un nul pour conclure !

France-Catalogne :  un nul pour conclure !

Défaits la veille, les Français ont longtemps cru prendre leur revanche mais concèdent finalement le  nul (5-5), à l’issue d’une rencontre spectaculaire et pleine de rebondissements. Le bilan reste bon malgré le résultat.

Lire la suite « France-Catalogne : un nul pour conclure ! »

France-Catalogne : une France a réaction

 France-Catalogne : une France a réaction !

Après un départ catastrophique, la France s’est inclinée 5-3 face à la Catalogne ce samedi soir à La Talaudière lors de la première manche de cette double confrontation amicale. Frustrant car il y avait moyen de faire mieux.

Lire la suite « France-Catalogne : une France a réaction »

julien-nepoty-coach-selection-nationale-futsal-france

Equipe de France de Futsal AMF : Julien Nepoty passe la main

Equipe de France de Futsal AMF : Julien Nepoty passe la main

Après neuf ans passés à la tête de la sélection nationale française de futsal AMF, Julien Nepoty Julien va passer la main cette saison à Michel Tedeschi avec qui il avait déjà commencé à donner le relais lors du dernier Pré-Mundial.

Julien Nepoty
Julien Nepoty

Deux Coupes des Nations, un championnat d’Europe, un tournoi qualificatif pour la dernière  Coupe du Monde, une quarantaine de matchs sur le banc français et une centaine de joueurs convoqués, tel est le bilan de cette presque décennie passée à la tête de l’Équipe de France de Futsal AMF. Julien Népoty a donc tout connu, essuyant les plâtres des premières rencontres, de la mise en place de la sélection, mais aussi des grands souvenirs que sont la première victoire en Catalogne dignement fêtée où la participation au Championnat d’Europe 2008 avec une victoire contre la Belgique chez elle dans une énorme ambiance. Des regrets aussi avec la non participation au dernier Eurofutsal ou la défaite face à la Norvège lors des barrages de la coupe du Monde qui coute une participation à un premier Championnat du Monde.

L’expérience de l’inamovible coach Nepoty à la DTN du Futsal AMF est très riche, riche de rencontres multiples, de coups de gueule, de cris de joie et de nombreuses heures passées au téléphone portable. La détection et la sélection de joueurs qui portent le maillot tricolore n’est pas une mince affaire. Slalomant entre les différents obstacles (logistique, transport, disponibilité, blessures, football…) Julien Nepoty et son staff ont toujours pensé au bien de la sélection nationale, son évolution, son développement, son image. Coach Nepoty a marqué l’histoire de l’Équipe de France de Futsal AMF et laisse derrière lui une sélection respectée, promise à un bel avenir. Son travail et celui de son équipe est à souligner. Merci à lui pour toutes ces années à la tête de la sélection nationale et bravo. Julien Nepoty restera toutefois très actif au sein du Pôle Sportif de l’AFF et très attentif au futur de l’équipe de France de Futsal AMF qui est, de son propre aveu, « entre de bonne mains ».

Michel Tedeschi, nouveau sélectionneur national
Michel Tedeschi, nouveau sélectionneur national

Michel Tedeschi en successeur

« Je resterai pour la saison à venir à la tête du pôle sportif avec notamment le rôle de responsable technique national, mais il est temps pour moi de prendre du recul. Neuf ans de banc (sans compter son club du C2C Vauvert Futsal) ça use et je suis un fervent adepte du partage des tâches. J’ai toujours privilégié lors de ces années d’expérience le travail en équipe. Je tiens d’ailleurs à remercier tous ceux qui m’ont assisté tout au long de ce parcours, les Laoukein, Phillipi, Martin, Tedeschi, Boyer, Bourdaraud, etc… ( j’en oublie sûrement et m’en excuse). Mention particulière à Angelo Messina complice du premier jour. L’avenir doit être ambitieux car le potentiel est bel et bien là. Mon successeur, Michel Tedeschi est un fin tacticien, un rassembleur et un meneur d’homme. Tous les ingrédients nécessaires à ce poste. Un nouvel élan devait s’installer, ce fut chose faite lors du dernier tournoi en Catalogne avec coach Tedeschi en chef d’orchestre. Je ne me fait aucun souci pour la suite. Un seul regret peut-être, mais il est de taille, ne pas avoir enfiler le costard cravate, obligatoire pour coacher en coupe du monde !! » nous confie l’ancien sélectionneur national.

UEFS Futsal Champions Cup : Marcouville en quart, USR Futsal éliminé

UEFS Futsal Champions Cup : Marcouville en quart, USR Futsal éliminé

USR Futsal - Torpedo Moscou, le plus beau match du jour
USR Futsal – Torpedo Moscou, le plus beau match du jour

Malgré une très grosse bataille, USR Futsal est éliminé de la course aux quarts de finale de l’UEFS Futsal Champions Cup après sa courte défaite face aux russes du Torpedo de Moscou (4-5). Le Champion de France n’accompagnera pas Marcouville City, qui s’est incliné (1-4) dans le match pour la première place de poule.

AIST Pinsk (BELARUS) – Chemcomex Praha (CZE) 1:3 (1:2)
Buts : Semko – Havrda, Šnídl, Bialek

AIST Pinsk (BEL) - Chemcomex Praha (CZE)
AIST Pinsk (BEL) – Chemcomex Praha (CZE)

Gros choc entre deux prétendants au sacre européen. Chaque disposant de joueurs internationaux ayant récemment pris part aux Championnats du Monde en Biélorussie, il fallait s’attendre à une rencontre de haut niveau. Pas de  round d’observation avec déjà un score de un partout après cinq minutes de jeu. Havrda, décalé sur l’aile avait ouvert son compteur à la 4′ avant que Siamko lui réponde dans la minute suivante en contre (1-1). alors que Pinsk se montre dangereux, c’est le Chemcomex qui va prendre les devants après un cafouillage où la vista de Snidl va faire la différence (1-2).
Habituée à gérer un avantage, les tchèques vont parfaitement jouer le coup, ne prenant aucun risque inutile au cours de la seconde période. Les biélorusses poussent mais restent inefficaces dans le dernier geste. Alors qu’ils s’offrent plusieurs opportunités d’égaliser, les visiteurs se font punir en contre par la machine bleue, avec Bialek qui conclut une montée de balle ultra rapide (1-3). Il reste un quart d’heure de jeu mais Pinsk ne reviendra plus.

Marcouville City (FRA) – VPS Novabrik (CZE) : 1-4 (0-1)

Buts : Ourimi – Netolický, Stejskal , Navratil et Stejskal

Marcouville City (FRA) - VPS Novabrik (CZE)
Marcouville City (FRA) – VPS Novabrik (CZE)

Match décevant de la part de Marcouville qui a semblé payer les efforts fournis la veille face aux catalans. Pourtant les franciliens dominent le début de match et Ourimi trouve la barre sur frappe lointaine excentrée. Mais sur leur seule attaque placée, les tchèques trouvent leur pivot qui joue un une-deux sur l’aile pour une remise plein axe seul face aux buts (0-1). La rencontre est lancée. A plusieurs reprises les gardiens doivent sortir dans les pieds lors d’attaques dangereuses lors de deux minutes un peu folles. Toutefois, Marcouville a du mal à se sortir de la défense haute adverse et concède par deux fois les 15 secondes. Novabrik est tout proche de doublé la mise mais cette fois le poteau est du côté français. Sur une sortie de pressing, Gomis manque son face à face puis dans la minute suivante trouve le poteau alors qu’il avait été oublié au second poteau. Les parisiens finissent mieux cette première période mais bute sur le dernier rempart local.
A peine le temps d’engager que « Marcou » égalise. Les tricolores sont sur leur lancée de fin de première mi-temps et enchaine les actions offensives. Le gardien est à la parade sur une frappe d’Ourimi avant de remercier le ciel que le lob de De Andrade soit un peut long. Les tchèques parvient à se sortir de cette mauvaise passe et profite d’une mauvaise couverture sur le flanc pour reprendre l’avantage sur une frappe croisée qui trouve le petit filet opposé (1-2). Les coéquipiers de Benkherouf n’y sont plus et encaissent un nouveau but en contre où Navratil gagne son face à face en glissant le ballon entre les jambes du gardien français (1-3). Policka enchaine les occasions nettes avec une transversale trouvée à bout portant puis un nouveau but plein axe ou Jilek fusille le jeune portier parisien (1-4). La messe est dite. Les Franciliens ouvrent un peu leur banc avec Lagouche qui fait son entrée en prévision sans doute du 1/4 de finale de demain où la défaite sera cette fois interdite.

Gioia  Brno (CZE) – FK Volga Saratov (RUS) : 1-3 (0-2)

Buts : Čeněk – Senatorov (2), Chibirev

Gioia  Brno (CZE) - FK Volga Saratov (RUS)
Gioia Brno (CZE) – FK Volga Saratov (RUS)

Brno pourra longtemps regretté les deux penalties manqué en seconde période qui pèsent lourd au coup de sifflet final. Comme a son habitude, Saratov marque de son emprise l’entame de match et ouvre rapidement la marque après cinq minutes de jeu par Senatorov sur une pointe aux six mètres (0-1). Le club local de Brno réagit en livrant cinq minutes intenses mais l’excellent gardien russe est à la parade. L’expérience russe va encore une fois faire la différence avec un second but juste avant la pause sur un corner joué au second poteau (0-2).
Pour sa première campagne européenne, Gioia résiste bien, mais n’arrive pas à prendre à revers la très bonne défense du Volga. qui gère la seconde période. La fin de rencontre va tout de même être très animée. Si Saratov creuse l’écart en contre (0-3), les tchèques trouvent enfin la faille sur l’engagement après un relâchement logique des russes (1-3). Il reste cinq minutes et Brno va bénéficier par deux fois de penalties suite à deux mains dans la surface, mais à chaque fois, le portier international russe va sortir le grand jeu. Les tchèques sont éliminés, Saratov termine premier de la poule et affrontera Marcouville City en quart.

USR Futsal (FRA) – Torpedo Moskva (RUS)

Buts : Mellot (2), Martin (2) – Kharina, Charlamov, Slepcov, Kandratsenka, Razin

 

L'international Mickael Martin double buteur face au Torpedo Moscou
L’international Mickael Martin double buteur face au Torpedo Moscou

Le Champion de France AFF 2014 peut nourrir quelques regrets après son élimination de l’UEFs Futsal Champions Cup 2015. qualifié à la mi-temps, USR Futsal a fini par craquer face au vice-champion d’Europe 2014, logique mais frustrant.
Sans doute stressé par l’enjeu, Château-Renault a du mal en ce début de partie où le portier tricolore est déjà sollicité par deux fois dans la même minute. La sanction tombe rapidement avec Kharina qui trouve la lucarne gauche après une frappe plein centre (0-1), on joue depuis deux minutes. Ce but encaissé va paradoxalement donner un coup de fouet aux français. Mellot, trouvé sur la droite, rentre dans l’axe et frappe du gauche entre les jambes du gardien adverse (1-1). Le match est lancé. Mieux, deux minutes plus tard, Martin place une lourde frappe dont il a le secret sur un coup franc légèrement décalé à gauche. Poteau rentrant, USR Futsal est devant (1-2). Mais à peine le temps de savourer que Moscou recolle au score en deux temps (2-2). LA rencontre est très ouverte et les occasions multiples. En bon capitaine et surtout fort de son expérience internationale, Mellot va redonner l’avantage aux siens sur une belle percée (3-2). Les Champions de France sont qualifiés au moment de regagner les vestiaires.
Sans doute secoués par leur coach, les moscovites passent la cinquième au retour sur le parquet avec un gros pressing. Le résultat est là, interception, contre et but (3-3). « Châto » est dans le dur,cumule les fautes et subit les assauts russes avec une nouvelle frappe juste au-dessus. Incapables de se sortir de l’étau russe, les tricolores abusent du jeu long et redonne le ballon trop facilement à leurs adversaires. Drouault enchaine les parades décisives et les duels gagnés afin de maintenir envie le siens. USR laisse passer sa chance sur une double occasion où le portier moscovite son montre à son avantage. Les français sont dangereux sur coup-franc ou Martin voit sa frappe sauvée sur sa ligne par un défenseur. La fatigue et la nervosité commence à se faire ressentir et Château-Renault manque d’expérience à ce petit jeu en concédant beaucoup trop de fautes. Une de trop dans la surface, penalty et but pour le Torpedo (3-4). Un coup de massue pour nos valeureux tourangeaux qui vont encaisser un cinquième but dans la foulée en contre sur un une-deux d’école plain axe (3-5). Reste sept minutes et peu d’espoirs. Sauf que Martin adresse un nouveau missile sur coup-franc (4-5). On y croit. Les deux équipes sont au bord du KO. Malheureusement pour USR Futsal et malgré deux grosses occasions, plus rien ne sera marqué. Le Champion de France AFF a tout donné et tombe les armes à la main. Dommage car l’écart avec ses adversaires de poules n’était pas si grand. Match de classement dès 10h30 face aux catalans d’Allela pour le compte jouer la 9ème place.

 

Programme 4ème journée UEFS Futsal Champions cup

9 et 12ème place :
10h30 Alella FS – USR Chateau-Reanault
12h00 Gioia B2Balance Brno – FC Esplais 

Quarts de finale :
14h00 FK Volga Saratov – Marcouville City
16h00 Lipin Zilina – AIST Pinsk
18h00 VPS Novabrik Policka – Zlin SMR
20h00 Chemcomex Praha – Torpedo Moskva MAMI 

Tous les 1/4 de finale sont en live !

Pour voir ou revoir les live : livestream.cz

Droits photos CB Photography

UEFS Futsal Cup : deux clubs français en 1/4 de finale !

UEFS Futsal Cup : deux clubs français en 1/4 de finale !

Grâce à leur victoire respective face au FS Vilafant et FICS Bergmao, Romorantin et Vauvert rejoignent le plateau des 1/4 de finale de la XIXème UEFS Futsal Cup qui se déroule actuellement à Lloret de Mar.

Romorantin Futsal Club face au FS Vilafant
Romorantin Futsal Club face au FS Vilafant

FS Vilafant – Romorantin Futsal Club : 2-2 (1-1) 2-3 TAB

Après Vauvert hier, c’était au tour du Romorantin Futsal Club de faire ses premiers pas sur le parquet catalan aujourd’hui à 10H30. Impatient d’en découdre après une journée à observer ses adversaires les solognots n’ont pas manqué leurs retrouvailles avec la Coupe d’Europe. Dans un match très fermé, c’est Romorantin qui va prendre l’avantage par Amzil qui fait la différence côté gauche et frappe croisée alors que Diguer se jetait pour poussé le ballon au fond, au cas où (1-0). A peine le temps de fêter cette ouverture avec leurs bruyants supporters, que les partenaires du capitaine Grivotte encaisse l’égalisation sur corner, en deux temps (1-1). Plus rien ne sera marqué jusqu’à la pause.

La seconde période recommence comme la première. Romo, bien en place défensivement attend dans son camp et ferme les espaces. Les français sont plus dangereux que les catalans du FS Vilafant, mais pêchent dans la finition et ne marquent pas. Il faut attendre un coup-franc désaxé pour voir les Catalans inscrire un second but sur un ballon repoussé par le gardien dans les pieds de El Hamri (2-1). Les solognots ne lâchent rien et vont répondre dans la minute suivante sur un scénario identique. El Majdoub étant cette fois à la finition (2-2). Les derniers instants sont tendus, Romorantin a déjà accumulé cinq fautes. Incapables de se départager, les deux équipes prennent la direction de la loterie des tirs au but. Impériaux au moment du geste crucial, les romorantinais mettent la pression sur leurs adversaires, Granjon réalise l’arrêt décisif. Victoire 3-2 au TAB. Demain, le Romorantin Futsal Club affronte la favori de l’épreuve, Jaroslav Podvonik pour le compte de la première place.

Vauvert Futsal - FICS Bergamo
Vauvert Futsal – FICS Bergamo

C2C Vauvert Futsal – FICS Bergamo : 13-0 (10-0)

Aucun suspense dans cette rencontre où les vice-champions de France ont vite pris la mesure d’un adversaire très (trop ?) faible. Dépassés par la fougue et la technique des tricolores, les italiens ont connu les pires difficultés pour contenir une des meilleures formations hexagonales. Pouvant mettre en place leur jeu collectif face à des joueurs placés dans leurs dix mètres, les coéquipiers de Vachaud ont pu réciter leur gamme. Concentrés, les jeunes internationaux vauverdois multiplient les belles actions et permettent au score de prendre de l’ampleur. 5-0 déjà alors qu’à peine dix minutes de jeu ont été jouées.
Soucieux de gérer son effectif et d’éviter les blessures éventuelles, coach Népoty demande à ses protégés de tourner davantage et de ne pas prendre trop de risque dans les contacts. Alcaraz sur le banc, le second portier sudiste n’a que peu d’opportunités de prouver son talent et doit rester concentré lorsqu’il faut sortir la parade.
Victoire (13-0) sans forcer du Vauvert Futsal qui dispose d’un jour de repos avant d’affronter sans doute les catalans de Ripoll en 1/4 de finale pour une affiche qui promet beaucoup !

Résultats et classements.

UEFS Futsal Cup : Vauvert proche de l’exploit !

UEFS Futsal Cup : Vauvert proche de l’exploit !

Défait 5-4 par une formation russe très physique, Vauvert Futsal peut nourrir quelques regrets pour son entrée en lice dans la compétition. Victoire impérative face aux italiens de FICS pour poursuivre l’aventure.

joueur-vauvert-futsal

C2C Vauvert Futsal – Russland : 4-5 (3-4)

A 3 cm près !!! Dernière minute du match, Affitou s’élance pour tirer un jet-franc qui peut donner l’égalisation aux vauverdois face aux redoutables russes de Moscou. Le ballon frappe l’intérieur de l’équerre et…..sort !! La chance est passée, les russes s’imposent 5 à 4. Mais que le combat fut rude. Le C2C Vauvert futsal démarre en effet cette première rencontre de Coupe d’Europe  sur les chapeaux de roue. Khaldi sur un beau mouvement collectif puis deux minutes plus tard sur une combinaison sur coup-franc s’offre un doublé et sème le doute dans les têtes adverses. Et que dire quand Yamani Chakib donne 3 buts d’écart aux vauverdois sur une contre attaque rondement menée . 3-0 a la 7eme minute, qui l’eut crû !!
Mais c’était sans compter sur l’orgueil des joueurs russes. En 3 minutes leur canonnier transperce par deux fois la défense française. Pire, sur une possibilité de contre attaque, les vauverdois se font contrer eux même, pour l’égalisation russe. Le spectacle est bel et bien au rendez vous mais les gardois ont du mal à tenir le rythme en cette fin de première période, et c’est sur une 6eme faute évitable qu’ils retournent aux vestiaires avec un score défavorable de 4-3. Très frustrant quand on a mené 3 à 0 !!!

La deuxième période  démarre malheureusement de la pire des manières avec un 5ème but russe dès  l’entame sur une grosse erreur de marquage. Les sudistes vont alors se remettre progressivement sur les bon rails. Ils maîtrisent à nouveau le ballon comme ils ont su le faire en début de match, ils pressent haut et ont deux énormes occasions de revenir à un but. Les moscovites ne sortent plus la balle et Yamani Chakib encore lui remet Vauvert à une longueur. Il reste 5 mn. Pressing tout terrain, recherche de la 6ème faute adverse, les vauverdois font ce qu’il faut pour égaliser. A 1mn de la fin, l’arbitre siffle cette faute synonyme de jet franc. Et puis… à 3cm près ! Rageant, mais quel beau match de futsal. Demain match décisif pour nos jeunes du C2C Vauvert face à Bergame. Une victoire pour la qualification en 1/4 de finale ??

Interview avec Rachid Oudgou en direct des Mondiaux 2015 !

Arbitre international français depuis plusieurs années, Rachid Oudgou a connu plusieurs aventures européennes où il a pu officier avec talent. Actuellement en Biélorussie, accompagnant la sélection marocaine, son pays d’origine, il nous fait vivre ses  impressions pour son premier Championnat du Monde de Futsal AMF.

2015_04_22_rachid_oudgouM. Oudgou, au second, plan lors du match Belgique-Paraguay

Comment vis-tu cette première expérience dans un championnat du monde ?
C’est une expérience très enrichissante tant sur le plan sportif et sur la culture arbitrale qu’au niveau personnel et des échanges avec les personnes que je rencontre.

L’AMF t’as fait confiance pour siffler lors du match d’ouverture devant plusieurs milliers de spectateur. Une surprise ? Quel souvenir ?
Mon plus beau souvenir est sans conteste le match d’ouverture entre le pays hôte et le Brésil, devant plus de 7000 personnes, et dans un magnifique complexe à l’ambiance de folie. L’AMF m’a effectivement fait confiance et c’était une surprise. Je ne m’y attendais pas très sincèrement n’ayant jamais officié à ce niveau.

Quel est le niveau des arbitres présents, beaucoup de nouveaux comme toi ?
Le niveau des arbitres est à mon sens pas très homogène et des disparités subsistent notamment entre la façon d’arbitrer en Amérique latine et en Europe. Il y a à mon sens nécessité d’homogénéiser un peu tout ça notamment sur l’interprétation des règles ou de certaines lois du jeu. Mais ça sera un travail de rapprochement entre l’UEFS et l’AMF.

Un mot sur l’organisation ?
L’organisation reste pour moi à parfaire car à mon arrivée à l’hôtel il n’y avait pas de comité d’accueil pouvant m’expliquer comment cela allait se passer. Le collègue arbitre belge Marc Nihoul s’est retrouvé à attendre plus de deux heures le bus qui devait le ramener à Brest (Biélorussie) ce qui l’a excédé et il était prêt à répartir en Belgique. Par ailleurs nous n’avons pas eu de réunion approfondie au préalable de debriefing avec rappel général des règles des lois du jeu, conseil sur les interprétations, etc… Et cela nous a énormément manqué lors de nos prestations.

Que penses-tu du niveau des équipes et de l’intensité des rencontres ? Est-ce dur d’officier dans ces conditions ?
Sur le niveau des équipes je rappelle que le tournoi se dispute sur 3 sites : Minsk Pinsk et Brest. J’étais sur le site de Minsk sur lequel se sont disputés les matchs du groupe A et B. Il y a une suprématie des pays d’Amérique latine. J’étais surpris du niveau technique tactique et de la condition physique de l’Uruguay et du Paraguay. Et je m’attendais à mieux du Brésil qui m’a un peu déçu. Les matchs ont été d’une haute intensité avec beaucoup d’impacts physiques qu’il a fallu maîtriser surtout quand ils sont totalement proscrits dans notre championnat français.

La France aurait-elle eu sa place sans la compétition ?
Je pense que la France aurait pu jouer les trouble-fêtes comme l’a fait la Norvège au dépend du Maroc, qui avait le potentiel pour aller en quart. Connaissant les joueurs nous n’aurions pas été ridicules, loin de là, et nous aurions surtout beaucoup appris tant sur le terrain qu’en regardant la prestation des autres formations aguerries aux joutes internationales.

Ton programme à venir ? Penses-tu pouvoir rêver d’officier lors d’une demi ou mieux de la finale ?
Pour moi l’aventure s’arrête aux portes des quarts car je suis venu avec la délégation marocaine et je dois repartir avec elle. Pour moi je retiens beaucoup de positif et j’espère revivre l’expérience en Argentine*, si mon physique me le permet, et si possible avec mes deux pays de cœur la France et le Maroc. Désolé on ne choisit pas entre sa mère et son père.

NB : M. Oudgou a arbitré les rencontres Biélorussie-Brésil, Biélorussie-Uruguay et Belgique-Paraguay.

* l’Argentine est candidate à l’organisation des Mondiaux 2019

Championnats du Monde AMF : place aux 1/4 de finale !

Grâce à sa large victoire face à la Norvège (7-2), la Belgique rejoint le plateau des 1/4 de finale qui se disputent aujourd’hui. Le Maroc est éliminé malgré une surprenante victoire (4-3) face au Paraguay vice-champion du monde en titre.

2015_04_22_quart_finale

L’Europe contre l’Amérique du Sud, voilà comment résumé les 4 affiches des 1/4 de finales où les nations sud-américaines partiront largement favorites. Premier de la poule A, l’Uruguay devra tout de même se méfier de la Belgique, qui semble monter en régime et possède dans ses rangs, des joueurs techniques pouvant faire la différence à tout moment. L’expérience de ces matches couperets sera-t-elle suffisante ?

La Russie joue sur courant alternatif depuis le début de la compétition. Capable de rivaliser avec l’un des favoris du tournoi, l’Argentine (1-1), elle est aussi capable de déjouer face à la Slovaquie (4-3). Quel visage les russes vont-ils montrer face à la Colombie, championne du monde en titre ? Là sera la clé de cette rencontre où les Colombiens auront les faveurs des pronostics.

Défait à la surprise générale par le Maroc hier (3-4), le Paraguay affronte la Biélorussie pour une place dans le dernier carré. L’ancien champion du Monde semblait jusque là maîtriser les débats mais c’est peut être montré un peu trop confiant lors de ce dernier match de poule en étant déjà qualifié pour le tour suivant. Attention tout de même au pays hôte, qui pourra compter sur un soutien énorme de son public avec une ambiance qui s’annonce très chaude !

Enfin, le dernier choc du jour opposera deux équipes que la France a rencontré cette saison, l’Argentine et la République Tchèque. Après avoir marqué son entrée en lice par une démonstration face à la Slovaquie (10-0), l’Argentine est rentrée dans le rang avec un nul face à la Russie et une petite victoire 2-0 face au Kirghizstan. De quoi laisser quelques espoirs à la République Tchèque qui reste sur une courbe inverse et pourrait créer la surprise.

Programme des 1/4 de finale
18h15 : URUGUAY – BELGIQUE
19h00 : COLOMBIE – RUSSIE
20h00 : PARAGUAY – BIÉLORUSSIE
21h00 : ARGENTINE – RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Classements et résultats sur : www.belarus2015.by

Pré-Mundial : l’Argentine était trop forte !

Si la défaite (6-2) est encore au rendez-vous, la France a offert une prestation plus qu’aboutie face à l’une des meilleures formations internationales pour la dernière journée du Pré-Mundial 2015. De son côté la Catalogne également subi la loi de la Colombie (4-0).

2015_04_16_FRA-ARGQuoi de plus logique que de s’incliner face à l’Argentine, Championne du monde 1994, vice-championne 2007 et 3ème en 2011 me direz-vous ? Et pourtant, l’espace de quelques minutes la sélection tricolore a cru pouvoir réaliser un énorme exploit en accrochant l’un des favoris pour le titre mondial en Biélorussie. Davantage dans le rythme que les français, les argentins se montrent dangereux d’entrée de jeu avec un pressing tout terrain que le staff bleu avait anticipé. Oubliant de répondre à l’impact physique imposé par son adverse, la France joue trop bas et se fait punir sur un exploit individuel côté droit de l’ailier argentin qui place un missile sous la barre d’Alcaraz, impuissant (1-0). Le portier tricolore se montre beaucoup plus décisif sur trois belles opportunités sud-américaines qui aurait pu permettre à l’Argentine de creuser l’écart. Mais au contraire ce sont les bleus qui vont égaliser par Grasso, trouvé en profondeur qui ajuste l’excellent gardien adverse d’une frappe en lucarne (1-1). L’expérimenté coach albiceleste prend de suite un temps mort, trouvant son équipe pas assez efficace. L’effet est quasi immédiat avec une nette accélération qui fait très mal à l’arrière-garde tricolore qui va accusé le coup. Profitant d’un peu de chance avec un ballon dévié sur un centre/frappe appuyé, l’Argentine reprend l’avantage au tableau d’affichage (2-1). Logiquement, les ciel et blanc enfoncent le clou juste avant la pause et regagnent les vestiaires avec deux buts d’avance après un duel gagné aux 9 mètres, suivi d’une frappe sèche croisée (3-1).
Bousculé par le sélectionneur national à la mi-temps, qui sent qu’une performance de haut niveau est possible, notre jeune équipe de France revient avec une détermination certaine, bien décidée à tout donner pour ces dernières 20 minutes de jeu. Répondant aux duels plus que rugueux les français proposent également de belles phases offensives avec notamment un jeu à trois qui aurait pu être le but du tournoi sans une très belle parade du gardien argentin. Mais encore une fois, le réalisme et l’expérience sont du côté sud-américain avec une petite erreur de rotation qui se paie cash (4-1). Efficace en contre lorsqu’ils sont lancés, les tricolores vont très vite recoller au score sur une course d’El Aimer qui devant la sortie du portier adverse qui ne peut que constater les dégâts (4-2). L’espoir est de mise. Avec cinq minutes restantes à jouer, les bleus tentent le coup de poker avec une défense plus agressive et appuyée dans le camp argentin. La fin de match est très enlevée avec de nombreux espaces et des occasions de chaque côté. Sur une action litigieuse aux 9 mètres français, l’albiceleste récupère un ballon sur une action où l’arbitre aurait pu (du ?) siffler une faute et trompe en deux temps le très bon Granjon qui avait repoussé la première tentative (5-2). Dur. Malheureusement, une ultime interception en milieu de terrain offre un deux contre zéro face au gardien tricolore qui s’avoue une dernière fois battu à moins de deux secondes du buzzer. La France craque logiquement sur la fin, usée trois jours intenses face à des adversaires qui évoluent deux tons au-dessus. Défaite frustrante au final, mais tellement logique avec une Argentine qui compte 100 fois plus de licenciés seniors.

2015_04_16_FRA-ARG2Comme la France, la Catalogne enregistre une nouvelle défaite face à la Colombie qui décidément mérite son titre d’ultra favori du prochain Championnat du Monde 2015 en Biélorussie. ouvrant le score après 19 secondes de jeu, les sud-américains avaient déjà imposé leur loi aux fiers catalans. Au petit trop, les colombiens s’imposent 4-0 et peuvent partir tranquille sur Minsk, rassurés par leur état de forme

Pré-Mundial : La Colombie domine la France !

Sans trop forcer, la Colombie a facilement pris la mesure d’une équipe de France courageuse. Victorieuse 4-0 la sélection Championne du Monde n’a pas eu besoin de puiser dans ses ressources pour vaincre une sélection tricolore qui n’ jamais participer à un championnat du monde… Sur le papier l’écart est considérable, sur le terrain les français n’ont pas à rougir de leur prestation.

2015_04_14_FRA_COL2France – Colombie : 0-4 (0-3)

Dès l’échauffement, la Colombie ne semblait pas très inquiète avec une rentrée aux vestiaires sans avoir effectué le moindre tir. Ce petit manque de considération motiva davantage les troupes tricolores qui affichent d’entrée l’état d’esprit attendu. Monopolisant le ballon, la Colombie démontre un jeu collectif hyper huilé autour de sa star, Pinnilla, l’un des meilleurs joueurs du monde. Afin de répondre à un système de jeu différent le staff français change ses rotations pour s’offrir de nouvelles possibilités. Malgré cela, la France bute sur la défense compacte sud-américaine où le portier colombien n’a que peu de travail. A l’inverse, Alcaraz, qui succède à Granjon, rentre très vite dans le vif du sujet. La France, qui touche du doigt ce qui se fait de mieux au monde, va payer ses petites erreurs. En contre Pinilla ajuste le portier français et double la mise en quelques minutes puisque sur une action quasi similaire la Colombie avait logiquement ouvert la marque (0-2). Si le gardien français enchaîne les sorties déterminantes, il ne peut rien sur un nouveau mouvement collectif de haut vol (0-3).

2015_04_14_FRA_COLAprès une pause bien méritée, les partenaires d’El Aimer tentent de mettre en place leur jeu offensif, mais la défense championne est toujours aussi imperméable. S’appuyant sur sept joueurs titrés en 2011, la formation colombienne joue à 60% et reste intouchable. Le coach national demande alors à ses joueurs de défendre plus haut et de mettre plus d’intensité dans les duels afin de bousculer la « machine amarilla ». La deuxième période est beaucoup plus ouverte avec un rythme élevé. Profitant des espaces enfin disponibles, les coéquipiers d’Affitou font preuve d’une belle aisance technique. Malheureusement cela s’avère trop insuffisant face au froid réalisme sud-américain. La Colombie s’adapte vite au changement de stratégie tricolore et creuse l’écart au tableau d’affichage sur un jeu autour du pivot (0-4). Sur une longue relance au pied, El Majdoub est trouvé en profondeur, mais le « portero » colombien tacle parfaitement le ballon, sans frayeur. Défaite à la fois frustrante et encourageante, face à un adversaire qui semblait réciter une leçon d’entraînement tant la qualité tactique et technique des joueurs champions du monde dégage une sérénité à toute épreuve.
Suite de la montée de l’Everest pour notre jeune sélection nationale face à l’Argentine qui s’est imposée 4-1 face à la Catalogne en soirée non sans avoir connu un début de partie accroché (0-1 MT).

Programme Pré-Mundial J3
17H00 : Argentine – France
19H00 : Catalogne – Colombie

La Sélection pour le Tournoi Pre-Mundial 2015

La DTN vient de publié la liste des joueurs qui composeront la Sélection Nationale AFF lors du prochain tournoi Pre-Mundial qui se déroulera du 13 au 15 avril 2015. Pour rappel, la France y affrontera la Catalogne, la Colombie et l’Argentine.

team_france_futsal

Sparring-partners des formations engagés aux Championnats du Monde de Futsal AMF 2015, la France s’attend à des oppositions très difficiles pendant trois jours face à des adversaires biens plus expérimentés et préparés sur le papier. Le Staff tricolore compte bien utiliser tout son effectif pour permettre aux jeunes internationaux de s’étalonner face aux références mondiales que sont la Colombie et l’Argentine notamment.

Sélection Nationale France :

Gardiens :
ALCARAZ Sébastien
GRANJON Clément

Joueurs :
AFFITOU Mohamed
AMZIL Khalid
EL AIMER Wacil
EL MAJDOUB Youssef (C)
GRASSO Anthony
MALYH Amine
MARTIN Michael
MELLOT Christopher
YAMANI Chakib
YAMANI Darif

Sans doute très sollicités, la paire de gardiens tricolore est en grande forme, cela tombe bien. Alcaraz et Granjon devraient avoir de quoi démontrer leur progrès et leur talent pour annihiler les offensives adversaires. Présents contre le Maroc, Ben Haddou et Amzil accompagnent le capitaine El Majdoub dans cette nouvelle expérience. Capables de faire la différence, ils auront l’importante tâche de créer du danger, notamment en contre. En l’absence de Vachaud, c’est Malyh qui reste une valeur sûre du jeu collectif tricolore, avec son moral d’acier. Après des premiers pas plutôt réussi, Mellot retrouve le maillot bleu et représentera les couleurs du club Champion de France. Incroyable guerrier, rapide, il peut apporter une solution intéressante face aux petits gabarits d’Amérique latine. Même chose pour Yamani et Affitou, qui font leur trou dans la sélection depuis plusieurs mois, grâce à l’expérience acquise en club ces dernières saisons. Enfin, Grasso et El Aimer, les goaleadors de Flash Futsal et Rochefort Futsal feront leurs grands débuts. Un palier à franchir pour ces deux jeunes joueurs mais surtout de l’expérience pour préparer l’avenir.

La France invitée au Pre-Mondial Futsal !

Organisé par la Fédération Catalane de Futsal (FCFS), le Tournoi Pré Mundial de Futsal va accueillir quatre sélections nationales, dont la France, du 13 au 15 avril 2015 à Santa Coloma de Farners. La Sélection tricolore aura le redoutable honneur d’affronter la Colombie, championnat du monde en titre, l’Argentine et la Catalogne.

2015_04_04_affiche_pre_mundial_futsal

Après les deux confrontations face au Maroc, la Sélection Nationale AFF se voit offrir l’opportunité de s’étalonner face à ce qui se fait de mieux en terme de futsal mondial. La France souhaite d’ailleurs chaleureusement remercier M. Jordi Eduardo et toute son équipe de la FCFS pour cette fête qui s’annonce. Avec deux nations en pleine préparation du mondial et une autre logiquement frustrée de son éviction, la tâche s’annonce difficile pour nos internationaux.
Après la revue d’effectif des joueurs évoluant en Belgique, le staff tricolore va cette fois opter pour un effectif essentiellement constitué de joueurs issus du Championnat National afin de leur permettre d’acquérir de l’expérience pour les prochaines échéances. Avec trois rencontres de très haut niveau en trois jours, les organismes seront mis à rude épreuve à n’en pas douter. La liste des joueurs convoqués devrait être publiée en début de semaine selon l’encadrement national.
La première rencontre est prévue lundi 13 avril face à vieil ami, la Catalogne, toujours très difficile à bouger à domicile, avec le soutien indéfectible de son nombreux et bruyant public. Une grosse entrée en matière pour nos bleus qui enchaîneront dès le lendemain avec la Colombie, championne du monde. Une première pour la France qui n’a jamais joué contre cette référence internationale où les joueurs sud-américains devraient être très affutés. Sur le papier, l’écart entre les deux formations est très important, à voir sur le parquet maintenant. Enfin, pour conclure son tournoi, les français affronteront l’Argentine et son énorme palmarès, championne du Monde 1994, finaliste en 2007 et 3ème en 2011 !

C’est donc un programme très chargé qui s’annonce pour l’équipe de France de Futsal AMF où le courage et la solidarité devront répondre au talent et à l’expérience adverse. A défaut d’une participation aux Championnats du Monde, la France aura rencontré 6 nations qui y seront dans quelques jours.
Il faut affronter les meilleurs pour devenir meilleur, la France est servie.

Programme

13.04.2015
Catalogne- France (20h00)
14.05.2015
France – Colombie (18h00)
Catalogne – Argentine (20h00)
15.04.2015
Argentine – France (17h00)
Catalogne – Colombie (19h00)