aso-aja-klf

KLF – J12 : Le Champion de France éliminé !

KLF – J12 : Le Champion de France éliminé !

Gros coup de tonnerre au sein de la KLF ce week-end, avec l’élimination du Champion de France en titre de la course au Final 5. Surpris par une très bonne formation de Puget Futsal, Vauvert Futsal ne pourra défendre son sacre national. Autre surprise avec le nul concédé par USR Futsal face à Taymate.

aso-aja-klf

AJA Futsal – ASO Futsal : 8-1 (1-1)
AJA : Dumont (2), Bierry (2), Connan, Rouge, Collardeau, Giraud
ASO : Traore

Très bonne affaire pour le nouveau leader du championnat. Grâce à son net succès face à la lanterne rouge, Aulnay prend seul les commandes à la faveur du nul concédé par Château-Renault. La victoire a pourtant mis une mi-temps avant de se dessiner réellement. Pendant un peu plus de dix minutes, les débats sont équilibrés et les deux équipes s’observent. Toujours aussi solide, Aulnay ne prend que peu de risques offensifs. Le rythme s’accélère tout de même en une minute avec deux buts, un dans chaque camp. C’est d’abord AJA Futsal qui ouvre la marque grâce à Dumont, avant que Traoré égalise dans la foulée (1-1). Excepté cet instant de folie, le tableau d’affichage ne bougera plus jusqu’à la pause.

Ayant besoin d’un succès pour consolider sa place sur le podium, Aulnay passe la seconde dès la reprise. Dumont double la mise rapidement, la machine est lancée. En quatre minutes et quatre buteurs différents, l’AJA Futsal s’est déjà mis à l’abris (5-1). Orléans paye son manque de rotation avec un replis défensif beaucoup trop lâche face à l’efficacité adverse. Congnet a beau sortir quelques arrêts décisifs, cela reste insuffisant pour stopper la marche en avant des charentais. Six joueurs participent au scoring pour les Bleus, qui s’imposent largement au final (8-1) et s’emparent seuls du fauteuil de leader.

Taymate Futsal – USR Futsal : 5-5 (3-4)
TF : Isit (2), Benkaddour, Aboulammada, Ouamar
USR : Bouceta A. (2), Raby (2), Mellot

USR Futsal piétine ces dernières semaines. Après sa défaite face au Mans, Château-Renault n’a pas vraiment réussi à repartir de l’avant. Les Vice-champions de France sont tombés sur une formation de Taymate toujours aussi accrocheuse. Si Blois ouvre le score très rapidement par Isit, c’est bien USR Futsal qui va virer en tête au quart d’heure de jeu. Et largement, puisque les partenaires de Bloner marquent à trois reprises en sept minutes (1-3). Mais en quelques secondes, Taymate va totalement revenir dans la partie, Isit s’offrant un doublé par la même occasion (3-3). C’est tout de même Mellot qui aura le dernier mot juste avant la pause, permettant aux siens de regagner les vestiaires avec un but d’avance (3-4).

Beaucoup moins ouverte que la première mi-temps, la seconde période va obliger les spectateurs présents à patienter dix grosses minutes avant de voir le score évoluer. Grâce à un Bouceta toujours capable de faire la différence, « Châto » fait le break à six minutes du terme (3-5). La rencontre semble avoir basculé définitivement en faveur des rouge et blanc. Le temps passe sans que Blois ne parvienne à inquiéter la défense du leader du championnat. Tout va se jouer dans les deux dernières minutes. Sur un coup-franc vite joué, Aboulammada va réduire l’écart en finesse. Puis, en bon capitaine, Ouamar va récompenser une forte poussée de fin de rencontre de Taymate. Après Le Mans à domicile, Blois accroche un nouveau gros du championnat. Pour USR Futsal, il perd la tête de la poule, mais reste bien calé sur le podium.

Vauvert ne défendra pas son titre

vauvert-puget-futsal-klf

Puget Futsal – Vauvert Futsal : 5-3 (3-0)
PG : Demasse (2), Formentini (2), Contigiani
VF : Chiari (2), Benoit

Premier qualifié pour les finales nationales, Puget Futsal n’a pas volé sa place. Passé si proche d’une qualification il y a quinze jours contre St-Gilles, il fallait jouer et battre le champion de France en titre Vauvert. C’était un match capital pour les deux équipes. « Malheur aux vaincus ».

Après une entame de match serrée, c’est Formentini qui débloque le tableau d’affichage pour Puget (1-0). Le champion de France est dès lors éliminé. Et cela ne va pas s’améliorer lorsque Puget double et triple la mise juste avant la mi-temps (3-0). Les Varois mènent logiquement et sont virtuellement qualifiés pour le Final 5.
La seconde mi-temps s’annonçait spectaculaire. Un sursaut d’orgueil de Vauvert ? Puget pouvait-il maintenir cette avance ? Dès le reprise, Vauvert se donne des chances de « remontada », Chiari marque (3-1, 22e) puis Benoit relance le match (3-2, 24e). Il reste alors 16 minutes aux gardois pour revenir, et 16 minutes à Puget pour bien défendre.

Après plusieurs minutes à haute intensité où les formations pratiquent un joli jeu, Benmohammed F. provoque un pénalty qui sera transformé (3-3). Le match est relancé ! Vauvert pousse et Puget procède en contre. Alcaraz, le portier international de Vauvert, maintient son équipe, et fait jeu égal avec son homologue de Puget Lajnef. Mais le champion de France n’arrive pas à marquer. Puget profite d’une attaque placée, pour reprendre l’avantage dans le money-time (4-3). Il reste moins de 2 minutes à Vauvert pour pousser et tenter d’égaliser.  Mais Demasse, à la conclusion d’un contre bien mené, punit les gardois (5-3). Puget Futsal obtient son billet pour ses premières finales nationales. Pour Vauvert, grosse déception avec cette élimination, avant même les finales nationales. Il ne reste plus que la Coupe de France pour défendre l’un des deux titres acquis par les hommes de Nepoty.

lambesc-st-gilles-futsal-klf

FC St-Gilles – Lambesc Matagots : 8-2 (4-1)
FCSG : Affitou (4), Grasso (3), Bensaid
LM : Chaylan (2)

St-Gilles aura sa finale. Très mal parti dans cette KLF sud après une défaite lors de la première journée, St-Gilles n’avait plus droit à l’erreur sur les dernières confrontations. Après un premier match couperet arraché dans les deux dernières minutes face à Puget (4-3), une autre « finale » face à Lambesc pouvait leur donner une ultime chance. Lambesc, après deux défaites, était déjà hors course, mais avait honneur de sauver son championnat, pour une première historique du club. Fort de leurs cadres et de leurs internationaux respectifs, les équipes avaient fière allure.

Mais l’expérience de St-Gilles et des grands rendez-vous s’est vite fait sentir sur la rencontre. Après 5 minutes de jeu, les locaux mènent 2-0. Lambesc va revenir à la 12e pour relancer le match. Mais les visiteurs se font punir sur l’engagement (3-1). Un quatrième but signé Grasso va clore une belle première mi-temps sur le score de 4-1 pour St-Gilles.

La seconde période sera tout aussi maîtrisée de la part de St-Gilles. Beaucoup moins bousculé par les attaques des Matagots, les gardois gèrent parfaitement la rencontre. Les joueurs de Lambesc seront récompensés de leurs efforts par un joli contre, signé Cheylan, pour son doublé (6-2). Il reste alors peu de temps, mais les équipes ne baissent pas de rythme. Les attaques s’enchaînent et les gardois creusent logiquement l’écart. Affitou s’offre un quadruplé à la dernière minute pour clore le match sur un score de 8-2. La finale du championnat entre Flash et St-Gilles aura bien lieu dans quelques semaines. Le vainqueur rejoindra Puget Futsal au Final 5.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>