KLF : un Final 5 presque au complet

Suite aux résultats enregistrés ce week-end, le plateau du Final 5 2016 est presque complet avec les qualifications de Le Mans Futsal, USR Futsal, FC St-Gilles et Vauvert Futsal. AJA futsal et l’ASO Futsal, tous deux défaits se disputeront le dernier ticket.

rfc-bra futsal france affs

Assurés de disputer leurs premières phases finales en juin, les joueurs du Mans Futsal n’ont pas déployé toute leur vista habituelle face à Orléans. Avec un effectif réduit, le leader a bien failli payé cher cette absence de rotation. Après un début de partie en fanfare et un large avantage à la pause (5-0) où l’efficacité offensive était mancelle, la seconde période offre un tout autre scénario. Orléans réduit rapidement l’écart et enchaîne (5-3), mais les Sarthois répliquent (6-3). La fougue de la jeunesse orléanaise emballe la fin de match. Les deux formations se rendent coup pour coup et l’ASO Futsal ne parvient pas à égaliser (7-5 puis 8-6). Malgré un penalty et un jet-franc transformés les protégés du coach Fahkri s’inclinent (10-7) et grillent un précieux joker pour la course au podium.

 

LMF-ASO-futsal-france-aff
Course engagée avec l’AJA Futsal qui défiait le Champion en titre, USR Futsal. Les hommes de Guillaume Connan ont longtemps cru à la victoire menant jusqu’au deux minutes de la fin avant de craquer à l’ultime seconde (5-6). Pourtant Aulnay avait mis les ingrédients pour empocher un succès capital : rigueur défensive, grinta et pointe de réussite. Alors que Château-Renault ouvre la marque dès les premières secondes sur un très beau mouvement collectif, c’est bien l’AJA Futsal qui est aux commandes du match et va très vite le prouver par le biais du tableau d’affichage. Régulièrement, Aulnay fait le trou et atteint la pause avec un score de 3-1, mérité. Lents et en manque de fluidité offensives, les rouges vont attendre d’être menés 4-1 à dix minutes du buzzer pour enfin relever la tête (4-2). Si les charentais creusent l’écart à nouveau (5-2), c’est de courte durée puisque Martin lance la révolte et la folie des dernières minutes. Assiégés, les Bleus souffrent et finissent pas encaisser un, puis deux et trois buts consécutifs dont celui de la défaite lors des ultimes secondes (5-6). Rageant à la vue de la débauche d’énergie, mais l’expérience du champion AFF a parlé, USR Futsal officialise sa qualification pour le Final 5.

USR-AJA-futsal-france-aff
Enfin, sans enjeux pour la fin de saison, le derby entre Romorantin et Bracieux a offert un spectacle a sens unique. Lanterne rouge au coup d’envoi, le Romorantin Futsal Club savait qu’en cas de succès il doublerait son adversaire du jour. Si l’entame de match est quelque peu fébrile pour les locaux menés pendant 5 minutes, le reste de la rencontre sera totalement en faveur des solognots. Antoine va être le fer de lance de l’orgie offensive avec sept buts inscrits et un score final sans appel de 21-4 pour les RFC boys. Le banc limité de Bracieux Futsal a sans doute pesé dans ce nouveau large revers des vert et blanc.

Côté Sud, le Futsal St-Gilles a tué tout suspense en dominant facilement le trouble fête Puget Futsal. En leaders invaincus, les gardois ont parfaitement pris la mesure des varois dans ce match en retard (remis à cause d’intempéries). Menés 5-1 au moment de rejoindre les vestiaires, les partenaires de Lajnef, homme du match côté Puget, n’ont pas réussi à renverser la vapeur en seconde période. Si Fallazaro a maintenu un un semblant d’espoir (6-3), la fin de rencontre permet à St-Gilles de creuser l’écart et d’assoir son avance au classement de la meilleure attaque. Succès logique 10-3 de l’un des favoris au titre national.

  •   
  •   
  •