KLF J4 : resserrement dans le Nord !

Après quatre journées de disputées, cinq équipes se tiennent en deux points dans la poule Nord de la Kappa Ligue Futsal suite aux résultats enregistrés ce samedi 21 novembre à Romorantin. Côté Sud, le Futsal Saint-Gilles fait le trou au classement.

Surprises en terres solognotes ce week-end avec les défaites conjuguées des deux premiers, USR Futsal et AJA Futsal. Si l’on rajoute le succès du club du Mans, on assiste un un véritable resserrement dans le Nord ! La course au podium promet une belle lutte d’ici la fin de saison.

Futsal France KLF J4 ressserement

AJA Futsal – Bracieux Futsal : 4-7 (2-4)
AJA : Giraud, Dumont, Chapuis, Caillaud
BF : Simon C. (2), Simon G. (2), Clement, Edouard, CSC

Forme inverse pour les deux équipes. Si l’AJA Concède un deuxième revers consécutifs, Bracieux Futsal enchaîne par une seconde victoire en deux journées. A peine les dernières notes de la Marseillaises jouées en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, qu’Aulnay obligeait Picard à un premier arrêt. Après ce premier coup de semonce, Giraud va cette fois trouver la faille et ouvrir la marque (1-0). Mais sur l’engagement, Bracieux égalise (1-1). Même scénario au quart d’heure de jeu, Simon répondant à Dumont (2-2). Sauf que cette fois, les verts prennent l’avantage dans la foulée, logique, sur un oubli défensif et une énième passe allongée dans la surface adverse (2-3). L’AJA Futsal réputée pour son rythme et son intensité défensive ne semble en dedans à l’instar du but du break juste avant la pause sur un CSC qui fait mal (2-4).
L’entame de seconde période est totalement à l’avantage des charentais qui poussent pour revenir au score. Après dix minutes d’essais infructueux, Chapuis redonne de l’espoir aux siens en réduisant la marque (3-4). Mais encore uen fois, les bleus n’arrivent à conserver cet élan et encaisse un but dans la minute suivante (3-5). Le chassé croisé continue de plus belle. Caillaud pense relancer définitivement Aulnay dans la partie (4-5) mais Terry, en bon président offre à nouveau deux buts d’avance à Bracieux. Cette fois, c’est le but de trop pour l’AJA qui ne reviendra pas, pire concèdera une dernière réalisation de Simon G à deux minutes du terme (4-7). Les deux formations se retrouvent à égalité au classement avec 4 points au compteur.

Le Champion AFF est tombé !

Futsal France KLF J4
Chereau et USR Futsal sont tombés face à l’ASO Futsal

USR Futsal – ASO Futsal : 6-12 (3-2)
USR : Martin (2), Leconte, Fournier, Bouceta, Mellot
ASO : El Ouariachi (3), Ates (3), Sarr (2), Lasne (2), Ziane (2)

Comment expliquer une telle défaite pour le leader qui menait 3-0 après dix minutes… Une coupure de courant en seconde période. Tout avait parfaitement commencé pour le Champion 2015 invaincu jusque-là. Mouvements en rythmes, actions d’école et Bouceta vient conclure le 3-0 après à peine dix minutes de jeu. Château-renault semble sur la voix royale pour un large succès. Mais ASO Futsal s’enhardit et se montre dangereux, tandis que son portier enchaine les parades. Les coéquipiers de Martin jouent trop facile et vont se faire punir en fin de période, permettant à Orléans de rejoindre les vestiaires avec un petit but de retard (3-2). De retour sur le terrain, l’incroyable va se produire. La meilleure défense du groupe va encaisser dix buts en secondes période dont 6… en 6 minutes, une première pour le double champion de France. A chaque action ou contre, Sarr et sa bande transperce l’arrière-garde adverse. Les buts s’enchainent devant un public médusé mais ravi du spectacle proposé. Les hommes du coach Fakhri combinent parfaitement, la confiance a changé de camp, USR Futsal ayant perdu son futsal. Le mince sursaut pour revenir à 5-8 ne sera qu’un feu de paille car les partenaires de Mellot vont reprendre une nouvelle vague pour encaisser la plus lourde défaite de leur histoire (6-12). Un sacré rappel à l’ordre pour l’équipe phare de KLF qui sera sans doute très revancharde lors de la prochaine rencontre face à son dauphin, Le Mans Sarthe Futsal lors d’un choc qui promet beaucoup. Pour l’ASO Orléans, la victoire fait du bien au classement.

Futsal France KLF J4
Le Mans Sarthe Futsal s’impose logiquement à Romorantin

Romorantin FC – Le Mans SF : 2-9 (1-3)
RFC : Da Silva, Marsac
LSF : Abdallahadimal (3), Ben Iken (2), Babuscu (2), Beatrix, CSC

Évoluant un ton au-dessus de son adversaire, Le Mans Sarthe Futsal s’est logiquement imposé. A domicile, Romorantin espérait sortir de cette mauvaise spirale de défaite. Mais très vite Le Mans annonce la couleur avec un premier but dès la deuxième minute (0-1). Si les débats sont relativement équilibrés, les visiteurs se montrent beaucoup plus réalistes dans la finition. Le Romorantin Futsal Club est en pleine reconstruction et cela se voit. Malgré l’encouragement de ses supporters, le RFC concède le break après dix minutes de jeu (0-2). Les locaux réagissent par Da Silva qui trouve le poteau sur une frappe côté gauche.  A force de ne pas saisir sa chance, Romo va payer l’addition par Abdallah qui creuse l’écart (0-3). Bourdaraud Y., de retour dans les barres de Romorantin empêche le score de s’alourdir et permet à ses coéquipiers d’y croire, d’autant plus que Da Silva va enfin débloquer son compteur à quelques secondes de la mi-temps (1-3).
Les partenaires de Baron vont rivaliser quelques minutes sur la lancée du but mais le RFC n’est pas la moins bonne attaque pour rien… Avec un collectif bien huilé et des joueurs rapides et techniques, Le Mans Sarthe Futsal va punir chaque prise de risque locale. Obligés de courir après les scores les solognots vont offrir des espaces à leurs adversaires qui vont enchainer les contres et les buts. Succès logique des sarthois qui confirment leur forme actuelle avec une série de trois victoires en attendant le choc face à Château-Renault.

Le Futsal Saint-Gilles fait la loi au Sud !

Futsal St-Gilles – C2C Vauvert Futsal : 4-2 (3-2)
FSG : Affitou (2), Malyh (2)
C2C : Messaoudi, Benmohamed F.

Grâce à ce succès très précieux, le Futsal Saint-Gilles devrait retrouver les finales nationales en fin de saison. Toujours invaincu avec quatre victoires au compteur, le club du président Oudgou a creuser un bel écart avec ses poursuivant dont son adversaire du jour, Vauvert futsal, qui reste son dauphin. Après une minute de silence en honneur des victimes des attentats parisiens, le public s’est très vite fait entendre avec la réalisation de Messaoudi pour les visiteurs dès les premières secondes (0-1). Les débats sont lancés. Piqués au vifs, les locaux vont très vite réagir. Affitou égalise trois minutes plus tard (1-1). La rencontre est plaisante et les actions s’enchainent. Malyh, toujours aussi habile techniquement, trompe Alcaraz et donne l’avantage à St-Gilles (2-1). Avec sept internationaux présents sur le terrain, la rencontre est de qualité même si Vauvert se voit sanctionné à plusieurs reprises par des fautes et rentre dans le bonus. Malgré cela, Benmohamed permet au C2C se revenir à hauteur (2-2). Mais c’est Malyh qui va avoir le dernier mot fans cette mi-temps avec un troisième but avant la pause sur jet-franc (3-2).
Le sort de la rencontre va se jouer dès le début de la seconde mi-temps. Affitou va profiter d’un moment de flottement adverse pour faire le break et offrir deux buts d’avance au leader de la poule (4-2). Le reste de la période va se résumer à un long forcing de Vauvert pour recoller au tableau d’affichage mais rien n’y fera même pas un penalty manqué. Le Futsal Saint-Gilles va résister, ne laissant aucun espoir aux partenaires de Vachaud qui encaisse un deuxième défaite.

Flash Futsal – Puget Futsal : 7-9
FF : Meilhac (4), Adams, Max, Carion
PF : Conte (3), Demasse (2), Formentini (2), Roll, Contigiani

Le voilà le succès temps recherché par Puget Futsal. Après avoir longtemps tourné autour, les varois tiennent enfin une victoire de référence face à un adversaire prestigieux qui connait malgré tout une mauvaise passe. Comme à son habitude, Puget Futsal débute tambour battant. Dès la 3ème minute, Formentini a déjà le premier des seize buts du matches (0-1). C’est le début d’une course poursuite entre les deux formations vont se rendre coup pour coup. Meilhac, avec trois buts, répond presque à lui seul aux réalisations varoises (5-3). Alors que les Flashmen disposent d’une petite marge, ils vont tout perdre à la 19ème minute. En quelques secondes Demasse s’offre un doublé et conclut une première période très animée où les deux équipes se séparent dos à dos.
Dès la reprise le scénario va s’avérer identique. Puget prend les commandes du match avant que Flash Futsal inverse la tendance en quelques minutes par Max et l’intenable Meilhac qui signe un quadruplé (7-6). Mais à l’inverse du match aller et surtout des fins de parties précédentes, les varois vont enfin mieux terminer leur rencontre. Les cinq dernières, souvent les plus importantes, vont totalement tournées en faveur des visiteurs. Si Formentini ramène d’abord son équipe à hauteur de Rodlihan (7-7), le sort du match va se jouer dans les ultimes instants. Contigiani puis Conte, tous les deux lors des deux dernières minutes vont sceller l’issue de la rencontre (7-9). Bonne affaire pour Puget Futsal qui double son adversaire du jour au classement et revient à deux points d’un billet pour les finales nationales. Troisième défaite d’affilée pour Flash Futsal, sans doute une première pour cette équipe, qui doit très vite relever la tête pour espérer atteindre son objectif de Final 5.

  •   
  •   
  •