Étiquette : affs.fr

recrute

L’AFF RECRUTE

Dans l’optique de la saison 2019-2020, l’Association Française de Futsal recrute et ouvre ses portes. Si vous voulez rejoindre les membres actifs de l’AFF, un staff, un pôle, une Ligue, n’hésitez plus et rejoignez le futsal authentique. Chaque année de nombreux postes sont à pourvoir, alors laissez-vous tenter par l’aventure humaine et sportive ! Lire la suite « L’AFF RECRUTE »

finales-nationales-amf-aff-2019

TOULOUSE ET VAUVERT ST-GILLES CHAMPIONS 2019 !

Grâce à leurs succès respectifs face au Futsal Marguerittois et USR Futsal en finale, Toulouse Métropole FC et Vauvert St-Gilles Futsal sont les nouveaux champions AFF 2019 ! Une saison parfaite pour les deux clubs qui confirment leurs titres européens acquis il y a quelques semaines pour les deux formations. Lire la suite « TOULOUSE ET VAUVERT ST-GILLES CHAMPIONS 2019 ! »

CHAMPIONNATS DU GARD – BDR : FIN DE LA PHASE 1

Jeudi dernier, trois matchs avaient lieu et clôturaient la première partie des championnats du Gard – Bouches du Rhônes. La phase qui peut être aussi appelée « brassage » laisse place à 3 nouveaux championnats : Elite, Honneur et District.

Lire la suite « CHAMPIONNATS DU GARD – BDR : FIN DE LA PHASE 1 »

dossier-affiliation-futsal-france-2016-2017

Dossier d’Affiliation 2016-2017 en ligne !

Dossier  d’Affiliation 2016-2017 en ligne !

Le dossier d’affiliation 2016/2017 permet aux clubs de futsal de s’affilier à l‘Association Française de Futsal pour la saison sportive 2016/2017.

Lire la suite « Dossier d’Affiliation 2016-2017 en ligne ! »

Championnats du Monde AMF : La Colombie sacrée !

La Colombie est bien la meilleure équipe du monde après sa victoire en finale du Championnat du Monde de Futsal AMF 2015 face au Paraguay (4-0). L’Argentine complète un podium 100% sud-américain.

2015_04_26_comlombie_world_championLa logique entrevue depuis le début du tournoi a été confirmée ce soir avec la victoire finale de la Colombie lors de cette 11ème édition des Mondiaux AMF. Toujours aussi implacables défensivement, les colombiens n’ont offert que très peu d’espace à leur adversaire du jour. Rapides, talentueux et réalistes, les hommes du coach Jaime Cuervo possèdent trop d’atouts pour les autres sélections. Placée sur de bons rails par Gomez, après un festival Pinilla, qui trouve la faille après seulement cinq minutes de jeu, la Colombie oblige une fois encore, son adversaire à courir après le score…et le ballon (1-0). Parfaits dans leur utilisation du ballon, alternant conservation du ballon et jeu à une touche de balle, les champions du monde sont un régal pour les yeux. Et à tout ça, il faut ajouter toute l’expérience d’une sélection à l’ossature sacrée en 2011, qui sait faire la différence dans les moments cruciaux et jouer sans sa star blessée, obligée de sortir en cours de première période. Cuervo fait le break juste avant la pause et inflige un gros coup derrière la tête au Paraguay. Pire en contre, Abril crucifie les « Guaranis » à quelques secondes de la mi-temps.

Avec quatre buteurs présents dans le top 10 des meilleurs goaleadors de la compétition, la Colombie n’est pas seulement une défense infranchissable. C’est aussi une attaque brillante où sa star, Pinilla, sait mettre en valeur ses partenaires. La deuxième période est rigoureusement gérée par les « Cafeteros ». Le Paraguay parait usé, fatigué par son parcours et la qualité de son adversaire. Incapable de réduire l’écart pour se relancer, le double  champion du monde 2003 et 2007 rend les armes à cinq minutes de la fin, sur une dernière réalisation d’Alejandro, qui est à la conclusion d’un contre d’école (4-0).


Pour la troisième place, le suspense n’a duré qu’un quart d’heure. Le temps pour les deux équipes de s’offrir des opportunités d’ouvrir la marque. Mais en quatre minutes, la Belgique va prendre la marée bleue et blanche. Sur chaque attaque, l’Argentine trouve les filets et atteint la pause avec une marge conséquente (4-0). Si les belges ont un court espoir de retour avec la réduction du score de De Brandt en début de deuxième mi-temps, Tapia refroidit toute ardeur naissante dans les secondes suivantes. Physiquement à l’agonie, nos voisins belges ne peuvent tenir la comparaison et finissent par encaisser trois nouveaux buts qui donne une ampleur sévère au score final (7-1). Et dire que la France concédait deux défaites (4-0 face à la Colombie et 6-2 face à l’Argentine) lors du Pre Mundial il y a dix jours…
Le haut niveau ne pardonne rien où tout relâchement se paye cash. La Belgique réalise toutefois un très beau parcours avec la meilleure place (4ème) de son histoire. L’Argentine prend un abonnement à la troisième place…

Palmarès XI Championnats du Mone AMF 2015 :

1 – Colombie
2 – Paraguay
3 – Argentine
4 – Belgique

Meilleur gardien : Oscar Garcia (Colombie)
Meilleure joueur : John Pinilla (Colombie)
Meilleurs buteurs : Sebastian Marcio (Uruguay) et Dario Herrera (Paraguay) avec 10 buts

Championnats du Monde AMF : finale Colombie-Paraguay !

Comme il y a quatre ans, la Colombie et le Paraguay vont se retrouver en finale d’un Championnat du Monde de Futsal AMF. Vainqueurs sans contestation de la Belgique (6-0), la Colombie partira favorite face au Paraguay qui s’est difficilement extirpé du piège argentin (2-1).

2015_04_24_pinillaN’ayant sans doute pas complètement récupéré de son âpre duel face à l’Uruguay en quart de finale, la Belgique n’a jamais existé lors de la première demi-finale du jour. A peine trois minutes de jeu, et Gomez ouvre le score en reprenant une frappe repoussée par le gardien (1-0). Sur un mouvement bien travaillé après la sortie de gardien, Pinilla trouve Cuervo dans la surface, qui lui remet au second poteau (2-0). Les Belges vont craquer une nouvelle fois dans la minute suivante sur une interception sur la ligne médiane. Le capitaine colombien lance Cuervo qui se charge lui-même de la sanction cette fois (3-0), on joue depuis 10 minutes. La Colombie démontre une maîtrise affolante et profite même des contres favorables. Sur un duel remporté par le gardien belge, Cuervo, encore lui, voit le ballon lui revenir dessus et lobe astucieusement son adversaire (4-0). La messe est dite.
Pourtant si valeureux et efficaces face à l’Uruguay, les partenaires d’Hicham Channouf continuent de subir des champions du monde. Malgré le changement de portier, la Belgique encaisse un nouveau but par Gomez, qui profite d’un excellent travail de Pinilla (5-0). La Belgique tente de sauver l’honneur, mais la meilleure défense du monde tient et pire, lance ses contres assassins. Sur l’un d’eux, un mouvement collectif d’école à une touche de balle permet à Abril de clore la marque (6-0). Toujours aussi infranchissable, la Colombie semble partie pour connaître un autre sacre mondial. La Belgique tentera de monter sur le podium pour la première fois de son histoire.

Pour la revanche de la finale de 2007 (1-0), c’est encore une fois le Paraguay qui a eu le dernier mot. Indécise au coup d’envoi, cette seconde demi-finale a confirmé que les deux formations, au jeu similaire, étaient très proches. Pourtant, l’Argentine va très vite mettre le feu par Mescolatti qui fait un festival en milieu de terrain et termine par une frappe croisée en lucarne dès la troisième minute (1-0). Il faut une petite dizaine de minutes pour voir les vice-champions du monde réagir et égaliser sur une frappe à dix mètres, légèrement déviée par un défenseur (1-1). Les défenses sont très compactes et regroupées, obligeant les joueurs offensifs à mettre en place un jeu de patience et de rotation. Sachant qu’au moindre but encaissé, la victoire peut se jouer, les coaches ne prennent que peu de risque. Sur une touche vite jouée dans le camp argentin, le meneur paraguayen décoche une lourde frappe que le très bon gardien ciel et bleu ne peut que repousser. Herrera, en renard des surfaces, pique le ballon sur un nouveau réflexe du portier et offre l’avantage aux siens juste avant la mi-temps (1-2).

La seconde période sera très fermée avec peu d’occasions et essentiellement des frappes lointaines faisant briller les derniers remparts de part et d’autre. L’Argentine pousse se refusant à revivre la déception d’il y a quatre ans et élimination au même stade de la compétition. Mais à l’exception de son match d’ouverture, l’albiceleste se montre inefficace et surtout en manque cruel de réalisme offensif. Passés par la petite porte face à la République Tchèque au tour précédent,  les argentins ne franchiront pas cette nouvelle étape. Pourtant, les dernières minutes sont assez folles, mais le Paraguay, très expérimenté commet la (grosse) faute à chaque fois qu’un joueur argentin fait la différence, annihilant tout espoir d’égaliser.

Après la démonstration (victoire 8-2) à domicile il y a quatre ans, la Colombie tentera de renouveler sa performance en finale face au Paraguay qui, de son côté, tentera de reprendre son bien et glaner une quatrième étoile. L’Argentine et la Belgique s’affronteront pour le podium.

3ème place :
18h30 : BELGIQUE – ARGENTINE

Finale :
20h30 : COLOMBIE – PARAGUAY

UEFS Champions Cup : le tirage au sort officialisé !

USR Futsal et Marcouville City sont fixés sur le programme qui les attend à Valtice (République Tchèque) du 18 au 23 mai lors de l’UEFS Champions Cup 2015. Le tirage au sort effectué par le secrétaire national de l’AMF à Brest, lors des Mondiaux Biélorusses, a offert du lourd pour le Champion de France et une poule plus ouverte pour les franciliens.

2015_03_12_bandeau_champions_uefsDans le même format que l’UEFS Cup 2015 à Lloret de Mar (4-9 mai), l’UEFS Champions Cup réunira un plateau de 12 équipes réparties en quatre poules de trois.

Placé dans la poule B avec le Torpedo Moscou (Russie) et le Lipina Zilina (Slovaquie), USR Futsal va connaître une première sortie européenne difficile. Finaliste de l’UEFS Cup la saison dernière en Espagne, le Torpedo Moscou est une formation russe en plein développement où l’effectif est souvent très jeune avec de jeunes universitaires et internationaux. De son côté, Zilina est le principal pourvoyeur de joueurs pour la sélection nationale slovaque, qualifiée pour les Championnats du Monde 2015 en Biélorussie. Le niveau sera donc très relevé pour Château-Renault qui étrennera de la meilleure des manières son titre de Champion de France. Une place en quart de finale serait un exploit, mais les protégés de Mickael Martin sont prêts pour relever le défi proposé.

Pour Marcouville City, le tirage au sort a été un peu plus clément sur le papier, avec deux adversaires plus abordables. Les Tchèques de Novabrik Policka devraient être les plus dangereux, de part leur passé en Coupe d’Europe et leur 3ème place finale dans le Championnat National Tchèque. Attention tout de même aux catalans du C.F. Esplais, leader du championnat catalan. Avec seulement deux défaites au compteur cette saison, la formation espagnole survole la compétition avec dans ses rangs l’excellent capitaine de la sélection catalane. Plus homogène que la poule d’USR Futsal, le groupe D offre une possibilité aux parisiens d’enfin démontrer tout le potentiel entrevu. Les déceptions des deux dernières participations européennes sont encore dans toutes les têtes et les franciliens devront apprendre de leurs erreurs passées.

Les deux favoris de la compétition seront le Chemcomex Prague et Volga Saratov, qui ont déjà tous les deux remporté une Coupe d’Europe ces dernières années. Le club biélorusse de Pinsk est également un prétendant au dernier carré, voire plus.

La Sélection pour le Tournoi Pre-Mundial 2015

La DTN vient de publié la liste des joueurs qui composeront la Sélection Nationale AFF lors du prochain tournoi Pre-Mundial qui se déroulera du 13 au 15 avril 2015. Pour rappel, la France y affrontera la Catalogne, la Colombie et l’Argentine.

team_france_futsal

Sparring-partners des formations engagés aux Championnats du Monde de Futsal AMF 2015, la France s’attend à des oppositions très difficiles pendant trois jours face à des adversaires biens plus expérimentés et préparés sur le papier. Le Staff tricolore compte bien utiliser tout son effectif pour permettre aux jeunes internationaux de s’étalonner face aux références mondiales que sont la Colombie et l’Argentine notamment.

Sélection Nationale France :

Gardiens :
ALCARAZ Sébastien
GRANJON Clément

Joueurs :
AFFITOU Mohamed
AMZIL Khalid
EL AIMER Wacil
EL MAJDOUB Youssef (C)
GRASSO Anthony
MALYH Amine
MARTIN Michael
MELLOT Christopher
YAMANI Chakib
YAMANI Darif

Sans doute très sollicités, la paire de gardiens tricolore est en grande forme, cela tombe bien. Alcaraz et Granjon devraient avoir de quoi démontrer leur progrès et leur talent pour annihiler les offensives adversaires. Présents contre le Maroc, Ben Haddou et Amzil accompagnent le capitaine El Majdoub dans cette nouvelle expérience. Capables de faire la différence, ils auront l’importante tâche de créer du danger, notamment en contre. En l’absence de Vachaud, c’est Malyh qui reste une valeur sûre du jeu collectif tricolore, avec son moral d’acier. Après des premiers pas plutôt réussi, Mellot retrouve le maillot bleu et représentera les couleurs du club Champion de France. Incroyable guerrier, rapide, il peut apporter une solution intéressante face aux petits gabarits d’Amérique latine. Même chose pour Yamani et Affitou, qui font leur trou dans la sélection depuis plusieurs mois, grâce à l’expérience acquise en club ces dernières saisons. Enfin, Grasso et El Aimer, les goaleadors de Flash Futsal et Rochefort Futsal feront leurs grands débuts. Un palier à franchir pour ces deux jeunes joueurs mais surtout de l’expérience pour préparer l’avenir.

L’Equipe de France de Futsal AFF affronte le Maroc en amical ce week-end !

Dans le cadre de sa préparation pour le Mondial 2015 en Biélorussie, le Maroc affronte la France samedi (20h00) et dimanche (17h00) à Schaerbeek en Belgique, lors d’une double confrontation alléchante, qui devrait se jouer dans une chaude ambiance.

2015_03_19_maroc_france_affiche_futsalSouhaitant oublier la frustration de son élimination lors des barrages des Championnats du Monde, la France repart sur un nouveau cycle avec en point d’orgue l’Eurofutsal 2016. Ces deux rencontres amicales face au Maroc tombent à point nommé. Se déroulant en banlieue de Bruxelles, le staff tricolore a choisi de composer sa sélection de joueurs évoluant dans le championnat belge, très relevé, afin d’observer en configuration internationale, le réservoir français actuel. De plus les joueurs présents ont l’habitude de côtoyer leurs adversaires du jour, puisque la plupart des Marocains évoluent également en Belgique. Encadrée par l’expérience de Youssef El Majdoub, la sélection nationale tricolore espère relevé le défi proposé, mais se sait très attendue. Suite à cette revue d’effectif « hors frontières », les prochaines sorties amicales de l’équipe de France de futsal AFF concerneront les joueurs issus du Championnat National Futsal afin de brasser un maximum de joueurs et d’établir un état des lieux sur les joueurs à suivre et le travail qu’il reste à accomplir.

En effet, la formation du Maroc, qui est dans sa dernière phase de préparation, doit marquer les esprits locaux, car la Belgique (qui vient de dominer l’Italie en amical), est dans le même groupe que le Maroc lors du prochain mondial. Le sélectionneur national africain, Samir El Haoual, devrait avoir un peu de pression car le Maroc est cité parmi les outsiders de la compétition. Les organisateurs espèrent une salle comble avec de nombreux et bruyants supporters pour accompagner les joueurs, déjà très motivés par un billet pour la Biélorussie.

Salle Omnisport SCHAERBEEK
(22-24 Avenue du Suffrage Universel – 1030 SCHAERBEEK)

Samedi 21/03/2015 – Maroc – France : 20h00
Dimanche 22/03/2015 – Maroc – France : 17h00

Entrée : 5€, VIP 10€

Composition Maroc :

TSABOUNTI Yassine, EL FAROUSSI Smai,l EL HAMMOUCHI Ahmed, LAARAJ Yassine, QOLI Yassine, BILAL Amine, EL HAFID Abessamad, ABDELLATI Driss, AJOUAOU Ahmed, ZRIOUIL Karim, IDRISSI Moustafa, EL FAHCI Mohamed, EL GHOULBZOURI Ismael. Coach : EL HAOUAL Samir.

Composition France :

LAGOUCHE Hervé, AIT-HEMID Hakim, AKSIL Lyes, AKSIL Yanis, AMZIL Khalid, ARRAS Medhi, ATMANE Aziz, EL MAJDOUB Youssef, JABLI Reda. Coach : MESSINA Angélo.

Coupe Nationale Futsal : les favoris au rendez-vous !

Le plateau des 1/4 de finale de la Coupe Nationale Futsal regroupera les principaux favoris de la compétition avec les qualifications de Vauvert, Rodlihan, St-Gilles, Château-Renaut ou encore Aulnay. Seuls Marguerittes et Monteredon ont créé la surprise.

2015_03_16_montredon_futsal_aff

Marguerittes et Montredon : deux surprises
Décidément les marseillais de Bonneveine ne se fixent pas de limite. En effet, après la qualification obtenue assez facilement lors du tour préliminaire Bouche du Rhône, ils se sont brillamment imposés (7-3) face à l’expérimenté pensionnaire du défi Élite Gard, le Réal Aguilas. Après une première mi-temps plutôt équilibrée les joueurs de Gregory Bernard ont fait parler  leur technique et leur efficacité. Plus rapide sur les contre-attaque ils ont su faire la différence et joueront les 1/4 de finale de cette coupe de France. Qui saura les arrêter ? Leurs futurs adversaires sont avertis : équipe à craindre !

Surprise également pour cette deuxième rencontre de la journée avec la victoire du Petit Poucet gardois, pensionnaire du défi honneur, deuxième niveau départemental, face à Rochefort qui évolue dans le championnat national. Après deux défaites consécutives les rochefortais souhaitaient se relancer sur ce tour de coupe. Manqué. Les hommes du président Ortiz sortent la grosse performance du week-end. Difficile en effet de lutter à armes égales à seulement 5 joueurs, même face à un adversaire présumé plus fort. Les vaillants marguerittois l’ont démontré sur ce match. Déterminés à ne rien lâcher et sans aucun complexe, ils ont mené la vie dure aux joueurs de l’élite. Malgré cet effectif réduit les joueurs de Casanova ont failli cependant revenir sur une fin de match haletante. 8-6 score final. Marguerittes  jouera sa qualification en 1/4 de finale lors du match de cadrage qui l’opposera à un autre club de l’élite, Puget Futsal, équipe en pleine forme actuellement.

Des favoris au rendez-vous
Le gros score de cette journée (15-0). Privés de trois éléments très importants de son équipe, Chistophe Werra n’a rien pu faire face à l’armada vauverdoise. Les hommes de Nepoty ont démarré le match pied au plancher et n’ont jamais relâcher la pression pour étouffer leurs adversaires du jour. Privés de ballons les joueurs du Crau futsal n’ont cependant jamais refusé le jeu, tentant avec courage de tromper la vigilance des locaux, en vain… Les camarguais ont mis le rythme qu’il fallait pour scorer un maximum, respectant ainsi leurs adversaires jusqu’au bout. Moment sympathique à 3 mn de la fin quand le coach de Crau futsal a demandé à son homologue de lui donner son temps mort, le sien ayant déjà été utilisé. Demande acceptée par le coach de Vauvert. Vauvert fera les 1/4 de finale.

Match très attendu et très équilibré entre deux adversaires qui se connaissent par cœur. Les deux pensionnaires de l’élite se sont rendus coup pour coup dans ce duel indécis jusqu’au bout. Encouragés comme à l’accoutumée par un public venu en nombre, les hommes du coach Boyer ont fait le match qu’il fallait pour inquiéter des St-Gillois longtemps maladroits devant les cages adverses. Nakas, le portier local auteur d’un très bon match, a permis aux remoulinois de virer en tête à la mi temps, 2 à 0. La supériorité technique des visiteurs, et notamment de Malyh encore une fois décisif, a permis aux coéquipiers de Sampaio de revenir dans le match petit à petit. Un penalty et deux jets francs de Malyh suffisaient à faire basculer la rencontre. Dans un sursaut d’orgueil les joueurs de Remoulins revenaient cependant à un but à 1 mn du coup de sifflet final. Trop tard. Ça passe pour st Gilles (5-3). Comportement exemplaire des deux équipes dans ce match pourtant très serré.

USR Futsal dans la douleur.
C’est non sans mal que le leader du Championnat National Nord s’est qualifié pour le tour suivant face, il faut le dire, à des adversaires bien décidés à défendre chèrement leur peau. Renforcée par le retour d’absents de longue date, la formation de Marcouville City misait gros sur une qualification. Les franciliens, qui restent sur une mauvaise série (1 défaite et un nul), ont cru à la victoire mais ont, une fois encore, buté sur une équipe très solide à domicile et toujours invaincue depuis le début de saison. De plus avec deux portiers qui enchaînent les parades, le score reste très serré avec une tension grandissante. D’ailleurs, Martin réalise le geste de la soirée pour faire redescendre la pression vis à vis des visiteurs en frappant, de manière volontaire, un 9 mètres à côté à quelques minutes du coup du buzzer. Finalement, les deux équipes se départagerons au tirs-au-but (3-3 3-2 tab), décidément une spécialité locale. Fort de ce succès, Château-Renault enchaîne par un succès probant face à Meung sur Loire (6-3), qui scelle la qualif. Déconcentrés, les partenaires de l’international Gomis, très bon au demeurant, vont concédé le nul (5-5 1-2 tab) dans une partie qui ne revêtait plus d’enjeu.

2015_03_16_a_ftsal_oupeAulnay sans trop forcer.
Favori du plateau, l’AJA Futsal a profité d’évoluer à domicile devant son nombreux public pour tamponner son ticket pour le tour suivant. Après une première période très accrochée (3-2) face à Romorantin, les locaux vont faire la différence en seconde mi-temps (7-2), profitant d’une baisse de régime adverse liée au manque de rotation et aux prises de risques obligatoires pour revenir dans la partie. Idéalement lancé, Aulnay enchaîne par une opposition face à Bracieux lors d’un match décisif. Les coéquipiers de Giraud vont tuer tout suspense en inscrivant 3 buts d’entrée de jeu en pressant haut les visiteurs. Piegosh réagit en réduisant l’écart, mais de suite, les bleus enchainent et mènent 6-1 à la mi-temps. Le reste de la rencontre sera bien gérer par la bande aux frères Connan, qui valide sa présence en 1/4 de finale. Lors de l’ultime rencontre du jour, Bracieux domine logiquement (8-5) le Romorantin Futsal dans une opposition où les deux formations se savaient éliminées.

Les clubs français en Coupe d’Europe UEFS 2015 connus !

Le Pôle Sportif de l’AFF a officialisé la qualification des quatre clubs qui représenteront la France lors des prochaines joutes européennes UEFS 2015. USR Futsal et Marcouville City se rendront à Valtice (République Tchèque) pour l’UEFS champions League, C2C Vauvert Futsal et Romorantin Futsal Club iront à Lloret de Mar (Espagne) pour l’UEFS Futsal Cup.

2015_03_12_bandeau_champions_uefs

Attendue depuis plusieurs mois, l’affiliation de l’Association Française de Futsal (AFF) à l’Union Européenne de Futsal (UEFS) permet aux clubs hexagonaux de participer aux compétitions internationales chaque saison. Le pôle Sportif, qui avait anticipé cette bonne nouvelle, avait organisé les premières finales nationales en juin dernier pour ne pas perdre une année sportive sur la scène européenne. Le titre de Champion de France acquis à domicile par USR Futsal au bout d’une finale jouée aux tirs au but, permet au club de prendre part à sa première campagne UEFS avec la Futsal Champions League qui se déroulera à Valtice (République Tchèque) du 18 au 23 mai 2015. Château-Renault sera accompagné par un habitué de l’Europe, Marcouville City, dernier qualifié, qui tentera de passer un cap au niveau international après des semi échec les saisons passées. Les franciliens semblent armés pour réussir.

Vice-champion 2014, C2C Vauvert Futsal prendra la direction de la Catalogne du 4 au 9 mai prochain, pour y disputer une nouvelle compétition européenne. A la lutte pour les play-offs en Championnat National Sud, les Vauverdois souhaitent réaliser une fin de saison en boulet de canon et confirmer leur statut de place forte du futsal tricolore. Après Gomel et la Biélorussie, Romorantin va connaître sa deuxième compétition internationale à Lloret de Mar. Troisième des dernières finales, le RFC aura pour ambition de bien figurer et pourquoi pas renouveler l’exploit d’atteindre les 1/4 de finale, en fonction du tirage.

National Futsal Nord : à USR la bonne affaire !

Grâce à sa victoire (6-3) acquise dans les dernières minutes face à Bracieux et surtout le nul entre Marcouville et Aulnay (4-4), USR Futsal est presque assuré de pouvoir défendre son titre national mi-juin lors du prochain Final Five dans le Gard.

2015_03_09_marcouille_aulnay

USR Futsal – Bracieux Futsal : 6-3 (1-1)
USR : Fournier (3), Bouceta, Rochereau
Piegosh : Simon (3)

Poussé dans ses retranchements par Bracieux, une formation qui n’en fini pas de progresser malgré sa dernière place au classement, USR Futsal s’est tout de même imposé dans ce derby accroché. C’est d’ailleurs Bracieux qui ouvre la marque par Simon après dix minutes équilibrées et un premier face-à-face manqué (0-1). Il faut attendre les cinq dernières minutes de la première période pour voir Château-Renault égaliser sur une remise plein axe ou Fournier fusille le portier, abandonné par sa défense (1-1). Les deux formations tentent de faire la décision, mais le tableau d’affichage ne bougera plus jusqu’à la pause. Après avoir eu l’opportunité de prendre l’avantage, le Futsal Piegosh va se faire surprendre une nouvelle fois par Fournier qui conclut au deuxième poteau (2-1). Les verts ne méritent pas de perdre et Simon, sur un exploit personnel permet aux siens de recoller logiquement (2-2). N’arrivant pas à sortir de son marasme alors qu’il reste moins de dis minutes à jouer, USR Futsal décide de presser haut son adversaire en se donnant un coup de fouet psychologique. La stratégie paye très rapidement. Incapables de ressortir proprement les ballons et fatigués parles efforts consentis, les partenaires de Renard craquent. Ils encaissent un sévère 4-0 en quatre minutes, ruinant tout espoir de résultat (6-2). Mais comme lors de chaque sortie, Bracieux Futsal joue jusqu’au bout et se voit récompensé par une réduction du score sur un triplé de Simon (6-3). Victoire sans la manière pour USR Futsal qui réalise tout de même la bonne affaire du jour et s’envole au classement. Pour Piegosh, la frustration est compréhensive mais la performance n’était pas loin.

Marcouville City – Aulnay Futsal : 4-4 (2-0)
City : Coulibaly (2), Kuya (2)
AJA : Connan G. (3), Connan V.

Dans le choc de la journée, il a fallu attendre la seconde période pour vraiment s’enflammer. Très fermée et pauvre en occasions nettes, la première période voit les deux équipes se neutraliser et s’observer, ne prenant que peu de risques pour bousculer son adversaire. Il faut dire que le match aller a laissé des traces dans les têtes deux deux côté avec un scénario a rebondissement, qui une fois encore va tenir en haleine les supporters présents. Marcouville regagne les vestiaires avec deux buts d’avance qui viennent illustrés la domination en terme de possession de balle, mais rien de définitif. De retour sur les parquets, changement de physionomie. L’AJA Futsal joue beaucoup plus haut, coupant le jeu de passe local. Très vite, la jeune formation francilienne perd pied et voit son adversaire inscrire deux buts en quelques minutes, tout est à refaire (2-2). Replacés par leur coach, les locaux trouvent enfin les espaces et reprennent l’avantage (3-2). Mais à peine le temps d’engager qu’Aulnay est de retour par Connan G. qui répond à Kuya (3-3). Reste trois minutes à jouer. Alors que la fin du match approche, l’excellent arbitre du match, M. Remy, siffle un pénalty en faveur de Marcouville. Coulibaly transforme (4-3), reste cinquante secondes. Suffisant pour l’AJA Futsal pour construire une dernière action. Décalé sur l’aile Connan G.  trouve les filets parisiens dans un angle très fermé, à huit secondes du buzzer, le match est fini (4-4). Adepte des nuls avec déjà 3 à son compteur, Aulnay Futsal reste dans la course aux deux premières places et confirme son statut d’équipe solide. Pour Marcouville City, avec un point de pris face à l’AJA, un parcours parfait lors des trois dernières journées est obligatoire pour espérer atteindre le Final 5. La fin de saison s’annonce passionnante.

Futsal National Nord : USR Futsal en champion !

Vainqueur (7-4) de l’AJA Futsal, pourtant invaincue jusque là, ce samedi après-midi, USR Futsal prend seul les commandes du Championnat National Nord. Dans le chaud derby solognot, Romorantin et Bracieux n’ont pas réussi à se départager à l’issue d’une rencontre spectaculaire (6-6).

2015_02_09_romorantin_bracieuxRomorantin Futsal – Bracieux Futsal : 6-6 (0-2)
Romorantin : Bourdaraud M. (4), Bouquet, Doh
Bracieux : Clement (2), Brelet, Auger, Edouard, Galwin

A l’instar du match aller, l’opposition entre Romorantin et Bracieux a offert rebondissements, spectacle et suspense aux spectateurs présents. La première-mi-temps est très fermée avec deux formations qui ne prennent pas trop de risques. Bracieux domine en terme d’action mais le retour du portier local, Bourdaraud Y., fait du bien au RFC. Pourtant, il ne peut rien sur les deux accélérations en fin de période qui offre un petit écart aux visiteurs à la pause (0-2).
En manque de rythme Romorantin Futsal enchaîne les mauvais choix et Les Piegosh augmentent leur avantage. Sur un bel exploit personnel Doh réduit la marque, mais le sursaut est de courte durée. Clément s’offre un doublé en trois minutes, bientôt suivi par Edouard. Romorantin est dos au mur. Mené 5-1 avec déjà 5 fautes au compteur, les partenaires de Meunier concèdent un jet-franc qui semble sceller l’issue de la rencontre (1-6). Mais sur le coup d’envoi, Romo marque et continue son pressing tout terrain. Bouquet, décalé sur la droite, trompe une nouvelle fois le gardien visiteur (6-3). Dominateur depuis le début de la partie, Bracieux se met à déjouer, mais il ne reste que 3 minutes. Suffisant pour un retour. Par deux fois sur corner Bourdaraud M. réduit l’écart. Mieux, réalisant un quadruplé il égalise à 1 seconde du buzzer sur un nouveau corner vite joué (6-6). Le scénario est cruel pour le Futsal Piegosh qui pensait tenir son premier succès dans la compétition. Romorantin « gagne » un point à la vue de la physionomie de la rencontre mais dit quasiment au revoir au deux premières places.

2015_02_09_romorantin_bracieux_2USR Futsal – AJA Futsal : 7-4 (2-2)
USR : Mellot (3), Chereau, Leconte, Martin, Bouceta
AJA : Connan G., Giraud, Bierry T.

Belle affiche ce samedi après-midi entre deux formations co-leader au coup d’envoi. La rencontre démarre à plein régime puisqu’au Aulnay concède l’ouverture du score après moins de deux minutes de jeu par Mellot (1-0). Les premières minutes du match sont rythmées, malgré deux défenses retranchées, en attente d’une erreur défensive. Château-Renault va doubler la marque au quart d’heure de jeu sur une frappe déviée qui prend à contre-pied le gardien (2-0). Après un temps mort, l’AJA Futsal va faire honneur à ses nouveaux maillots en haussant le rythme. USR Futsal subit et encaisse deux buts coup sur coup, laissant son adversaire du jour égaliser au moment de rejoindre les vestiaires (2-2).
La rencontre semble partie pour connaître un scénario identique au match aller (4-4).  C’est encore une fois son capitaine et international Mellot qui va relancer USR Futsal en début de seconde mi-temps (3-2). Leconte, sur un beau débordement plein de vitesse et Martin sur un enchainement dos au but, contrôle orienté et frappe lourde, permettent au champion de France de disposer d’une belle marge de manœuvre à dix minutes de la fin. Mais Aulnay ne lâche jamais rien et va le prouver. Connan G., en s’y reprenant à trois fois sur la première action, récidive une minute plus tard sur un nouveau cafouillage et voilà l’AJA Futsal revenu à un petit but. Temps mort pour Bloner et ses hommes. Décision bénéfique puisque sur une frappe repoussée après une belle parade du portier bleu, Mellot, l’homme du match côté rouge, reprend de volée et trouve le petit filet adverse (6-4). Le break est fait. Les partenaires de Large auront l’opportunité de rester au contact, mais Bloner s’interpose. Pire, en contre, Château-Renault fixe la marque finale à 7-4, avec Bouceta à la finition au second poteau.
Victoire logique d’USR Futsal qui fait un pas vers la qualification pour les finales nationales. L’AJA futsal grille un joker, mais reste dans la course. Le prochain rendez-vous face à Marcouville chez eux promet déjà beaucoup.