Championnats du Monde AMF : finale Colombie-Paraguay !

Comme il y a quatre ans, la Colombie et le Paraguay vont se retrouver en finale d’un Championnat du Monde de Futsal AMF. Vainqueurs sans contestation de la Belgique (6-0), la Colombie partira favorite face au Paraguay qui s’est difficilement extirpé du piège argentin (2-1).

2015_04_24_pinillaN’ayant sans doute pas complètement récupéré de son âpre duel face à l’Uruguay en quart de finale, la Belgique n’a jamais existé lors de la première demi-finale du jour. A peine trois minutes de jeu, et Gomez ouvre le score en reprenant une frappe repoussée par le gardien (1-0). Sur un mouvement bien travaillé après la sortie de gardien, Pinilla trouve Cuervo dans la surface, qui lui remet au second poteau (2-0). Les Belges vont craquer une nouvelle fois dans la minute suivante sur une interception sur la ligne médiane. Le capitaine colombien lance Cuervo qui se charge lui-même de la sanction cette fois (3-0), on joue depuis 10 minutes. La Colombie démontre une maîtrise affolante et profite même des contres favorables. Sur un duel remporté par le gardien belge, Cuervo, encore lui, voit le ballon lui revenir dessus et lobe astucieusement son adversaire (4-0). La messe est dite.
Pourtant si valeureux et efficaces face à l’Uruguay, les partenaires d’Hicham Channouf continuent de subir des champions du monde. Malgré le changement de portier, la Belgique encaisse un nouveau but par Gomez, qui profite d’un excellent travail de Pinilla (5-0). La Belgique tente de sauver l’honneur, mais la meilleure défense du monde tient et pire, lance ses contres assassins. Sur l’un d’eux, un mouvement collectif d’école à une touche de balle permet à Abril de clore la marque (6-0). Toujours aussi infranchissable, la Colombie semble partie pour connaître un autre sacre mondial. La Belgique tentera de monter sur le podium pour la première fois de son histoire.

Pour la revanche de la finale de 2007 (1-0), c’est encore une fois le Paraguay qui a eu le dernier mot. Indécise au coup d’envoi, cette seconde demi-finale a confirmé que les deux formations, au jeu similaire, étaient très proches. Pourtant, l’Argentine va très vite mettre le feu par Mescolatti qui fait un festival en milieu de terrain et termine par une frappe croisée en lucarne dès la troisième minute (1-0). Il faut une petite dizaine de minutes pour voir les vice-champions du monde réagir et égaliser sur une frappe à dix mètres, légèrement déviée par un défenseur (1-1). Les défenses sont très compactes et regroupées, obligeant les joueurs offensifs à mettre en place un jeu de patience et de rotation. Sachant qu’au moindre but encaissé, la victoire peut se jouer, les coaches ne prennent que peu de risque. Sur une touche vite jouée dans le camp argentin, le meneur paraguayen décoche une lourde frappe que le très bon gardien ciel et bleu ne peut que repousser. Herrera, en renard des surfaces, pique le ballon sur un nouveau réflexe du portier et offre l’avantage aux siens juste avant la mi-temps (1-2).

La seconde période sera très fermée avec peu d’occasions et essentiellement des frappes lointaines faisant briller les derniers remparts de part et d’autre. L’Argentine pousse se refusant à revivre la déception d’il y a quatre ans et élimination au même stade de la compétition. Mais à l’exception de son match d’ouverture, l’albiceleste se montre inefficace et surtout en manque cruel de réalisme offensif. Passés par la petite porte face à la République Tchèque au tour précédent,  les argentins ne franchiront pas cette nouvelle étape. Pourtant, les dernières minutes sont assez folles, mais le Paraguay, très expérimenté commet la (grosse) faute à chaque fois qu’un joueur argentin fait la différence, annihilant tout espoir d’égaliser.

Après la démonstration (victoire 8-2) à domicile il y a quatre ans, la Colombie tentera de renouveler sa performance en finale face au Paraguay qui, de son côté, tentera de reprendre son bien et glaner une quatrième étoile. L’Argentine et la Belgique s’affronteront pour le podium.

3ème place :
18h30 : BELGIQUE – ARGENTINE

Finale :
20h30 : COLOMBIE – PARAGUAY

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *