KLF : Le Mans prend la tête !

Vainqueur du choc face à USR Futsal, Le Mans prend la tête de la poule Nord de la Kappa Ligue Futsal à l’issue de la 5ème journée. Le Champion AFF descend du podium où s’installent Aulnay et Orléans. La phase retour promet du suspense.

le-mans-sarthe-futsal

USR Futsal – Le Mans Sarthe Futsal : 3-9
USR : Fournier (2), De Meulemester
LSF : Said Abdhallah (4), Boumkaiss (3), Sadok (2)

Le Champion en titreconnaît une mauvaise passe avec deux lourdes défaites d’affilée et 21 buts encaissés. Du jamais vu pour une formation restée invaincue pendant un an en championnat la saison passée. Il faut dire que l’équipe du Mans tourne actuellement à plein régime et enchaine les succès avec une impressionnante série de 4 victoires de rang. Après cinq minutes d’observation, les deux formations rentrent très vite dans la partie. Si le Mans inscrit le premier but de la partie, Château-Renault égalise dans la minute suivante (1-1). Commence alors trois minutes de folie avec quatre buts où chaque camp se rend coup pour coup (3-3). La rencontre répond aux attentes avec un niveau de jeu et un rythme très élevés. L’intensité du match et le sol glissant augmentent les risques de contacts et les deux équipes atteignent vite les cinq fautes collectives. Les sarthois vont profiter de la baisse d’agressivité défensive adverse pour prendre l’avantage par deux fois grâce à Sadok et Said Abdhallah qui s’offrent chacun un doublé avant la pause (3-5). Alors que les champions hexagonaux poussent dès le début de seconde période, ils vont se faire surprendre en contre (3-6). Le vrai tournant du match car à partir de cet instant, Le Mans va parfaitement gérer la fin de match, malgré les assauts des partenaires de Mellot, muet pour une fois. Punissant à intervalle régulier toute prise de risque rouge et blanche, le nouveau leader de la poule s’impose logiquement et fait un grand pas vers une qualification pour les finales nationales. A l’inverse et à la surprise générale, USR Futsal termine la phase aller en dehors du podium, soit dans l’impossibilité de défendre son titre en fin de saison si on devait en rester là.

Bracieux Futsal – ASO Futsal : 4-8 (1-5)
BF : Simon C. (2), Edouard, Clement
ASO : Ates (4), Sarr (2), El Ouariachi, Grina

A égalité de points au moment du coup d’envoi, Orléans a très vite démontré sa supériorité sur le terrain. En un quart d’heure Ates inscrit in triplé et donne une belle marge d’avance à son équipe (0-3). Efficaces offensivement comme ils avaient pu l’être face à USR Futsal lors de la dernière journées, les coéquipiers de Ziane vont tout de même connaître un moment de doute lorsque les locaux vont réduire l’écart par Clément. Court suspense puisque en deux minutes, Orléans va enfoncer le clou avec deux nouvelles réalisations juste avant de rejoindre les vestiaires (1-5). Bien que limités en terme de rotation avec un seul remplaçant, les joueurs de Bracieux vont offrir un meilleur visage en deuxième mi-temps. Si Ates continue son festival à peine la reprise sifflée (1-6), Terry et les siens vont enfin réagir. Avec trois buts inscrits en trois minutes, Simon et consorts reviennent dans la partie sous les encouragements de leurs fidèles supporters (4-6). Mais l’embellie est de courte durée, puisque que l’engament tout juste effectué, Grina redonne trois buts d’avance à l’ASo Futsal (4-7). Bien que très ouverte avec l’obligation pour Bracieux Futsal de se porter vers l’avant, la fin de rencontre ne sera pas tellement prolifique en terme de buts. Les visiteurs auront finalement le dernier mot (8-4) et montent sur le podium grâce à ce succès. Pour les locaux, rien n’est terminé.

AJA Futsal – Romorantin FC : 9-3 (4-2)
AJA : Giraud (3), Croizet (2), Bierry T. (2), Connan V., Dumont
RFC : Antoine, Deschamps, Bourdaraud

Privée de gardien titulaire et de son meilleur buteur, la jeune formation solognote continue son apprentissage en KLF. S’appuyant sur un groupe qui évolue ensemble depuis plusieurs années et où le collectif est installé, Aulnay se montre le premier dangereux sans réussir à marquer. Au contraire, c’est Romorantin qui débloque le tableau d’affichage sur un une-deux (0-1). Mais l’AJA Futsal va profiter d’erreurs de relance pour rapidement recoller au score et passer logiquement devant (3-1). Beaucoup d’occasions de part et d’autre mais les charentais sont plus efficaces et prennent le large (4-1). sur une action de jeu, le très bon portier bleu, Bierry V, se blesse après une sortie dans les pieds de l’attaquant adverse et reste KO quelques minutes (on lui souhaite un bon rétablissement après les trois points de sutures finalement posés). Malgré cela, le gardien d’Aulnay conserve sa place sur le terrain, mais ne peut rien sur la frappe croisée de Deschamps au buzzer (4-2). La seconde période confirmera l’impression de la première. Le RFC se colle à la période de noël en offrant trop de cadeaux à un adversaire qui n’en demande pas tant. Giraud, auteur d’un triplé, et ses partenaires creusent l’écart pour finalement s’imposer 9-3 et prendre la deuxième place du groupe Nord. A noter la très bonne prestation une fois encore de M. Remy au sifflet tout au long de la journée.

  •   
  •   
  •