KLF : Château-Renault et St-Gilles en leaders !

En s’imposant face à leurs poursuivant respectifs, USR Futsal et le FC St-Gilles confortent leur place de leader à l’issue d’une troisième journée de Kappa Ligue Futsal riche en buts. Le Mans et Vauvert réalisent les autres bonnes opérations du week-end.

Avant-match entre l'AJA Futsal et USR Futsal
Avant-match entre l’AJA Futsal et USR Futsal

AJA Futsal – USR Futsal : 4-5 (2-3)
AJA : G.Connan (2), V.Connan, Giraud
USR : Leconte (3), Martin,  Mellot

Cela faisait à peu près un mois que le club de l’A.J. Aulnay Futsal se préparait à accueillir la 3ème journée de Championnat Kappa Ligue Futsal dans son gymnase d’Aulnay De Saintonge. Les locaux entament bien cette partie devant un public venu nombreux, environ 150 spectateurs, puisque Valentin Connan marque le premier but au bout de deux minutes. Mais les renaudins piqués au vif vont revenir rapidement grâce à des buts de Martin puis Leconte après un slalom de Mellot dans la défense charentaise pour mener 2-1. C’était sans compter sur un magnifique coup-franc de Guillaume Connan en pleine lucarne qui remet les équipes à égalité 2-2. Les rouges, dominateurs, vont se créer bon nombre d’occasions mais buttent sur un très bon Bierry. Leurs assauts répétés vont être récompensés juste avant la mi-temps par l’intermédiaire de l’international Mellot, qui permet à USR Futsal de rejoindre les vestiaires sur le score de 3-2.

La seconde période sera encore plus intense, avec la volonté pour les deux formations de faire la différence offensivement. L’AJA Futsal égalise rapidement par Guillaume Connan et manque même un pénalty, stoppé par le portier Drouault, convoqué pour le prochain stage national. Dans la foulée Leconte redonne l’avantage aux siens en fermant le second poteau, après une frappe trop croisée. Le score ne bouge plus pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que Giraud trouve le chemin des filets, ramenant le score a 4-4 à quelques minutes de la fin du match.
Une nouvelle fois, dès la minute suivante les visiteurs,  pleins de maîtrise mettent fin aux débats en inscrivant un cinquième et dernier but salvateur par Leconte, qui s’offre un triplé. Les locaux, courageux, obtiennent la balle d’égalisation à 10 secondes du coup de sifflet final, mais le coup franc passe au-dessus de la barre transversale, au grand désespoir des bruyants supporters locaux.

Très bon état d’esprit et très bon arbitrage de M. Massé pour ce choc qui se solde sur un 5-4 en faveur du double Champion en titre. Le match référence de ce début de saison à n’en pas douter.

Romorantin FC – Bracieux Futsal : 3-8 (2-2)
RFC : Bourdaraud (2), Marsac
BF : Edouard (2), Simon G (2), Simon C. (2), Poimul, Clement

Dans ce duel de mal classés, c’est finalement Bracieux Futsal qui s’impose profitant d’une grosse baisse de régime de son adversaire en seconde période. Romorantin avait pourtant ouvert la marque par Bourdaraud d’une pointe croisée (1-0). Les débats son équilibrés et Bracieux égalisent logiquement quelques instants plus tard (1-1). Le RFC va reprendre l’avantage en contre par Marsac, illustrant une bonne période des solognots. Les deux formations sont souvent sanctionnées et à ce petit jeu, le Romorantin Futsal Club se voir offrir trois opportunités de prendre l’avantage sur jet-franc. Malheureusement le réalisme n’est pas au rendez-vous pour les coéquipiers de Baron et Edouard, de la tête, égalise dans la foulée sur corner avant la mi-temps (2-2).
Dès la reprise, les bleus semblent avoir encore la tête aux occasions manquées de la première période. Les vert et blanc vont faire le break rapidement par Simon notamment (2-4). Le jeu collectif des romorantinais est brouillon et le réalisme toujours pas présent. Les braciliens utilisent parfaitement les errements défensifs pour creuser un écart irréversible après le troisième but de Romo. La dernière minute résume parfaitement ce deuxième acte avec une action d’école de Bracieux conclue par une volée en lucarne, alors que Chaussis voit son coup-franc terminer sur l’arrête du poteau du portier adverse.

bracieux-romorantin-klf

Le Mans Sarthe Futsal – ASO Futsal : 9-3 (3-1)
LMSF : Sadok (4), Diallo (3), Gawronski, Babuscu
ASOF : Ziane (3)

Deuxième victoire de suite pour le club du Mans, qui monte sur le podium à la place de son adversaire du jour. C’est l’homme du match, Sadok, qui lance les débats, démontrant une aisance technique au-dessus de la moyenne (1-0). Le Mans Sarthe Futsal domine ce début de partie et prend le large cinq minutes plus tard par Gawronski (2-0). La deuxième attaque de la poule reste muette, à l’instar du canonnier local Sarr, face au jeu collectif manceau. Le match va tout de même s’emballer dans les dernières minutes de la première période. ASO Futsal va d’abord réduire l’écart sur une belle finition de Ziane (2-1) aux six mètres. Puis Zadok continue son festival et trouve une deuxième fois les filets d’Orléans à quelques secondes de la mi-temps (3-1).

L’opposition va très vite tourner en faveur des sarthois dès la reprise du jeu. Diallo d’un beau doublé puis toujours Zadok assomment les protégés du coach Fakhri. En huit minutes, les orléanais encaissent un sévère 4-0, irrémédiable. Pas assez attentif défensivement depuis le début de saison, l’ASO Futsal laisse trop d’espaces aux attaques rapides de leurs adversaires. Le rythme est enlevé avec deux équipes portées sur l’offensive. Ziane y va bien de son triplé et pense adoucir un peu le score (7-3), mais les hommes de l’entraîneur Ozkan donnent un dernier coup de rein et ajoute deux nouveaux buts à l’addition finale (9-3). Dur pour Orléans qui n’aura pas vraiment existé en deuxième période. Pour Le Mans Sarthe Futsal, c’est la bonne opération du jour avec seulement un point de retard sur le second, AJA Futsal.

Vauvert Futsal – Puget Futsal : 6-5 (2-1)
VF : Vachaud (2), Benmohamed W. (2), Messaoudi, Yamani D.
PF : Conte (2), Formentini, Roll, Pugliese

Encore des regrets pour le Puget Futsal qui s’incline à nouveau par le plus petit des écarts. Les varois, comme à leur habitude, ouvre la marque dès la cinquième minute par leur buteur maison Formentini (0-1). Mais l’embellie va s’arrêter rapidement et ce sont les vice-champion de France qui vont prendre les commandes de la partie. Il faut tout de même approcher du quart d’heure de jeu pour voir Benmohamed et Messaoudi redonner l’avantage aux locaux (2-1). La fin de période est plus hachée avec des fautes de chaque côté, mais les deux formations gèrent sans entrer dans le bonus de la sixième faute.
A peine le temps de lancer la deuxième partie de la rencontre que l’expérience internationale vauverdoise va parler. Capitaine Vachaud va démontrer qu’il n’a rien perdu de sa grinta et offrir un large break à ses coéquipiers alors que l’on ne joue que depuis à peine quatre minutes (4-1). Le match semble avoir définitivement basculé. Mais c’est sans compter sur l’abnégation des visiteurs, accrocheurs et déterminés. Puget Futsal profite d’une baisse de régime adverse pour se relancer. Conte, avec un doublé en deux minutes, redonne espoir à ses coéquipiers (4-3). Il reste dix minutes à jouer. Sentant le danger, le vainqueur de la coupe AFF 2015 va donner un petit coup d’accélérateur par Benmohamed et Yamani D. qui redonnent trois buts d’avance aux protégés de Coach Nepoty (6-3). Suffisant pour remporter la victoire pourrait-on croire. A nouveau, les varois vont faire preuve de ressources incroyables et revenir à un petit but dans les derniers instants (6-5). La fin de rencontre est haletante mais Vauvert ne craque pas et remporte un précieux succès qui consolide sa deuxième place au classement.

Malyh (10) et le Futsal Saint-Gilles solide leader
Malyh (10) et le Futsal Saint-Gilles solide leader

Futsal Club Saint-Gilles – Flash Futsal Rodilhan : 11-4 (5-2)
FCSG : Maly (3), Daoudi (3), Ait Elhadj (3), Erraj, Azizi
FFR : Max (3), Meilhac

Et de trois. Trois matches et trois victoires pour le FC Saint-Gilles, bien installé en tête de la poule Sud de Kappa Ligue Futsal. Pourtant c’est Flash Futsal qui ouvre les hostilités dès le coup d’envoi avec Meilhac, qui se défait du marquage (0-1). Malyh va lui répondre deux minutes plus tard, le ton est donné (1-1). Plus inspirés, les Flashmen vont marquer de nouveau par Max, qui valide un bon début de partie des « Orange » (1-2). Mais ce sera le dernier coup d’éclat de Rodilhan, qui va subir tout le reste du match. Profitant de l’absence de rotation sur le banc adverse, Saint-Gilles sanctionne toute approximation. En cinq minutes, les blancs s’échappent au tableau d’affichage avec quatre buts inscrits (5-2). La mi-temps est sifflée par le duo Courbon-Boucceredj.
Malgré la fatigue, les Flashmen résistent pendant près de dix minutes au retour des vestiaires et Adams, gardien d’un jour, enchaîne les arrêts. Les efforts consentis vont finir par se payer. Ait Elhadj et ses partenaires tuent tout suspense avec une nouvelle série de quatre buts avant que Max minime l’écart en fin de rencontre (11-4). Flash Futsal traverse une mauvaise passe avec deux lourds revers consécutifs, et s’éloigne de la deuxième place qualificative pour le Final 5. De son côté, le Futsal St-Gilles engrange et pourrait avoir un pied-et-demi en finales nationales en cas de succès lors de la prochaine journée.

Résultats 3ème journée de Kappa Ligue Futsal

Aulnay (17)
Romorantin FC – Bracieux Futsal : 3-8
Le Mans Sarthe Futsal – ASO Futsal : 9-3
AJA Futsal – USR Futsal : 4-5

Vauvert (30)
Flash Futsal – FC Saint-Gilles : 4-11
Vauvert Futsal – Puget Futsal : 6-5

  •   
  •   
  •