bresil sacre mondial amf

MONDIAUX FEMININS : LE BRESIL SACRE

A l’issue d’une finale de haute volée, le Brésil a remporté son premier sacre mondial féminin en dominant l’Argentine 4-2. La Colombie complète le podium. Finalement classée dixième, la France peut être fière de son parcours.

bresil sacre mondial amf

Un Brésil impressionnant

Après son fait d’arme en demi-finale en ayant éliminé la Colombie, le Brésil a confirmé en finale. S’appuyant sur sa gardienne, élue meilleure « porteros » du tournoi, et une défense solide, le Brésil a réalisé un parcours parfait. Les chiffres le prouvent. 45 buts inscrits et seulement 2 buts encaissés en cinq rencontres disputées, soit les meilleures statistiques dans les deux catégories. Que dire de plus ? Que l’Argentine a semblé être au-dessus avec ses deux montres que sont Ontiveros (meilleure joueuse du tournoi) et Banini ? Peut-être.

Mais le froid réalisme auriverde a fait la différence lors de la phase finale. Catalogne, Colombie et Argentine l’ont appris à leurs dépends. Le Brésil a sanctionné chaque erreur par un but à des moments cruciaux de chaque rencontre. A l’instar de la glissade involontaire de la capitaine argentine en finale, qui offre le 3-2 décisif au Brésil en fin de match. Un coup du sort qui touche le mental argentin. La preuve en est donnée lorsque la gardienne brésilienne tue tout suspense, en lobant de sa propre surface son homologue albiceleste (4-2).

un mondial réussi

Le Brésil succède donc à la Catalogne (2008) et Colombie (2013) au palmarès. La finale restera dans toutes les mémoires, notamment pour les 1300 privilégiés qui ont assisté au sacre sud-américain. Niveau de jeu impressionnant, tant au niveau tactique que technique, ambiance de folie et suspense. Tout était réuni pour que la fête soit belle. Et elle le fut, à l’instar des 7 jours de compétitions, qui ont rythmé la vie de l’accueillante cité de Balaguer. Derrière les quasi-intouchables sélections d’Amérique du Sud, la Catalogne se classe 5ème, juste devant l’Italie. La formation hôte conserve la suprématie européenne. Il faut dire que les nations classées de la 5ème à la 12ème place étaient très proches. Il a fallu avoir recours aux penaltys ou prolongations pour séparer les différentes équipes. Ce fut d’ailleurs le cas de la France et de l’Australie pour leur ultime sortie.

australie france mondiaux feminins futsal amf sacre

L’australie devance la france

Souhaitant enchaîner après son difficile succès face à Taiwan, la France s’est finalement inclinée face aux Australiennes (4-2) en prolongation. Pourtant, nos françaises ont dominé les débats, se procurant un nombre incalculable d’occasions. Mais si le Brésil est réaliste, la France doit encore travailler la finition. A force de ne pas convertir les opportunités, nos tricolores vont finir par être punies. Contre le cours du jeu, l’Australie va ouvrir le score sur une frappe que ne peut qu’effleurer la gardienne tricolore (0-1, 8ème).

Mais la France ne doute pas longtemps puisque trente secondes plus tard, Gosseye égalise en toute logique (1-1, 9ème). Après cette accélération, les bleues vont continuer à monopoliser le ballon. Mais les partenaires de Destouches se montrent inoffensives. Les aussies vont profiter d’une mésentente et un but contre son camp de la France, pour reprendre l’avantage à 3 minutes de la mi-temps (1-2, 18ème). Encore une fois, notre sélection va faire l’effort pour revenir à hauteur. Sur un contre d’école et un une-deux parfaitement exécuté, Magnier trompe le dernier rempart adverse (2-2, 20ème), se rachetant de son erreur quelques instants plus tôt.

NOS TRICOLORES DEJA TOURNEES VES L’AVENIR

Si la seconde période est tout aussi à l’avantage des tricolores, la maladresse est toujours bien présente. Lizzano, Hamou, Bouquet butent tour à tour sur la gardienne australienne, qui sort un grand match. Le temps tourne et le tableau d’affichage ne bouge pas. Et ce, jusqu’au coup de sifflet final. Les deux formations vont donc devoir jouer la prolongation (2x5mn). Marquée par la fatigue accumulée et les petites blessures, la France va accuser le coup lorsque l’Australie va inscrire le troisième but (2-3, 44ème). Celui de trop pour notre jeune sélection, qui n’arrivera jamais à égaliser malgré deux grosses occasions. Pire, ce sont nos adversaires qui vont plier le match à deux minutes du terme (2-4, 48ème).

Une nouvelle fois frustrant à la vue des efforts consentis, mais c’est ça le haut niveau. Il faut savoir saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente et l’Australie l’a parfaitement compris. Venues pour apprendre et acquérir de l’expérience nos Bleues ont rempli leur contrat. Le meilleur est à venir et nul doute que cette très belle aventure mondiale restera dans les têtes pour les rendez-vous futurs. Bravo et merci les filles !

france futsal feminin aff amf mondiaux 2017

 

PALMARES MONDIAUX FEMININS 2017

1 – BRESIL

2 – ARGENTINE

3 – COLOMBIE

4 – PARAGUAY

5 – CATALOGNE

6 – ITALIE

7 – USA

8 – SUISSE

9 – AUSTRALIE

10 – FRANCE

11 – TAIWAN

12 – AFRIQUE DU SUD

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *