usr-aso-klf-j8-futsal

KLF : Puget et Aulnay assurent à domicile

KLF : Puget et Aulnay assurent à domicile

Devant leur public, Puget Futsal et l’AJ Aulnay Futsal ont remporté de précieux succès qui leur permettent de conforter leur place de leader. Mais rien n’est encore joué tant la concurrence est féroce.

rfc-le-mans-futsal-klf

Le Mans SF – Romorantin SF : 8-4 (1-4)
LSF : Girard (3), Bouhoutt (2), Avalle (2), Becmard
RFC : Deschamps, Prieur, Moujdam, Antoine

Drôle de rencontre les deux formations qui s’affrontaient pour une place sur le podium. Chacune des deux équipes au eu sa période, Romorantin la première, Le Mans la seconde. Rigoureux en défense avec un Lagouche impérial dans les buts et tranchant en attaque le RFC prend la rencontre par le bon bout. Bien que Girard égalise après l’ouverture du score de Deschamps, c’est bien Romorantin qui va prendre la tête au tableau d’affichage. En contre et sur coup-francs, les solognots prennent le large et virent en tête à la pause (4-1).
Changeant de tactique avec un pressing tout terrain incessant, les manceaux vont vite être récompensés. Le Mans réduit l’écart petit à petit, surtout que de son côté, Romo ne converti pas ses face à face avec le très bon portier adverse, Zengin. Le tournant de la partie. Car en quelques minutes, les sarthois vont prendre les commandes du duel pour ne plus rien lâcher. Fatigués et manquant de réalisme offensifs, les partenaires de Bourdaraud vont s’incliner au final avec deux nouvelles réalisations dans les derniers instants. Le Mans monte sur le podium à la place de Romorantin qui en descend pour la première fois de la saison.

 

aja-taymate-klf-j8

AJA Futsal – Taymate Futsal : 7-5 (1-2)
AJA : Connan V. (2), Giraud (2), Bierry (2), Chat S.
TF : Aboulahmada (2), Hadak (2), Ouamar

C’est dans la souffrance que le leader s’est imposé devant son public pour le compte de la 8ème journée de KLF. A l’instar du match précédent, les visiteurs vont mener à la mi-temps avant de se faire rejoindre puis dépasser en seconde. Pourtant c’est bien Aulnay qui ouvre les hostilités dès la 3ème minute par Chat D. (1-0). La machine bleue semble lancée. Mais en face, comme lors du match aller, Taymate va vite réagir. Aboulahmada remet les deux équipes à égalité deux minutes plus tard (1-1). Les débats sont équilibrés mais le tableau ne bouge plus pendant plus de dix minutes. C’est Blois qui va se montrer plus adroit devant le but et prendre l’avantage juste avant la pause (1-2).
En danger, l’AJA va s’appuyer sur ses cadres pour refaire son retard d’entrée de seconde mi-temps. Connan V. par deux fois puis Bierry T. renversent totalement la physionomie de la rencontre. En cinq minutes, Taymate est mené de deux buts alors qu’ils menaient d’un but juste avant cette accélération. Mais décidément, les blésois ont de la ressource. Devant un chaud public local, les visiteurs parviennent à égaliser par Ouamar et Hadak (4-4). Le match s’emballe. Muet jusque là, le buteur maison, Giraud va faire définitivement basculer la rencontre grâce à un doublé en trois minutes (6-4). Homme du match côté Aulnay, Bierry V. tient la baraque derrière et permet aux siens d’empocher une précieuse victoire (7-5)

usr-aso-klf-j8-futsal

USR Futsal – ASO Futsal : 11-5 (6-3)
USR : Bouceta A. (4), Bonnamy (2), Martin (2), Benichou, Bouceta S., Baudry
ASO : Ziane (2), El Hadj (2), Dahi

Sans surprise, USR Futsal a fait le boulot face à l’ASO Futsal avec une victoire riche en buts. Pas de round d’observation dans cette rencontre ou les locaux vont rapidement faire la différence. En six minutes les score est déjà de 4-0 pour Château-Renault avec un doublé de Bouceta. Orléans va réagir après avoir subi l’orage tourangeau, Elhadj et Dahi réduisent l’écart (4-2). La fin de période est rythmée avec trois buts en deux minutes. USR Futsal a finalement le dernier mot par Martin et conserve un bel avantage à la pause.
Alors qu’il semble avoir le match en main, le vice-champion de France va laisser son adversaire revenir dans la partie au retour des vestiaires. Alors qu’il reste 9 minutes à jouer le score n’est plus que de 7-5.  Il faut attendre les trois dernières minutes pour voir l’écart grimper, ASO Futsal devant prendre tous les risques pour tenter de recoller à la marque. Victoire logique en deux temps de Château-Renault qui garde le rythme en tête de la poule.

 

Vauvert Futsal – FC Saint-Gilles : 4-3 (2-1)
IGPVF : Benoit, Jourdan, Lahcene, Latif
FCSG : Mouhim (2), Oudgou

Comme prévu, la rencontre entre deux prétendants au Final 5 a proposé du spectacle et du suspense. Chaque équipe a profité de sa période forte pour faire la différence. C’est tout d’abord Vauvert qui prend les choses en main. Au bout de dix minutes de jeu, Alcaraz et sa bande mènent logiquement 2-0. La rencontre reste tout de même très fermée entre deux formations qui se connaissent par cœur. L’enjeu annihile quelque peu le rythme. Toutefois, St-Gilles va relancer la partie par Mouhim au moment de rejoindre les vestiaires (2-1).
Après plusieurs minutes d’observations, le FCSG va donner un coup d’accélérateur. En cinq minutes, Mouhim et Oudgou ont renversé la tendance. Cette fois c’est St-gilles qui est commande du derby gardois (2-3). Disposant de plusieurs joueurs capables de marquer, Vauvert va égaliser à quatre minutes du terme par le biais d’un nouveau buteur, Lahcene (3-3). La tension est présente dans les deux camps. Deux minutes plus tard, Latif va offrir la victoire à ses coéquipiers, en trompant la vigilance du très bon gardien adverse (4-3). Succès au forceps du champion de France, bien parti pour défendre son titre en juin prochain.

 

Puget Futsal – Flash Futsal : 5-4 (3-1)
PF : Conte (2), Hammami, Demasse, Contigiani
FF : Meillhac (2), Gilly, CSC

Malgré son expérience, Flash Futsal a finalement concédé une sur le fil chez les varois de Puget Futsal. Un revers qui compromet la qualification aux phases finales. Début de rencontre tonitruante pour les locaux qui assomment les gardois d’entrée. Conte puis Hammami portent le score à 2-0 alors que l’on joue depuis à peine cinq minutes. Petit à petit, Rodilhan trouve le rythme et revient dans la partie. Gilly profite d’un petit relâchement adverse pour réduire l’écart (2-1). Mais Demasse va redonner  un avantage plus important à Puget, illustrant la domination varoise de la première période (3-1).
Puget Futsal va gérer le début de la seconde mi-temps, ne prenant pas trop de risques et attendant la moindre erreur pour marquer. Conte puis Contigiani vont donne de l’ampleur au score, profitant de petits approximations des Flashmen (5-1). Il reste sept minutes à jouer, la victoire a choisi son camp. Sauf que c’est dos au mur que les gardois vont réagir, offrant une fin de match à rebondissement. E ntrois minutes, Meilhac et ses partenaires inscrivent trois buts, le duel est relancé (5-4). Les locaux ont perdu de leur maîtrise et subissent les assauts visiteurs. Heureusement pour eux, leur portier, Lajnef, est décisif, et offre une victoire importante aux siens (5-4). Pour Flash, un joker est déjà grillé avant d’affronter Vauvert et St-Gilles.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>