affiche-marly-web fef cup

FEF CUP : VALENCIENNES NE RATE PAS SON ENTREE

Pour la première sortie européenne de son histoire, Valenciennes Futsal n’a pas manqué son entrée en lice. Vainqueur du club marocain de Kenitra Futsal (6-4), le club nordiste est bien parti dans cette FEF Cup 2018. Dans le derby catalan, Montsant Sala 5 a pris le meilleur sur Futsal Dante (3-1).

affiche-marly-web fef cup

Malgré quelques soucis d’organisation sur la défection de la ville de Beuvrages, la FEF cup est bien lancée. Étalée sur plusieurs villes de la Ligue Hauts de France, la compétition a débuté tambour battant, avec déjà deux très belles affiches. C’est la cité de Marly qui avait les honneurs de lancer le tournoi.

montsant-fef-cup-2018

Futsal Dante – Montsant Sala 5 : 1-3 (0-1)

Qui de mieux comme entrée en matière qu’un chaud derby catalan ? Aux coudes à coudes en championnat national, les deux formations catalanes ont offert une partie très serrée où la victoire ne s’est jouée à rien. Les deux protagonistes de cette première rencontre se connaissant par cœur, la rencontre fut très fermée. Peu d’occasions franches, avec des défenses hermétiques et solides comme de coutume. Si bien qu’il faut attendre les derniers instants de la première période pour voir Montsant prendre l’avantage (0-1). Le score ne bougera pas jusqu’à la pause.

Même scénario au retour des vestiaires avec des options tactiques peu risquées. Dante Futsal domine les débats et oblige son adversaire à défendre et faire des fautes. Mes les hommes du coach Marti n’arrivent pas à trouver la faille. La rencontre va finalement se jouer dans le money time. Les bleus de Montsant vont faire preuve d’un froid réalisme pour creuser l’écart (0-2 35′) puis faire le break à deux minutes du buzzer (0-3 38′). Dante Futsal ne lâche rien et réduit l’écart en toute logique (1-3 39′). Mais c’est trop tard, c’est bien Montsant qui remporte ce derby très important pour la suite de la compétition.

amzil fef cup

Valenciennes Futsal – Kenitra : 6-4 (2-2)

L’autre affiche de la soirée opposait deux novices à l’échelon européen. Enfin si les clubs effectuaient leur premiers pas au niveau continental, il n’en était rien des joueurs qui composent chaque formation. De nombreux internationaux étaient présents dans chaque effectif au coup de sifflet. Le niveau et le spectacle furent au rendez-vous. D’ailleurs le ton de la rencontre est donné d’entrée par les locaux, Melki se chargeant de l’ouverture du score (1-0 2′). Pris de court, Kenitra rentre dans la partie et égalise après 10 minutes de jeu (1-1). Le match monte en intensité. En deux minutes chaque camp va répondre à l’autre. Amzil va tout d’abord redonné l’avantage aux siens (2-1 12′) avant que M’Rabet permette aux visiteurs de revenir à hauteur (2-2 14′). Après ces deux minutes de folie, le jeu devient plus haché avec la fatigue et le cumul des fautes. La mi-temps intervient sur ce score de parité.

A l’instar de la première période, Valenciennes entame parfaitement ce second acte. A peine deux minutes de jeu et Amzil trompe à nouveau le portier marocain (3-2 22′). Malgré cet avantage, les débats restent équilibrés. Profitant d’un banc complet, les hommes du coach Petit vont rapidement creuser l’écart. En cinq minutes les internationaux tricolores vont faire parler leur expérience. El Majdoub (4-2 29′) puis l’intenable Amzil (6-2 35′) font tourner le tableau d’affichage. Il reste cinq minutes à jouer, l’affaire semble pliée. Sauf que Kenitra revient dans la partie sans perdre de temps. Akatouf s’offre un doublé et redonne un semblant d’espoir aux siens (6-4 37′). La formation marocaine pousse dans les derniers instants, mais la défense locale tient jusqu’au coup de sifflet final donné par le duo Rémy-Lebeau. Valenciennes est lancé !

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *