Avec deux nettes victoires en deux matches, Vauvert Futsal conforte sa place de leader en imposant son rythme à ses adversaires. Saint-Gilles, vainqueur de Remoulins, ne lâche rien, tout comme Flash UFBR qui a fait explosé la jeune formation du FISC. Enfin, Puget Futsal remporte un succès important face à Tarascon dans un duel très serré.

2014_10_28_Flash

CRAU Futsal – C2C Vauvert Futsal : 2-9 (0-1)
CRAU : Ramos, Carrascosa
Vauvert : Vachaud (3), Benamar (2), Chiari, Lachene, Yamani C., Yamani D

Promu au niveau national CRAU Futsal savait à quoi s’attendre face au C2C Vauvert Futsal et ses internationaux, ne surtout pas laisser d’espace. La tactique va parfaitement fonctionner pendant une période où Crau Futsal va bien résister afin de craquer à trois minutes de la mi-temps (0-1). La reprise de deuxième période va être plus critique avec trois buts encaissés rapidement qui vont sceller le sort de la rencontre. Obligés de se découvrir, les hommes de Bouches-du-Rhône vont prendre quelques risques offensifs laissant la part belle aux contres redoutables des gardois. Emmené par un Nicolas Vachaud très en forme (3 buts), Vauvert Futsal s’impose logiquement et prépare déjà son prochain match, face à Flash UFBR, un gros choc en perspective !

Flash UFB – FI Saint-Chinian : 16-0 (8-0)
Flash : Robert (3), Max (3), Lerouget (3), Elaimer (3), Belkreir (3), Adams

Les Flashmen (photo) justement affrontaient le Futsal St-Chinianais pour un duel déséquilibré sur le papier. Les gardois ont coupé court à tout suspense, menant déjà 5-0 après dix minutes de jeu. Naïfs défensivement, les héraultais se font punir sur chaque attaque adverse ou presque. L’expérience des hommes de Frederic Adams fait la différence et le score à la pause est déjà lourd (8-0). A peine le temps d’engager que Flash inscrit deux nouveaux buts coupant tout espoir de retour aux jeunes partenaires de Dimitri Baptiste. De plus, le danger offensif est multiple côté gardois, avec cinq joueurs auteurs d’un triplé. Le score final est sévère mais reflète l’écart entre une formation aguerrie aux joutes internationales et un jeune promu en quête d’expérience.

Futsal St-Gilles – Remoulins SF : 7-2 (1-1)
FSG : El Ghaddar (3), Affitou, Meziane, Mouhim, CSC
RSF : Debrincat, Cazorla

Rencontre engagée entre le Futsal Saint-Gilles et Remoulins Sport Futsal en ce samedi après-midi avec deux formations invaincues. La première période conforte les prévisions, les deux équipes ne prenant que très peu de risques offensifs attendant l’erreur adverse. Le match va s’emballer juste avant la pause, avec l’ouverture du score de Remoulins par Debrincat, avant que dans la minute suivante El Ghaddar égalise pour Saint-gilles (1-1). Rentrées aux vestiaires sur ce score de parité après avoir frôlé le jet-franc à 9m, les équipes conservent leur tactique avec les mêmes effets, Affitou répondant à Cazorla dans les secondes suivantes (2-2). A partir de là, Saint-Gilles va accélérer et prendre le large au tableau d’affichage, profitant d’une baisse de régime du RSF. Les partenaires de Malyh son coleader.

Puget Futsal – Moudjick Tarascon : 6-3 (3-1)
Puget : Conte (2), Formentini, Roll, Pellissier, Pugliese
Moudjick : Garcia, Chambon, Gaona

Enfin, dans la dernière affiche du jour, Puget Futsal et Moudjick Tarascon ont offert une rencontre indécise. Les Varois vont mettre à peine dix minutes pour jauger leurs adversaires et trouver la faille sur une belle action. Rassuré par cette entame de match, Puget Futsal creuse l’écart avec deux nouvelles réalisations en moins de trois minutes (3-0). Défaits lors de la dernière journée, les gardois réagissent et recollent au score avant la pause (3-1). De retour sur le parquet, Tarascon pousse mais Puget est très bien en place et se montre dangereux en contre. Les Moudjicks vont être récompensés de leur abnégation à dix minutes du coup de sifflet final, relançant la rencontre. Mais le money time va être fatal à Tarascon qui se fait punir en contre et s’incline finalement 6-3 à l’issue d’un duel acharné.

  •   
  •   
  •