SFC 2016 : stage réussi pour la France

Avec deux victoires en deux jours, des séances d’entrainements intensives et une implication de tous les instants, le stage de la Sélection française de Futsal AMF à Romorantin a été une belle réussite. Obligée de s’employer pour s’imposer lors de la première manche (7-6), les Français sont montés d’un ton et offert un visage plus appliqué lors de la revanche (8-0). A confirmer au tournoi des 4 Nations les 26 et 27 mars prochains.

FRANCE-TURQUIE-FUTSAL-AMF-ROMORANTIN-2

Une chose est sûre, la France était attendue en terres solognotes pour ce week-end de la Saint-Valentin, tant par l’organisation du Romorantin Futsal Club que par les nombreux supporters turcs venus soutenir la formation locale. Après de longs trajets et de courtes nuits pour certains, le groupe France avait établi son camp de base au centre Etic Etap de Romorantin afin d’y débuter un programme chargé.

Après une séance d’entrainement et mise en place tactique habituelle, place à la récupération et aux premiers soins donnés par le pôle médical de l’AFF en la personne de l’ostéopathe de l’encadrement fédéral,  Guillaume Vastel. Après une arrivée discrète de la délégation tricolore en marge de la finale du tournoi senior remporté par le club local de Romorantin face au Remoulins SF, il était temps de rentrer dan le vif du sujet.

FRANCE – SELECTION FRANCO-TURQUE : 7-6 (3-2) :
FRA : Amzil (5′, 16′, 17′), Ben Haddou (15′, 30′, 32′), Sadok (18′)
TUR : Gulhan (9′, 13′), Turhan (21′, 28′), Ocal (24′), Zeyrek (29′)
Cartons jaunes : Chiari, Puskullu, Turhan
Arbitrage : M. Bourdaraud

Après une bonne entame de rencontre avec un break réussi grâce à deux réalisations de Ben Haddou et d’Amzil (2-0) la France va connaître une baisse de régime. La sélection Franco-Turque locale va répliquer avec deux buts coup sur coup tout à la joie des près de 300 spectateurs présents dans le gymnase (2-2). La rencontre monte en intensité et les deux formations se montrent dangereuses, les rouges en contre, les bleus sur attaque placée. C’est sur une action parfaite à une touche de balle entre El Majdoub, Martin et Sadok qui conclu le mouvement que les tricolores vont atteindre la pause avec un petit but d’avance (3-2).
Le second acte va offrir un scénario à rebondissement. Les hommes de Ouanane vont subit la loi des locaux avec un début de deuxième mi-temps catastrophique. A peine cinq secondes de jeu que les Turques égalisent sans laisse le temps à Alcaraz de toucher le ballon après avoir pris la place de Granjon à la mi-temps. Chaque attaque locale fait mouche devant la bruyante ferveur des supporters romorantinais.

Le score enfle jusqu’à 3-6 à  neuf minutes de la fin. Le moment choisi par le staff français pour poser un temps mort et remonter les bretelles à des joueurs méconnaissables. Le coup de fouet semble fonctionner parfaitement. Ben Haddou fait parler sa technique pour réduire l’écart puis Amzil prend la suite dans la foulée (6-6). Il reste quelques instants à jouer et la décision va se faire sur l’expérience. Usés par la débauche d’énergie et l’accélération adverse, les Franco-Turques vont craquer sur une nouvelle faute sanctionnée d’un jet-franc. Après l’arrêt du très bon portier Vural sur la première tentative quelques minutes plus tôt, Amzil transforme la sentence et offre une victoire étriquée à la sélection nationale dans une chaude ambiance.

 

FRANCE-TURQUIE-FUTSAL-AMF-ROMORANTIN

FRANCE – SELECTION FRANCO-TURQUE : 8-0 (2-0) :
Amzil (10′, 16′, 27′, 32′), Martin (22′, 36′), Ben Haddou (38′, 39′)
Carton Jaune : Turman
Carton Bleu : Hakan
Arbitrage : M. Bourdaraud

Pour la revanche moins de 24h plus tard, il est clair que l’encadrement national souhaite monter un autre visage en terme de niveau de jeu. Les joueurs vont parfaitement saisir le message et rendre une copie quasi parfaite pour ce second acte. Les Français confisquent très vite le ballon, leur permettant de mettre en place l’animation offensive travaillée à l’entraînement depuis le début de saison. Jamais inquiétés ou presque, les bleus doivent patienter près de dix minutes avant d’ouvrir logiquement la marque par Amzil (1-0)  après les nombreuses parades et poteaux ayant permis au score de rester vierge jusque là.  Les rotations des protégés du coach Cariat s’enchainent et les Franco-Turques encaissent une nouvelle réalisation d’Amzil qui se joue de trois adversaires (2-0).

A l’inverse de samedi soir, les coéquipiers du néo international Sadok vont très vite mettre fin au suspense. Martin, devant son fan club castelrenaudais fait le break après deux minutes avant qu’Amzil inscrive un quadruplé (5-0). La jeune troupe du coach Acar n’arrive plus à sortir de son camp pour inquiéter l’arrière-garde adverse malgré les bruyants encouragements de leurs supporters. Martin, puis la vista de Ben Haddou vont parachever un large succès, logique des Bleus face à un adversaire vaillant et technique, mais qui manquait de carburant et d’expérience pour deux rencontres d’un tel niveau.

Un stage réussi et complet pour le groupe tricolore face à une opposition plus qu’intéressante qui a permis au staff tricolore de continuer dans le façonnement de la formation qui ira défendre les couleurs de la France au prochain Eurofutsal 2016. Dernier rendez-vous pour nos Bleus fin mars pour le Tournoi des 4 nations avec des adversaires d’un tout autre calibre (République Tchèque, Maroc, Belgique…).

  •   
  •   
  •