france futsal euro 2016france futsal euro 2016

Eurofutsal : fin de compétition frustrante pour la France

Eurofutsal : fin de compétition frustrante pour la France

Auteurs d’une très mauvaise entame de match, les français s’inclinent 4-3 face à la Biélorussie en match de classement. Une nouvelle défaite frustrante à l’image de cette douzième édition des Championnats d’Europe UEFS de Futsal qui laissera beaucoup de regrets à notre sélection nationale.

france futsal euro 2016france futsal euro 2016

Biélorussie – France : 4-3 (3-2)
BIE : Boryziuk (7′, 11′), Lepin (16′), Kahno (31′)
FRA : El Majdoub (19′), Gréco (20′), Chiari (38′)

Alors qu’ils avaient la possibilité de conclure leur compétition sur une prometteuse 5ème place, les tricolores ont ruiné tous leurs espoirs en quinze minutes. Si les intentions sont là, la concentration est absente. Mauvaise relance et déjà première sanction avec un penalty justifié (1-0). Les Bleus conservent plutôt proprement le ballon mais restent inefficaces offensivement. Faiblesse de la sélection nationale depuis le début du championnat d’Europe, le repli défensif sur contres adverses. La Biélorussie en profite et corse l’addition (2-0). Le mental tricolore en prend un coup, d’autant plus que les champions d’Europe sont euphoriques et s’envolent au score sur un beau mouvement à trois (3-0). Temps-mort demandé par Cariat qui secoue ses protégés, bien trop amorphes à son goût. Réaction quasi immédiate. Combinaison sur coup-franc, Gréco décale El Majdoub qui frappe dans le but vide (3-1). Sur l’engagement, les partenaires de Granjon accentuent la pression. Cette fois Dahmani et ses coéquipiers vont aller au bout d’une phase offensive aboutie, Gréco s’y reprenant à deux fois pour fusiller le portier adverse (3-2). Mi-temps.

De retour sur le parquet les partenaires de Grasso monopolisent le ballon avec une possession à hauteur de 70%. Encore une fois, les français ne vont pas réussir à faire fructifier leur temps fort, malgré de gros efforts et plusieurs tentatives. La barre puis un sauvetage sur la ligne empêchent les tricolores d’égaliser. Les Champions d’Europe vont optimiser leur seule vraie occasion de la seconde période pour refaire le break. Décalage sur la gauche, center en retrait, poteau, arrêt d’Alcaraz mais Kahno a bien suivi et frappe une nouvelle fois (4-2). Dur. On ne peut reprocher aux Bleus leur capacité de réaction depuis le coup d’envoi de l’Eurofutsal. Ils vont donc à nouveau réduire l’écart grâce à Chiari, bien lancé le long de la ligne (4-3). Les coéquipiers de Benmohamed jettent leurs dernières forces dans la bataille, pressing haut,… Corners et coup-francs s’enchaînent mais nos bleus n’y parviendront pas. Défaite cruelle mais logique après une telle entame de partie. Place aux prochaines échéances maintenant.

Dans les autres résultats du jour, la Norvège prend la 5ème place du classement final après sa victoire (5-2) sur Israël, sans aucun doute la formation la plus faible du plateau.

Finale Russie – Italie

Plus important, les demi-finales. Tout en maîtrise, l’Italie a éliminé la solide sélection du Kazakhstan 6-3. Après avoir pris logiquement le large et mené 4-1, la squadra azzura s’est offert une petit frayeur avec un retour express de leurs adversaires. Le doute n’a duré que le temps d’une nouvelle accélération salvatrice. Les transalpins affronteront la Russie en finale. Les russes sont venus à bout de coriaces tchèques, bien décidés à faire tomber le pays hôte. En ouvrant la marque, la République Tchèque a jeté un froid dans la salle comble de Yegoriesvk (15 personnes). Mais Monakhov et ses coéquipiers ont rapidement renversé les tendances et s’impose 4-1 au final.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *