penya-recreativo-futsal-cup

UEFS Futsal Cup : pas de finale pour Flash Futsal !

UEFS Futsal Cup : pas de finale pour Flash Futsal !

Opposés aux catalans de san felliu , qui avaient créer la surprise en éliminant Russland en quart de finale, les Flashmen n’ont pas réussi se hisser en finale et s’incline logiquement 4-1. Des regrets mais un beau parcours tout de même pour les gardois.

penya-recreativo-futsal-cup

Flash Futsal – Penya Recreativo : 1-4 (0-3)
Flash : Adams

Un second gros rendez-vous en moins de 24h, trop lourd pour le physique des Flashmen qui avaient laisser trop de gommes dans le duel franco-français de la veille et dans al joie qui a suivi la performance. Jamais inquiétés les catalans déroulent leur jeu, à leur rythme. Et comme bien souvent à ce niveau, la moindre petite erreur se paye cash. Une mauvaise relance, une faute d’inattention avec un ballon qui traîne dans la surface et voilà Penya Recreativo avec deux buts d’avance (0-2). Encore jouable peut-on penser. Mais les partenaires de Leroy n’y sont décidément pas, en retard dans les duels, les fautes s’accumulent et la sanction tombe avec un jet-franc à quelques secondes de la mi-temps. Rien à dire le haut niveau de pardonne pas (3-0).

Secoués par le staff à la pause, les gardois retrouvent les parquets avec un peu plus d’ardeur. Il se procurent quelques occasions dangereuses mais sans vraiment déstabiliser le bloc catalan qui se replie parfaitement à chaque offensive adverse. La perte d’un élément sur carton bleu en première période pèse sur les rotations. Malgré cela, sur un corner au second poteau, Adams surgit et plante une tête rageuse qui prend à contre pied le portier ibère (1-3). L’espoir renaît même s’il ne reste que six minutes à jouer. Rodilhan se met à y croire et jette à l’attaque, un peu trop car dans la foulée, en contre, San Felliu assomme les gardois et scelle le sort de la rencontre (1-4). Le beau parcours de Flash Futsal s’arrête là, bravo à eux et aux deux autres représentants tricolores qui ont offert une belle image des formations françaises. Place à USR Futsal dès lundi pour la Champions Cup 2016.

Grosse surprise dans l’autre demi-finale avec la qualification plutôt facile de Volna face au Torpedo Moscou (6-3). D’une redoutable efficacité, les blancs ont dominés de la tête et des épaules une formation moscovite qui n’avait jusqu’à alors pas eu besoin de forcer pour s’imposer. Déjà adversaires en poule, San Felliu et Volna se retrouve en finale pour se disputer le titre européen. Une rencontre à suspense puisque les russes avait remporté la victoire d’une courte tête (4-3).

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *