team-romorantin-usr-futsal-klf

KLF – J3 : Resserrement en tête !

KLF – J3 : Resserrement en tête !

Suite au nul entre les deux co-leaders, la 3ème journée offre un resserrement en tête de classement avec quatre équipes en deux points. Le Mans signe un réveil fracassant.

team-romorantin-usr-futsal-klf

Bracieux Futsal – Taymate Futsal : 4-10 (0-5)
BF : Paullin (2), Poimul, Edouard
TM : Asami (4), Hadak (2), Mamia, Bouchar, Baalaid, Isit

Le promu confirme son bon début de saison. Opposé à une formation de Bracieux Futsal très amoindrie, le club blésois va très vite prendre les devants. Trente secondes. Le temps pour Asami de conclure un contre côté gauche (0-1). Le rythme est trop élevé pour les braciliens qui offrent des espaces à leurs adversaires. Le score gonfle très vite. Trop vite, pour conserver le moindre suspense. On joue depuis moins de dix minutes et le tableau d’affichage indique déjà 0-5. On se dit alors que les verts vont subir une nouvelle grosse déconvenue. Mais c’est mal connaître les partenaires de Renard qui se montrent à leur tour dangereux. Malheureusement, la finition n’est pas au rendez-vous quand ce n’est pas le portier blésois, homme du match, qui enchaîne les parades. La mi-temps arrive sur ce score de 0-5.

Taymate monte sur le podium

La seconde période va être beaucoup plus équilibrée. D’un côté Bracieux n’a rien à perdre et joue son va-tout. De l’autre, Taymate déjoue avec des actions individuelles inoffensives. Tant et si bien que la lanterne rouge recolle au score. A cinq minutes de la fin de la rencontre, Edouard et sa bande ne pointent qu’à deux petits buts de leurs opposants (4-6). Finalement, Blois va accélérer en fin de match, s’offrant un écart plus en adéquation avec la domination entrevue en début de partie. Toujours invaincu, Taymate monte sur le podium. Pour Bracieux, la combativité et le sursaut d’orgeuil est à mettre aux crédits des verts.

team-bracieux-taymate-futsal-klf

USR Futsal – Romorantin FC : 4-4 (3-2)
USR : Martin, Fournier, Bouchekioua, De Meulemester
RFC : Moujdam (2), Deschamps, Antoine

Sans nul doute le plus beau match de ce début de saison. Le choc entre les deux leaders a tenu toutes ses promesses. Tour à tour les deux formations ont mené, ont eu l’occasion de remporter la partie pour finalement se quitter dos à dos. C’est USR Futsal qui va ouvrir les hostilités, avec De Meulemester qui reprend une frappe repoussée par le poteau (1-0). Romorantin n’a pas le temps de douter, puisque sur l’engagement ou presque, Deschamps rentre plein axe et adresse un missile qui trouve la lucarne du portier local (1-1). La rencontre s’emballe complètement lorsque Fournier déborde côté gauche et redonne l’avantage aux siens une minute plus tard (2-1). Les débats sont équilibrés, le rythme intense. Après une accalmie d’une petite dizaine de minute, Moujdam égalise en transformant un jet-franc plein centre. Frappe rectiligne qui trouve les filets locaux (2-2). Mais encore une fois Château-Renault réplique de suite et reprend les commandes du match juste avant la pause (3-2).

USR Futsal manque deux jets-franc

Après une pause bien méritée, les acteurs sont de retour sur scène. Et ils vont offrir des émotions à leur camp respectif. Exécutant parfaitement une tactique sur coup-franc, Romorantin égalise à nouveau, logique (3-3). Les duels sont disputés, les occasions partagées et le rythme endiablé. En contre, Antoine s’appuie sur Leblanc qui lui remet dans la course. Une-deux parfait et le RFC vire en tête pour la première fois du match (3-4). Il reste trois minutes à jouer. Les vice-champions de France vont profiter d’un penalty pour, à leur tour, égaliser et enflammer leur public (4-4). La fatigue aidant, le RFC se voit sanctionner d’une sixième faute. Mais USR Futsal ne convertit pas l’offrande avec un arrêt du gardien visiteur. Quelques secondes plus tard, rebelote. Nouveau duel entre Martin et Bourdaraud. Et une nouvelle fois le dernier rempart intérimaire solognot repousse la frappe et conserve le suspense. Une fois cet orage passé, Romorantin va se procurer deux énormes occasions dans les ultimes secondes, sans parvenir à concrétiser. Nul logique entre deux belles équipes qui restent au coude à coude en tête du classement.

coup-franc-futsal-aff-klf-romroantin

ASO Futsal – Le Mans Futsal : 4-14 (1-4)
ASO : Echakrouny (2), Mjieba, Ziane
LMF : Girard (6), Bouhout (4),  Sadok (2), Rechard, Lelong

Bon dernier au classement, Le Mans signe un réveil remarqué. Passé à côté de ses deux premières rencontres, le favori de la poule confirme son regain de forme avec un large succès face à Orléans. La victoire a tout de même mis du temps à se dessiner. En première période, l’ASO Futsal rivalise. Bouhout et Girard s’offrent un doublé respectif et se chargent d’alimenter la marque. Plus expérimentés, les manceaux maîtrisent le tempo et regagnent les vestiaires avec une avance logique de trois buts (4-1). Orléans, grâce à Echakrouny avait sauver l’honneur au quart d’heure de jeu.

Une seconde période à sens unique

Aucun suspense en seconde mi-temps où une fois encore la paire d’arbitre Rémy-Lebeau a parfaitement géré les débats. En alignant six réalisations consécutives, la formation sarthoise confirme qu’à partir de maintenant il faudra compter sur elle. Avec un Sadok retrouvé à la baguette, l’équipe du président Rousseau, présent pour l’occasion, affole l’arrière-garde orléanaise. L’ensemble de l’effectif manceau inscrit au moins un but. Mais l‘ASO Futsal ne ferme pas pour autant le jeu et réduit l’écart en fin de partie pour atténuer ce nouveau revers. Le Mans gagne deux places au classement et ne pointe qu’à deux points du podium. Pour Orléans, la mauvaise série doit prendre fin rapidement.

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *