france norvege eurofutsal

Eurofutsal : la France prend sa revanche sur la Norvège !

Eurofutsal : la France prend sa revanche sur la Norvège !

Défaite 4-3 lors du dernier affrontement face à la Norvège, la France a pris revanche lors de la seconde journée du Championnat d’Europe UEFS. Vainqueurs aux tirs au but (2-2 (3-2 tab), les français devraient terminer second du groupe et affronter le Kazakhstan jeudi.

france norvege eurofutsal

France – Norvège : 2-2 (1-0) 3-2 tab
FRA : Sissoko (10’, 31’)
NOR : Lyngbo (37’), Rashio (40’)

Sonnés et vexés par la leçon d’efficacité reçue par la Russie la veille, la France se devait de montrer un autre visage face à un adversaire à sa portée. Biens meilleurs en phase offensive avec une volonté de faire vivre le ballon, les tricolores portent très vite le danger devant les cages norvégiennes. Incapables d’inquiéter Alcaraz malgré quelques frappes lointaines les scandinaves subissent. Kadri intercepte une longue relance aérienne et décale en une touche sur Chiari qui lance en profondeur Sissoko. Le pivot nordiste utilise ses grands compas pour prendre un mètre d’avance sur son défenseur, suffisant pour ajuster le gardien (1-0). Ouverture du score méritée. Greco et consorts gèrent parfaitement le rythme et enchaînent les actions. La finition n’étant pas au rendez-vous des coéquipiers d’El Majdoub, le score ne bougera plus jusqu’à la pause.

Se déroulant toujours dans un parfait état d’esprit (une seule faute sifflée à la mi-temps !) la rencontre n’en reste pas moins intéressante à suivre. Ce sont à nouveau les Bleus qui vont obliger le gardien norvégien à aligner les parades. Sissoko puis Benmohamed viennent buter sur le dernier rempart adverse coup sur coup. C’est alors que la France va commencer son déclin collectif. Bousculée par le pressing très haut des scandinaves, les français commencent à concéder quelques actes. Mais paradoxalement c’est sûr l’une d’elle que la France va fare le break. Décisif à plusieurs reprises, Granjon gagne un face à face et lance en contre Dahmani. Celui joue parfaitement un deux contre et un et décale Sissoko seul au second poteau (2-0). Il reste moins de dix minutes à jouer. Alors que la France semble dispose des cartes en main pour s’imposer sans risques, elle va se mettre toute seule dans le dur en trois minutes. D’abord sur un coup-franc aux dix mètres où le mur s’écarte sans raison (2-1). Puis à l’ultime seconde sur un ballon cafouillé dans la surface (2-2).

Il faut donc se diriger vers la séance de tirs au but. A ce petit jeu, les français vont faire preuve de sérénité et faire un sans faute à l’inverse de la Norvège dont le premier tireur voit sa tentative repoussée par le montant gauche. Victoire méritée au final pour nos Bleus qui devraient, en toute logique, affronter le redoutable Kazakhstan jeudi à 12h00 pour le premier ¼ de finale de la compétition. Pour valider cette affiche, la Norvège ne doit pas battre la Russie, sinon ce sera la Biélorussie…

A noter que pour le compte de cette deuxième journée de compétition, l’Italie a fait respecter la logique avec une nette victoire 7-2 face à Israël. Comme évoqué un peu plus tôt, le Kazakhstan a une nouvelle fois impressionné face aux Champions d’Europe en titre. Vaincus qu’à l’issue de la séance des tirs au but après avoir eu l’opportunité de s’imposer, la sélection propose l’un des meilleurs jeu de la compétition. Un sacré défi pour les tricolores qui savent qu’il faudra se surpasser pour atteindre l’objectif affiché du dernier carré.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *