france-italie-futsal-amf

Tournoi des 4 Nations : la France prend rendez-vous

Tournoi des 4 Nations : la France prend rendez-vous

Avec trois matches en moins de 24h face à des sélections d’un très bon niveau, l’Equipe de France de Futsal AMF a réalisé une prestation d’ensemble plus qu’aboutie. Si le bilan comptable reste mitigé, le jeu déployé et le spectacle proposé a ravi les supporters et conforté le staff tricolore sur le choix des hommes présents.

france-belgique-futsal-amf

Sans séance de travail ni d’entrainement préalable, notre sélection nationale a connu des débuts difficiles face à la sélection belge, pour son entrée en lice dans ce tournoi des 4 Nations. Parfaitement organisée par les clubs de St-Odile et Tertre Auriverde, la compétition a offert cinq rencontres internationales d’un niveau élevé. Menée 2-0 après cinq minutes de jeu, la France est rentrée dans la partie petit à petit. Greco puis Kadri profitent d’un gros travail d’Amzil pour égaliser en deux minutes et relancent les tricolores (2-2). La première période est une affaire de séries puisque la Belgique va creuser l’écart au quart d’heure de jeu, en contre, pour mener à nouveau de deux buts à l’approche de la mi-temps (4-2). Mais la France démontre de belles capacités de réaction et revient au score. D’abord par son capitaine El Majdoub d’une petite balle piquée, puis Dahmani, oublié au second poteau après un contrôle peu académique (4-4). La deuxième période va être totalement à l’avantage des Français même si le tableau d’affichage va longtemps resté inchangé. Souvent dépassée par la vitesse tricolore, la Belgique change de tactique et attend son adversaire plus bas pour le prendre en contre. Belkebir et ses coéquipiers monopolisent le ballon mais butent sur une défense bien regroupée. Sur l’une de leurs rares occasions, les locaux vont trouver la faille et reprendre l’avantage (5-4). Pas de quoi inquiéter les Bleus qui continuent de pousser et vont enfin être récompensés sur l’un des buts du tournoi, Six logeant une lourde frappe pied gauche en pleine lucarne à 15 mètres ! Impuissant, le portier wallon ne peut que constater les dégâts (5-5). Malgré deux nouvelles opportunités franches pour les protégés du coach Ouanane, le score ne bougera plus.

france-republique-tcheque-futsal-amf

Deuxième rencontre dimanche en début d’après-midi face à la machine Tchèque, qui avait fait forte impression la veille face à la Sélection d’Italie (5-2). Cette fois, les partenaires de Granjon ne manquent pas leur entame de match. Toujours aussi percutant, Amzil met au supplice ses adversaires directs et s’offre un doublé en deux minutes (2-0). Le message est clair, la France compte bien imposer son jeu. D’ailleurs c’est ce qu’elle fait parfaitement pendant quinze minutes, déroulant un collectif huilé. Un CSC va conclure un récital de dix minutes par un troisième but (3-0). Outsider principal pour le titre européen dans deux mois, la République Tchèque subit comme rarement mais va relever la tête. Profitant d’une courte baisse de régime, les hommes d’Ales Storc réduisent l’écart en une minute (3-2) juste avant la pause. De retour des vestiaires, Ben Hadou et consorts continuent d’impressionner en malmenant un ancien Champion d’Europe. Dahmani puis l’intenable Amzil vont offrir trois buts d’avance à la 25ème minute, logique (5-2). Mais sur une interception plein axe, les Tchèques conservent l’espoir d’un retour (5-3). La France va avoir l’opportunité de tuer la rencontre sur un jet-franc dans le money-time, mais l’excellent portier Mares maintient les siens en vie. Sans doute le tournant de la rencontre. Haurda va réaliser un festival en trois minutes. D’abord en contre où il place une frappe croisée imparable, puis en transformant deux offrandes de la France sanctionnée pour trop de fautes cumulées dont la dernière sifflée à 9 secondes du buzzer ! Défaite frustrante pour l’Équipe de France qui avait le match en main mais a manqué d’expérience pour valider une prestation d’ensemble impressionnante.

france-italie-futsal-amf

A peine le temps de récupérer pour nos bleus qu’il fallait enchainer par une ultime partie face à la Sélection italienne. Le staff tricolore craignait que la débauche d’énergie et la frustration nuisent à la performance pour ce dernier match du tournoi. Mais bien au contraire ! L’Équipe de France va parfaitement enchainer une nouvelle prestation de haute qualité, infligeant une véritable leçon à son opposant, privé de ballon la majeure partie du temps. Appliqués en défense et toujours dangereux en phase offensive, les partenaires de Debieb ne laissent que quelques miettes aux italiens. Les Français vont logiquement atteindre la pause avec deux buts d’avance, confirmant la suprématie dans le jeu, Dahmani et Elmajdoub s’étant chargé de la conclusion de beaux mouvements offensifs (2-0).
La domination tricolore va reprendre de plus belle dès l’entame de seconde période. D’une petite balle piquée dans un angle fermé, Six creuse l’écart, bientôt suivi par Sissoko qui déborde à la course son vis à vis et devance la sortie du portier transalpin (4-0). Cette fois le break est fait. La squadra azzurra passe en mode power-play pour tenter de tromper un très bon Granjon, mais rien n’y fait. Dahmani puis Greco, sur une action d’école à trois, sanctionnent les manques d’automatisme défensifs italiens (6-0). Malgré leur démonstration de futsal, les Français vont se faire surprendre sur l’engagement et permettre à leurs opposants de sauver l’honneur (6-1). C’est tout de même les hommes de Ouanane qui vont avoir le dernier mot, à quelques secondes du coup de sifflet final, Amzil parachevant ce large succès d’une talonnade décisive (7-1).

france-futsal-amf-2016

Tournoi des 4 Nations :

France – Belgique : 5-5 (4-4)
République Tchèque – Italie : 5-2 (4-0)
France – République Tchèque : 5-6 (3-2)
France – Italie : 7-1 (2-0)
Italie – Belgique : 4-4 (2-2)

Après six mois de tests, d’oppositions et d’essais, l’heure du choix final approche pour le staff tricolore en vue de l’Eurofutsal 2016. A deux mois du début de la compétition, la composition du groupe qui s’envolera pour Moscou devrait être connue d’ici quelques jours afin de préparer au mieux le Championnat d’Europe. La tâche s’annonce ardue pour la DTN avec un potentiel intéressant et près de 30 joueurs entrevus cette saison.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *