feminines-futsal-amf-2018

VAUVERT ET MARGUERITTES CHAMPIONS DE FRANCE !

En remportant tous les titres attribués lors des finales nationales, les formations gardoises sont les grandes gagnantes du week-end. Championne de France, les filles de Marguerittes Futsal ont effectué une compétition parfaite, tout comme Vauvert Futsal qui réalise le doublé Coupe – Championnat.

championne-de-france-de-futsal-amf

Marguerittes Futsal pour une première

Tant chez les hommes que chez les femmes, la victoire est revenue aux effectifs les plus complets. Facteur ô combien important lors de finales nationales, souvent harassantes physiquement. Emmenée par ses cadres internationales, la troupe du duo Dubon-Cariat a enchaîné les prestations abouties, s’offrant un sacre mérité au final. Si le succès ne se conteste pas, la compétition a été très acharnée, avec trois formations très proches les unes des autres. Floralies Futsal et Bruguières Futsal, qui complètent le podium, auraient pu tout aussi bien soulever le trophée avec un brin de réussite supplémentaire et des bancs plus fournis.

Avec trois rencontres conclues par une séance de tirs au but et deux autres matches terminés sur des scores étriqués, les statistiques confirment le niveau très proche des finalistes. Guidée par la meilleure buteuse de la compétition, Anais Montet, Marguerittes Futsal a commencé son parcours sur une difficile victoire face à Bruguières Futsal (3-2). Proposant un jeu placé et bien huilé, les joueuses de la banlieue toulousaine peuvent nourrir des regrets au coup de sifflet final. Excellentes dans leurs cages respectives, les deux gardiennes ont été les femmes du match. Ce premier affrontement a parfaitement lancé la compétition. Avec trois mondialistes dans ses rangs, Floralies Futsal se présentait comme un favori logique au titre.

Pour son entrée en lice, les nordistes vont rester muette à la surprise générale et finir par s’incliner à la séance des tirs au but face aux gardoises. Si bien que la dernière rencontre féminine de la journée revêt déjà une importance capitale. Maladroites dans le dernier geste, les partenaires de la meilleure joueuse du tournoi, Amelle Debras, ne vont pas réussir une fois encore à faire trembler les filets. A l’inverse, les protégées du coach Martinon vont inscrire deux buts et se relancer dans la course au titre.

Le titre bascule en quelques secondes

Après la première manche serrée de la veille, Marguerittes et Bruguières remettait ça pour la revanche. Cette fois, les coéquipières de Geminiano débutent mieux la partie. Elles mènent 2-0 à la pause. Mais Elodie Lizzano et sa troupe vont revenir en seconde période. En trois minutes les deux équipes sont à égalité (2-2). Gibery et ses partenaires savent qu’une victoire est obligatoire pour encore croire au titre. Mais de son côté,  le banc gardois espère s’imposer pour confirmer dès à présent un sacre national avant le dernier duel. Sur une ultime attaque, Marguerittes va finalement s’imposer, cruel pour Bruguières Futsal qui avait parfaitement tenu jusque là.

Touchée par ce coup du sort, les joueuses de la ville rose vont mettre une mi-temps pour se relancer. Le temps pour Floralies Futsal de mener 2-0. Ne voulant pas galvauder une place de vice-championne de France, Bruguières accélère en deuxième période et égalise rapidement. Les occitanes vont finir par dominer les nordistes aux tirs au but, validant leur seconde place. Sans enjeu, l’ultime rencontre de ses play-offs féminins va tout de même offrir une belle rencontre. Si une nouvelle fois les partenaires de l’internationale Adeline Aiguier vont s’incliner à la séance des tirs aux but (pour la troisième fois en trois rencontres !), la fin de match va être marquée par la blessure d’April Dubois à qui nous souhaitons un bon rétablissement.

Pour les premières finales nationales féminines, les organisateurs n’ont pas été déçus. Le niveau était au rendez-vous, et le titre s’est joué sur quelques détails. Chaque rencontre a offert du spectacle, du suspense et des émotions fortes, un réel succès pour cette première historique.

vauvert-futsal-coupe-de-france-futsal-amf-2018

Vauvert Futsal garde son bien

Décidément, la Coupe de France de Futsal AMF reste la spécialité de Vauvert Futsal. Pour la quatrième édition consécutive, la formation gardoise remporte la compétition. Mais cette fois, la victoire s’est jouée à la séance des tirs au but, après une finale de haute volée. Comme l’année passée, l’adversaire a tout donné pour espérer faire tomber le tenant du titre, mais rien n’y a fait. Pourtant Valenciennes avait de beaux arguments, avec plusieurs internationaux dans ses rangs, malgré l’absence de pièces de cadres comme El Majdoub.

Le ton du match est donné d’entrée puisque Yamani D. ouvre le score à peine le coup d’envoi effectué 1-0. Malgré cette ouverture du score très précoce, les filets ne trembleront plus pendant de nombreuses minutes. Les deux portiers respectifs démontrent tout leur talent, certes, mais chaque formation ne prend aucun risque. Les débats sont équilibrés, le match ressemble à une partie d’échec. A deux minutes de la fin, Zerifi égalise sur une belle combinaison (1-1). Mais Valenciennes n’a pas le temps de savourer puisque Yamani trompe une nouvelle fois Lagouche dans la foulée et redonne l’avantage aux siens (2-1).

La seconde période ressemble à la première. Les équipes sont très proches l’une de l’autre en terme de niveau. Les défenses sont en place avec un pressing très haut des deux côtés. Si bien que les rythme de la rencontre est élevé, avec beaucoup de courses. Logiquement, après deux avertissements sans frais, les nordistes vont revenir à hauteur de leur adversaire par Atmane (2-2). L’élan semble avoir choisi son camp, surtout que Iazzaoumouss fait le break quelques minutes plus tard (2-3). Fortement chahuté, le tenant du titre est tout proche de perdre son trophée. Mais comme depuis le début du week-end, Vauvert va s’en remettre à son buteur maison, El Khalfi. Le pivot gagne son un contre-un et égalise à quelques secondes du buzzer, direction la prolongation (3-3).

Si la période supplémentaire offrira deux-trois opportunités à chaque camp de boucler la rencontre, aucun but ne sera inscrit. La finale se jouera donc à la séance des tirs au but. A la vue des prestations des portiers depuis le début de rencontre, on se dit que les tireurs vont devoir être précis. C’est le cas, jusqu’au cinquième tir valenciennois qui trouve le poteau et offre une 4ème Coupe de France à Vauvert Futsal.

VALENCIENNES CAPITULE, VAUVERT CHAMPION

La logique de la phase de poule de la Kappa Ligue Futsal a été respectée. Invaincue et première à l’issue du championnat, la formation de Vauvert Futsal a remporté les play-offs en dominant coup sur coup USR Futsal et Valenciennes Futsal. Les nordistes échouent par deux fois en finale, face au même adversaire.

Si le score peut sembler lourd au moment du buzzer, la première demi-finale a offert un beau duel. L’efficacité offensive de Valenciennes Futsal a fait la différence. Rivalisant dans l’entre-jeu et se procurant même de nombreuses occasions, les hommes du coach Connan n’ont jamais réussi à faire sauter le verrou nordiste. Si bien que le sort de la rencontre était joué à la pause (4-0), alors que le terrain laissait entendre un autre son de cloche. Herault D., l’international U20 charentais va bien sauver l’honneur de l’AJA Futsal, mais ce sursaut n’est pas suffisant face à l’armada adverse et le doublé d’un autre tricolore U20, Medjahed notamment. Victoire sans appel (7-1) de Valenciennes Futsal, qui laissera sans doute quelques regrets à Aulnay.

usr-aja-finales-futsal-amf

USR Futsal impuissant

Malgré toute leur volonté et le soutien de leur supporters, les locaux n’ont pas réussi à créer l’exploit. Jamais en mesure d’inquiéter réellement Vauvert, Château-Renault s’arrête une demi-finale de la KLF 2018, logiquement. Il faut dire qu’en face, la profondeur de banc peut faire pâlir les meilleurs formations hexagonales avec la présence d’internationaux (Dottel, Benmohamed…). Les visiteurs vont très vite mettre leur empreinte sur la partie via Yamani D. Après un peu plus dix minutes de jeu, les gardois mènent déjà 3-0, le break est fait. Le match est engagé, à l’instar de toute rencontre à enjeux, et les deux formations atteignent les 5 fautes collectives. C’est finalement Martin, la star locale, élu meilleur joueur du tournoi, qui va relancer les siens juste avant de rejoindre les vestiaires (3-1).

Mais dès la reprise, les homme du coach oudgou vont profiter d’une grosse erreur défensive pour enfoncer le clou (4-1). Château-Renault réagit de suite (4-2) pour ne pas laisser filer son adversaire du jour, mais ce sursaut restera sans suite pendant dix minutes. Le temps pour Malyh d’inscrire un triplé qui creuse l’écart de manière irréversible (7-2). La messe est dite. Comme à leur habitude, les castelrenaudais vont jouer leur jeu jusqu’au bout, tout à la fierté de leurs supporters, mais leur parcours s’arrête en demie-finale (8-4). Logique, Vauvert Futsal était le plus fort.

Premier podium pour l’AJA Futsal

Après plusieurs finales nationales consécutives, Aulnay a enfin été récompensé pour sa stabilité à ce niveau par un premier podium. Mérité à la vue de la saison réalisée et le chemin parcouru. Il faut dire que les partenaires de l’international Bierry V., élu meilleur gardien des play-offs, ont entamé la rencontre de la meilleure des manières. Profitant d’un peu de maladresse et de nervosité adverse, les charentais s’échappent au tableau d’affichage. En inscrivant trois buts en moins de trois minutes, Rouge et sa bande font le break (3-0). Sonnés par cette accélération subite, Château-Renault réagit tout de même dans la foulée par Bonnamy qui s’arrache pour réduire l’écart (3-1). Le score ne bougera plus jusqu’à la pause.

A l’instar de leur entame de match, les locaux vont rapidement encaisser un but, offrant une marge importante aux coéquipiers de Collardeau. Poussé par ses supporters, USR Futsal y croit toujours, surtout lorsque Mellot trompe la vigilance de Bierry après dix minutes de jeu (4-2). Le match est très ouvert, les deux formations se portant vers l’avant. Aulnay tient défensivement et le temps tourne à leur avantage. A deux minutes de la fin, Château-Renault réduit une nouvelle fois l’écart et relance le suspense (4-3). Devant un public bruyant et deux clans de supporters qui se font entendre, les deux formations donnent tout ce qui leur reste dans le moteur. Chaque équipe aura l’opportunité d’inscrire un dernier but, mais finalement le tableau d’affichage ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet du duo arbitral. Victoire logique de l’AJA futsal qui monte sur son premier podium national.

champion-de-france-futsal-amf-2018

UNE FINALE A SENS UNIQUE

A l »inverse de la veille en Coupe de France, il n’y a pas eu photo pour cette finale de la Kappa Ligue Futsal. Pas de round d’observation dans cette première période. Après trois minutes à peine de jeu, El Khalfi lance les siens et débute son travail de sape (1-0). Mais Valenciennes ne tarde pas à réagir, Melki enchaîne les dribbles et conclue son action par une frappe imparable (1-1). Le rythme est élevé, les duels intenses.

Ce début de partie se résume à un duel d’internationaux. Lagouche et Alcaraz sont mis à contribution à plusieurs reprises mais le portier nordiste ne peut rien sur une finition chirurgicale de Benmohamed (2-1). La fin de mi-temps est très accrochée, âpre, digne d’une finale nationale. Après avoir repiqué plein axe, Atmane place une frappe lourde et égalise (2-2), le suspense est total. Sauf qu’en deux minutes, El khalfi va faire basculer la rencontre. Il s’offre un triplé et donne deux buts d’avance aux gardois au moment de rejoindre les vestiaires (4-2).

Les derniers espoirs nordistes vont très vite être réduits à néant. Grasso va creuser l’écart dès le retour que le parquet des deux équipes (6-2). La messe est dite. Profitant d’une profondeur de banc bien plus conséquente, Vauvert Futsal peut gérer la seconde période. Marqué physiquement et moralement, Valenciennes n’arrive pas à revenir dans le match. Euphoriques, les partenaires de Garcia déroulent leur futsal et profitent de chaque erreur adverse pour aggraver la marque (8-2), Sur un dernier sursaut d’orgueil, Medjahed inscrit un troisième but nordiste (8-3). Anecdotique.

Invaincu au cours de la saison, Vauvert Futsal fait la razzia sur les titres nationaux, après leurs sacres régionaux. La logique sportive a donc été respectée, les gardois s’appuyant sur leur expérience des finales nationales passées. Avec un beau doublé Coupe-championnat, Vauvert aura réalisé une saison historique. A confirmer dès la reprise en septembre.

trophees-finales-futsal-amf-2018

PALMARES

anais-montet-buteuse-feminine-amf

Féminin

Meilleure Buteuse : Anais MONTET (Marguerittes Futsal) – Photo

Meilleure Joueuse : Amelle DEBRAS ( Floralies Futsal)

Meilleure Gardienne : Delphine SAEZ (Marguerittes Futsal)

El-khalfi-meilleur-buteur-klf-2018

Masculin

Meilleur Buteur : Ilyass EL KHALFI ( Vauvert Futsal) – Photo

Meilleur Joueur : Mickael MARTIN (USR Futsal)

Meilleur Gardien : Valentin BIERRY (AJA Futsal)

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *