MONDIAL : FRANCE – USA CE SOIR !

Après une défaite (1-3 face à la Catalogne) et une victoire (3-2) face au Népal, la France joue son avenir ce soir face aux USA. A 18H00 (Heure locale), l’Equipe de France jouera sans doute la rencontre la plus importante de son histoire avec l’objectif d’une qualification en ¼ de finale. Une première pour le futsal tricolore !

La France rivalise avant de craquer

Opposée à la tête de série et favorite du groupe, la Catalogne, l’Equipe de France n’avait pas la tâche facile pour se lancer dans la compétition. Pour son premier mondial, 28 ans après, la pression était importante au moment du coup d’envoi. Si les français, malgré la chaleur torride de la salle, débutaient bien la partie, c’est bien la Catalogne qui prenait rapidement les devants. Après trois minutes, nos adversaires trouvaient la faille (1-0). Mais nos tricolores vont vite réagir et trois minutes plus tard Dragonetti surgit au second poteau pour égaliser (1-1). Le reste de la mi-temps est plutôt équilibrée même si le portier français est plusieurs fois mis à l’épreuve.

La Catalogne un ton au-dessus

Au retour des vestiaires, les ibères vont reprendre l’avantage sur une faute d’inattention sur corner (2-1). A partir de là, la France va commencer à subir et accuser le coup physiquement. Si Alcaraz, auteur d’une prestation haut de gamme, permet aux siens de rester dans la partie, il ne peut rien sur le troisième but des catalans qui font le break (3-1). Il reste moins de dix minutes à jouer et le banc français ne semblent pas en mesure de déjouer l’organisation adverse. Avec les blessures d’Affitou et Yamani, deux joueurs du cinq de base, il faut dire que la rotation est plus réduite. Défaite logique au final face à une formation mieux préparée et plus expérimentée.

Une victoire à l’arrachée

Dos au mur après son revers de la veille, la troupe de Christophe Cariat n’avait plus le choix hier soir. Elle devait s’imposer face au Népal dans un duel de formations battues lors de leur match d’ouverture. La victoire est finalement au bout, mais que ce fut dur. Il faut dire que le contexte n’était pas propice au résultat. Largement favorite selon les bookmakers, la France était sous pression. D’autant plus que le nombreux public local (2000 personnes, salle comble) avait pris fait et cause pour le petit, le Népal. Enfin, le but encaissé sur la seule incursion des asiatiques aurait pu faire très mal (0-1). Mais Bouchité et ses partenaires ont su revenir, résister et s’imposer. En commençant déjà par égaliser rapidement puis prendre l’avantage sur une frappe fantastique de Benbrouk (2-1).

Le Népal jamais résigné

La seconde période fut à l’instar de la première, stressante. Alors que les Bleus pensaient avoir fait le plus dur lorsque Sailly inscrit le troisième but français (3-1), le soulagement ne dura que quelques instants. Le temps pour le Népal de partir en contre et de tromper le portier gardois en deux temps (3-2). Il était écrit que cette partie ne serait pas facile pour la France. Surtout qu’avec cette réduction du score, le public pousse nos adversaires, en attendant de pousser derrière la sélection argentine programmée après notre rencontre. Perte de lucidité, fatigue ont offert une fin de rencontre haletante où tout était possible. Au final, la France s’impose logiquement. Il faut retenir la victoire, même si la manière est encore perfectible.

Rendez-vous historique

Ce soir, la futsal authentique tricolore  a rendez-vous avec sa jeune histoire. Pour la première fois, la France peut être présente en 1/4 de finale d’un Championnat du Monde de Futsal. Nos joueurs ont leur destin entre leurs mains, un rêve à réaliser, un objectif à atteindre, une aventure à vivre. Pour cela, tous les ingrédients devront être réunis : solidarité, concentration, application, efficacité. Nous pouvons compter sur nos bleus pour réaliser une telle performance. Vous pouvez dès à présent les encourager et les soutenir sur les réseaux sociaux et suivre le live du match sur Direct Azul  (23h00 en France)!

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *