France-Catalogne :  un nul pour conclure !

Défaits la veille, les Français ont longtemps cru prendre leur revanche mais concèdent finalement le  nul (5-5), à l’issue d’une rencontre spectaculaire et pleine de rebondissements. Le bilan reste bon malgré le résultat.

chakib-yamani---france-catalogne

Un départ canon

Oubliant l’entrée de match ratée lors de la première manche, la France montre un autre visage, plus conquérant et concentré sur son objectif, la victoire. En bon capitaine, El Majdoub montre la voie à la réception plein axe d’un beau une-deux avec El Aimer (1-0). On ne joue que depuis deux minutes et les bleus ont déjà frappé trois fois. Agressifs, pratiquant un jeu en mouvement, les tricolores étouffent les catalans qui n’arrivent pas à sortir de leur moitié de terrain ballon au pied. Logiquement, la France double la marque sur une nouvelle récupération et un premier arrêt, Grasso sert Chereau au second poteau. Premier but pour le joueur d’USR Futsal qui honore de la meilleure des manières sa première cape internationale (2-0). Gaby Ouanane encourage ses protégés, qui appliquent enfin les consignes, et demande d’éviter tout relâchement. Message parfaitement entendu. Alors que la Catalogne s’offre une percée côté gauche, Alcaraz est à la parade et lance un contre direct. Kadri fixe dans l’axe et décale sur sa gauche Yamani C. qui se joue de la sortie du jeune portier espagnol (3-0). La France semble être lancée sur la voie du succès. Mais deux minutes plus tard et une absence de concentration sur corner et c’est la Catalogne qui conserve un espoir (3-1). La mi-temps arrive à point nommé.

photo-france-catalogne-ensemble

A peine de retour sur le parquet de la belle salle omnisports de La Talaudière que Yamani D. trouve Kadri en profondeur pour une petite louche qui passe à quelques centimètres du poteau gauche. Fébriles dans le dernier geste, les bleus ne parviennent pas à enfoncer le clou et vont se faire punir, une nouvelle fois en contre (3-2). Puis le sort va s’acharner sur un penalty, le ballon ricochant sur deux joueurs avant de terminer sa course sur la main d’un défenseur tricolore. La Catalogne égalise, tout est à refaire (3-3). Le jeu s’emballe car les français veulent forcer la décision. Cette fois, c’est un penalty en leur faveur qui est sifflé sur une sortie un peu hasardeuse du gardien. Amzil se charge de convertir l’offrande d’une lourde frappe que Bertran ne peut qu’effleurer (4-3). Le pressing mis en place marque l’organisme des tricolores qui commettent trop de fautes et concèdent une sixième faute à cinq minutes du buzzer. Jet-franc parfaitement exécuté par le capitaine catalan qui s’aide du poteau pour tromper Granjon (4-4). Aucunement résignés et encouragés peur leur public, les français repartent de l’avant. Sur un beau mouvement à trois, El Aimer donne à Amzil en retrait qui lance Grasso en une touche de balle. Le sudiste rentre dans l’axe et glisse le ballon entre les jambes du portier ibère, la France reprend l’avantage (5-4). De courte durée car les visiteurs vont à nouveau revenir au score sur un second jet-franc à une minute du terme de la rencontre (5-5). Malgré une dernier système sur coup-franc parfaitement réalisé, le score ne bougera plus, frustrant.

marti-france-catalogneEn moins de 24h, le groupe a fait de beaux progrès, à l’écoute des directives du staff national. Reste aux joueurs à travailler d’ici le prochain rassemblement et prendre conscience que le niveau international est sans pitié et demande une rigueur de tous les instants.

L’Association Française de Futsal tient à remercier la ville de La Talaudière pour son accueil, la Fédération Catalane de Futbol Sala (FCFS) ainsi que les partenaires de l’AFF et son équipementier Kappa par l’intermédiaire de M. Pouru. Le projet avance, continuons ensemble !

FRANCE – CATALOGNE : 5-5 (3-1)
France : El Majdoub, Chereau, Yamani C, Amzil, Grasso
Catalogne : Feixas (2), Vega, Cortes, Grau

  •   
  •   
  •