Futsal National Nord : USR Futsal en champion !

Vainqueur (7-4) de l’AJA Futsal, pourtant invaincue jusque là, ce samedi après-midi, USR Futsal prend seul les commandes du Championnat National Nord. Dans le chaud derby solognot, Romorantin et Bracieux n’ont pas réussi à se départager à l’issue d’une rencontre spectaculaire (6-6).

2015_02_09_romorantin_bracieuxRomorantin Futsal – Bracieux Futsal : 6-6 (0-2)
Romorantin : Bourdaraud M. (4), Bouquet, Doh
Bracieux : Clement (2), Brelet, Auger, Edouard, Galwin

A l’instar du match aller, l’opposition entre Romorantin et Bracieux a offert rebondissements, spectacle et suspense aux spectateurs présents. La première-mi-temps est très fermée avec deux formations qui ne prennent pas trop de risques. Bracieux domine en terme d’action mais le retour du portier local, Bourdaraud Y., fait du bien au RFC. Pourtant, il ne peut rien sur les deux accélérations en fin de période qui offre un petit écart aux visiteurs à la pause (0-2).
En manque de rythme Romorantin Futsal enchaîne les mauvais choix et Les Piegosh augmentent leur avantage. Sur un bel exploit personnel Doh réduit la marque, mais le sursaut est de courte durée. Clément s’offre un doublé en trois minutes, bientôt suivi par Edouard. Romorantin est dos au mur. Mené 5-1 avec déjà 5 fautes au compteur, les partenaires de Meunier concèdent un jet-franc qui semble sceller l’issue de la rencontre (1-6). Mais sur le coup d’envoi, Romo marque et continue son pressing tout terrain. Bouquet, décalé sur la droite, trompe une nouvelle fois le gardien visiteur (6-3). Dominateur depuis le début de la partie, Bracieux se met à déjouer, mais il ne reste que 3 minutes. Suffisant pour un retour. Par deux fois sur corner Bourdaraud M. réduit l’écart. Mieux, réalisant un quadruplé il égalise à 1 seconde du buzzer sur un nouveau corner vite joué (6-6). Le scénario est cruel pour le Futsal Piegosh qui pensait tenir son premier succès dans la compétition. Romorantin « gagne » un point à la vue de la physionomie de la rencontre mais dit quasiment au revoir au deux premières places.

2015_02_09_romorantin_bracieux_2USR Futsal – AJA Futsal : 7-4 (2-2)
USR : Mellot (3), Chereau, Leconte, Martin, Bouceta
AJA : Connan G., Giraud, Bierry T.

Belle affiche ce samedi après-midi entre deux formations co-leader au coup d’envoi. La rencontre démarre à plein régime puisqu’au Aulnay concède l’ouverture du score après moins de deux minutes de jeu par Mellot (1-0). Les premières minutes du match sont rythmées, malgré deux défenses retranchées, en attente d’une erreur défensive. Château-Renault va doubler la marque au quart d’heure de jeu sur une frappe déviée qui prend à contre-pied le gardien (2-0). Après un temps mort, l’AJA Futsal va faire honneur à ses nouveaux maillots en haussant le rythme. USR Futsal subit et encaisse deux buts coup sur coup, laissant son adversaire du jour égaliser au moment de rejoindre les vestiaires (2-2).
La rencontre semble partie pour connaître un scénario identique au match aller (4-4).  C’est encore une fois son capitaine et international Mellot qui va relancer USR Futsal en début de seconde mi-temps (3-2). Leconte, sur un beau débordement plein de vitesse et Martin sur un enchainement dos au but, contrôle orienté et frappe lourde, permettent au champion de France de disposer d’une belle marge de manœuvre à dix minutes de la fin. Mais Aulnay ne lâche jamais rien et va le prouver. Connan G., en s’y reprenant à trois fois sur la première action, récidive une minute plus tard sur un nouveau cafouillage et voilà l’AJA Futsal revenu à un petit but. Temps mort pour Bloner et ses hommes. Décision bénéfique puisque sur une frappe repoussée après une belle parade du portier bleu, Mellot, l’homme du match côté rouge, reprend de volée et trouve le petit filet adverse (6-4). Le break est fait. Les partenaires de Large auront l’opportunité de rester au contact, mais Bloner s’interpose. Pire, en contre, Château-Renault fixe la marque finale à 7-4, avec Bouceta à la finition au second poteau.
Victoire logique d’USR Futsal qui fait un pas vers la qualification pour les finales nationales. L’AJA futsal grille un joker, mais reste dans la course. Le prochain rendez-vous face à Marcouville chez eux promet déjà beaucoup.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *