Championnats du Monde AMF : la Belgique seule contre tous !

Grâce à sa victoire face à l’Uruguay (5-4), la Belgique sera la seule nation européenne présente dans le dernier carré des Championnats du Monde AMF 2015. L’Argentine, le Paraguay et la Colombie complètent le plateau des demi-finales.

2015_04_23_quart_results

Si une fois encore l’Amérique du Sud est fortement majoritaire à ce niveau de compétition, l’écart semble se resserrer avec l’Europe à la vue des résultats d’hier.
Le premier 1/4 de final en a été le parfait exemple, avec une victoire méritée (5-4) de la Belgique face à l’Uruguay, qui partait largement favori. A peine le temps au nombreux public de s’installer, que les hostilités commençaient. Deux minutes de jeu et déjà 1-1, Dillien répondant à Sebastian. Bien en place défensivement, les Belges attendant l’erreur adverse et profitent des (trop) nombreuses fautes sud-américaines. En toute fin de période, un contre et un jet-franc permettent à la Belgique de mener 3-1 à la pause. Mais l’Uruguay va très vite recoller au score après une minute de folie où les deux équipes auraient pu marquer (3-2), puis surtout sur une grosse frappe du portier Fabricio, qui trouve enfin le cadre après une douzaine de tentatives (3-3). El Marboh redonne l’avantage aux européens dans la foulée et pense avoir fait le break définitif, mais dans les dernières secondes, Sebastian s’offre un triplé et emmène les deux formations en prolongations. Finalement sur un nouveau contre, Steven Dillien trouve la faille, après un joli dribble, et envoie la Belgique en demi-finale, pour une première (5-4) !

La seconde affiche du jour a également proposé du spectacle avec une opposition de style. La Colombie a du s’employer pour venir à bout d’une équipe russe proche de renouveler sa performance d’il y a 4 ans à Bogota (4ème). La première période est très équilibrée et les deux sélections se rendent coup pour coup. Si la Colombie mène au tableau d’affichage, à chaque fois la Russie recolle au score et ne possède qu’un but de retard au moment de regagner les vestiaires (3-2). Les Champions du Monde vont s’appuyer sur la vista de leur star Pinilla pour faire le break, 3 minutes après leur retour, sur une volée en reculant dont lui seul a le secret. Pas vernie, la Russie va encaisser un dernier but sur une balle contrée qui glisse entre les jambes du gardien. Les Moscovites reviendront à 5-3 sur un beau mouvement collectif, mais trop tard pour empêcher la Colombie de filer vers un nouveau sacre mondial.

Attendu comme un duel serré au coup d’envoi, le choc entre le Paraguay et la Biélorussie a très vite tourné en faveur des triples champions du monde (1988, 2003, 2007). Malgré l’indéfectible et bruyant soutien de leurs milliers de fans, les biélorusses n’ont jamais vraiment existé face à la machine rouge et blanche. Le Paraguay a su marquer dans les moments importants, en début de partie, puis juste avant la pause. Confondant jeu physique et agression, le pays hôte est trop souvent sanctionné. Le coup de massue arrive à peine l’engagement de la seconde mi-temps effectué, avec le troisième but sud-américain, sonnant le glas des espoirs locaux. Avec seulement 6 buts en quatre match, soit la plus mauvaise attaque des qualifiés en 1/4 de final, la Biélorussie n’a jamais réussi à trouver la bonne carburation offensive. Dommage, car la ferveur nationale était au rendez-vous et un long parcours dans le tournoi aurait déclenché une belle ambiance

Enfin, la République Tchèque et l’Argentine ont offert du spectacle et surtout du suspense à leurs supporters respectifs. Les hommes d’Ales Storc vont ouvrir la marque après seulement deux minutes de jeu par Sop, prouvant leur forme actuelle. Mais dix minutes plus tard, bien décalé sur la droite, Mescolatti glisse le ballon entre les jambes du gardien et égalise pour l’Argentine (1-1). Dans la foulée, les sud-américains doublent la mise sur un face à face parfaitement maîtrisé par Tapia (1-2). Le match s’emballe. La République Tchèque réagit de suite, avec une frappe repoussée par le gardien, puis reprise aux 9 mètres (2-2). La deuxième mi-temps est très fermée, les coaches ne souhaitant pas de prise de risque inutile. Il faut donc avoir recours aux prolongations également. Le scénario reste identique et l’on pense filer droit vers la première séance de tir aux buts de la compétition. Mais sur un coup du sort et une passe appuyée argentine, un défenseur tchèque dévie le ballon dans sa surface, obligeant son gardien à réussir une parade réflexe. Tapia avait suivi et pousse le ballon dans le but vide, cruel (2-3). Les derniers assauts tchèques ne changeront rien, l’Argentine accède au demies pour la 4ème fois sur les cinq dernières édition.

Résultats des quarts de finale
URUGUAY – BELGIQUE : 4-4 (1-3) 4-5 prol.
COLOMBIE – RUSSIE : 5-3 (3-2)
BIÉLORUSSIE – PARAGUAY : 0-4 (0-2)
ARGENTINE – RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : 2-2 (2-2) 3-2 prol.

Programme des demi-finales
19h00 : BELGIQUE – COLOMBIE
21h00 : PARAGUAY – ARGENTINE

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *