tests matches futsal france catalogne amf 4

TESTS MATCHES : LA FRANCE RECUE 3 SUR 4

C’est près de 500 spectateurs qui ont assisté aux quatre rencontres internationales organisées par le club du Futsal Marguerittois. Il faut dire que le spectacle était au rendez-vous avec des buts et du suspense pour ses tests matches. La fête fut belle et les résultats au rendez-vous, que demander de plus.

futsal-france-vs-catalogne-feminines5ac1f065c652e

Des françaises revanchardes

Après la rencontre inaugurale de la coupe du monde à Balaguer, nos françaises retrouvaient les catalanes. Revanchardes, et très motivées, les filles de l’équipe de France ont pu s’appuyer sur un noyau de l’équipe présente aux mondiaux et de nouvelles têtes, prêtes à tout donner.

L’entame du premier match est française. Les bleues sont bien organisées offensivement et sont dangereuses. Les occasions sont présentes mais n’aboutissent pas. Après 10 minutes de jeu, le score est toujours de 0-0. Les catalanes inquiètent également l’arrière-garde tricolore en contre et sur long ballon. Et sur une belle ouverture dans la profondeur, Hamou est trouvée et va habillement tromper la gardienne d’un magnifique lob. La France passe devant (1-0, 14e). Sonnées par ce but, les catalanes n’abdiquent pas et se montrent plus dangereuses. Mais sur une entrée payante et sur son premier ballon, Laïd double la mise pour la France et s’offre son premier but sous les couleurs du maillot national. La France creuse l’écart et inscrira même un 3e but avant la mi-temps par l’intermédiaire de Géminiano (3-0)

Les françaises sont devant à la pause, mais les catalanes vont ressortir des vestiaires avec d’autres intentions. Le début de la seconde mi-temps est partagé, mais ce sont encore une fois les françaises qui marquent un 4e but par la partenaire de Proudhom (4-0, 26e). Coup dur pour nos adversaires qui avaient pourtant bien démarré la 2e mi-temps.  Christian Roldan, le coach catalan, exhorte ses filles à continuer de jouer et ne rien lâcher. Discours payant car les ibères réduisent logiquement l’écart par Sala en fin de match (4-1, 35e). Succès logique de nos bleues qui ont largement dominé leurs adversaires du soir.

futsal-france-vs-catalogne-feminines5ac1f067c447d

LES BLEUS SURPRIS EN FIN DE MATCH

Un an après la double confrontation (2 victoires) à Saint-Martin de Crau (2-0) et Lambesc (3-2), la France retrouvait la Catalogne. Pouvant s’appuyer sur des joueurs d’équipes en forme en KLF, Vauvert et Valenciennes, la doublette dirigeante Cariat – Ouanane allait pouvoir faire plus qu’une revue d’effectif.

Après la victoire des bleues, c’était autour des hommes. Devant un public venu en nombre les supporter, la France ne pouvait pas décevoir. Le match,  à peine débuté, que d’entrée de jeu la France ouvre le score dans la première minute par El Aimer. Juste le temps de savourer que le catalans répliquent par Santos, d’un subtil pointu dans un angle impossible (1-1, 2e).

Le match est équilibré et les fautes s’accumulent vite. Un jet franc est sifflé contre les français mais le capitaine Alcaraz le détourne avec classe. Le match ne baisse pas d’intensité et les gardiens sont à l’honneur. Et quand Alcaraz est battu, la barre l’aide. C’est sur un temps fort français que le néo sélectionné, El Khalfi, est à la finition pour le deuxième but (2-1, 18e).

La seconde mi-temps  reprend et les visiteurs sont offensifs. Sur un contre bien mené, ils ratent l’égalisation d’un sauvetage sur la ligne. Mais la sentence est retardée. Sur un nouveau contre, les catalans égalisent par Gutierrez (2-2, 35e). Le match est tendu, les fautes grimpent et le public explose suite au troisième but tricolore, par Atmane, qui redonne l’avantage (3-2, 36e).  Avantage de courte durée puisque dans la minute qui suit, les ibères reviennent avec une lucarne nettoyée (3-3, 37e). En deux minutes, la Catalogne égalise et va même passer devant. Aux six mètres, Ramon Pico allume le portier, poteau, poteau et but (4-3, 39e). Les sang et or mènent au score pour la première fois. C’est un coup dur pour notre sélection nationale.

Mais les bleus n’ont pas dit leur dernier mot. Ils poussent, mais les frappes sont contrées, et les catalans les punissent à nouveau sur un contre (5-3, 39e). Le match est fou, le break fait. Il reste alors moins d’une minute et une sixième faute catalane est sifflée. El Khalfi transforme le jet franc plein axe. Le chronomètre affiche 16 secondes à jouer et nos adversaires engagent. La perte de balle est rapide, El Khalfi encore, traverse le terrain et frappe à 10 mètres. Mais le gardien Bonada réalise la parade et les français s’inclinent d’un but (4-5). Rageant.

futsal-france-vs-catalogne5ac20a608594c

La sélection nationale féminine confirme

Après la victoire de la veille, il était certain que le coach catalan allait modifier ses plans. Et ce fut le cas. Plus en place tactiquement, et jouant plus haut, les catalanes débutent la rencontre d’une autre manière.  Mais c’est la France qui sera dangereuse en premier avec un poteau. Un poteau qui aura retardé l’ouverture du score. Puisque 2 minutes plus tard, après un joli décalage, Lizzano se retrouve seule face à la gardienne et glisse le ballon entre les jambes (1-0, 5e). Pas le temps de fêter le but que les catalanes recollent. Une belle combinaison sur le côté gauche avec une passe en profondeur et la joueuse catalane va tromper la gardienne française Bisson avec un tir croisé (1-1, 6e).

Le match est lancé et les équipes vont se procurer des occasions. Les espaces se font plus nombreux et les sélections procèdent en contre. La faute à un match rendu plus compliqué suite aux changements de la veille. Les seules frappes sont lointaines ou excentrées. Les catalanes trouveront la barre transversale avant la pause manquant de passer devant. Le score à la pause ne changera pas et les équipes rentreront sur un score nul (1-1).

Vexées par une première mi-temps où les françaises ont eu du mal à mettre du rythme, la seconde mi-temps s’annonce différente. Après un très joli enchaînement des bleues, la capitaine Gosseye est trouvée dans la surface et croise sa frappe pour tromper la gardienne (2-1, 24e). La France repasse devant au tableau d’affichage. De nouveau, Gosseye se retrouve face à la gardienne mais cette fois-ci, la balle passe de très peu à côté. Le temps s’écoule et les deux équipes se marquent. Si la France pousse pour creuser l’écart avec un poteau de Debras, on sent que les catalanes peuvent à tout moment revenir dans la partie. La fin du match est rugueuse, le ballon va de gauche à droite rapidement. Les catalanes se lancent à fond, auront des occasions pour revenir dans le match mais n’y parviendront pas. Leur dernière frappe non cadrée à 2 secondes de la fin le prouvera.

La France s’impose 2-1 et réalise un joli week-end avec 2 victoires.

tests matches futsal france catalogne amf 2

LES TRICOLORES RÉAGISSENT

Après la défaite de la veille, et la double victoire de nos françaises, les hommes se devaient de réagir. L’entame de cette deuxième rencontre est très intense et fermée. Les équipes ne trouvent pas la faille et font des fautes. Les catalans arrivent  vite à 5 fautes dès la 14e minute alors que les français ne sont qu’à 3.  Le match s’emballe après une combinaison entre El Aimer et El Khalfi mais la frappe est hors cadre. Sur la possession suivante, les catalans font une nouvelle faute. Malheureusement le jet-franc n’est pas transformé. Les catalans se montrent alors plus dangereux. Une perte de balle française coté droit, et malgré un angle fermé, la balle tape la barre. La mi-temps est sifflée sur un score nul et vierge ( 0-0).

Il reste 20 minutes, une période pour chaque équipe pour tout donner. Les catalans exercent un pressing haut, mais les français sortent bien par l’intermédiaire de Melki et sur une passe lumineuse second poteau, le gardien réalise la parade.

Les bleus essayent de construire en attaque placée mais les catalans sont en place. Les équipes sont au coude à coude et les fautes grimpent. Peu d’action dans ce match, mais l’intensité ne baisse pas, au contraire des fautes qui elles montent. Le gardien catalan est impérial sur une nouvelle parade. Mais va craquer sur la 6e faute de son équipe. Atmane est au jet-franc et ne laisse aucune chance au dernier rempart, en force. Il reste 4’30 et la France passe enfin devant (1-0, 35e). Avance de courte durée, puisqu’au forceps, les catalans égalisent. Comme hier, Ramon Pico réalise un festival, ras de ligne et va battre Bierry au sol (1-1, 38e).

Seulement les français ont de la ressource. Sur un corner, Grasso est trouvé second poteau, place une volée incroyable et redonne l’avantage. Le public explose, les français aussi (2-1, 39e). A moins d’une minute et 30 secondes de la fin, la France prend les commandes du match.  Les catalans sont vexés et poussent. Mais sur le contre français, Grasso réalise le doublé (3-1, 39e). Les 38 dernières secondes seront longues pour les français qui subiront un jet-franc. Jet-franc manqué et la France s’impose 3-1. Ouf !

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *