Après leur victoire face à Rochefort pour Vauvert, et Puget pour Saint-Gilles, le plateau du Final Five 2015 est connu. Le C2C Vauvet Futsal et le Futsal St-Gilles rejoignent USR Futsal, AJA Futsal et Flash Futsal déjà qualifiés.

 

2015_04_12_romorantin_marcouville

 

Pour cette ultime journée de National Sud réservée au play-offs tous les yeux étaient rivés vers Saint-Gilles où se distribuaient les deux derniers billets pour les finales nationales. La première affiche entre Vauvert, vice-champion AFFet Rochefort Futsal promettait beaucoup, surtout à la vue du match aller. La rencontre fut l’une des plus indécises de la saison, le match basculant dans les toutes dernières minutes. Avant cela, les deux formations se sont répondu coup pour coup, n’arrivant pas à se départager. Si les verts menaient 5-4 à la mi-temps, très vite Rochefort égalise avant une période de dix minutes où plus rien ne sera marqué. Mais l’expérience Vauverdoise va finir par faire la différence. Rochefort se voit sanctionné d’une sixième faute et laisse son adversaire faire le break. Le dernier but inscrit en contre dans les dernières secondes vient alourdir le score final qui ne reflète pas le peu d’écart entre les deux équipes (9-6).
Indécise au coup de sifflet, la rencontre Saint-Gilles – Puget a très vite confirmé le niveau très proche des deux protagonistes. D’ailleurs c’est sur un score nul de 2-2 que les joueurs regagnent les vestiaires. Puget avait pourtant mené quelques minutes (2-1) après une ouverture du score très rapide tout de suite annihilé par une égalisation dans les secondes suivantes (1-1). A dix minutes de la fin, El Ghaddar et Malyh vont donner deux buts d’avance aux locaux. Malgré un judicieux temps mort, Puget n’arrive pas à recoller (4-2) et finit par craquer complètement dans le money time non sans avoir tout tenté, comme à son habitude (8-3)
Pas de surprises donc au final avec l’expérience qui a parlé dans les moments cruciaux. Puget et Rochefort ont toutefois réussi une très bonne première saison qu’il faudra confirmer.

Côté Nord, plus d’enjeu mais du spectacle. Meilleure attaque de la poule, l‘AJA Futsal a encore une fois fait preuve d’un froid réalisme. Vainqueur 20-2 d’une équipe de Bracieux Futsal trop joueuse, Aulnay a répété ses gammes offensives en prévision de ses premières finales nationales où l’opposition devrait être plus relevée. Pour le Futsal Piegosh, la dernière journée à domicile face à Marcouville permettra aux locaux d’oublier ce non match.

Dans l’autre match du jour, le Romorantin Futsal Club a renouer avec la victoire en dominant Marcouville City (10-3). Avec cette fois un effectif au complet, Romorantin a démontré qu’un banc fourni permet de faire un résultat. Au classement, les solognots dépassent les parisiens et montent sur le podium. A confirmer face au leader invaincu, USR Futsal, le 25 avril pour clore la saison.

  •   
  •   
  •