Après une semaine éprouvante riche en émotion et performances sportives, certains acteurs reviennent sur le Tournoi de Qualification pour les Mondiaux AMF 2015, où la France sera peut-être repêchée finalement…!

20141006_FRA_CZH

20141005_nepotyJulien Népoty, sélectioneur national.

« Le principal objectif, était de montrer que nous avions notre place sur et en dehors du terrain. L’UEFS a été impressionné par le sérieux de notre délégation ainsi que notre niveau de jeu, notamment face aux favori, la République Tchèque, qui reste le match phare de la compétition. Malheureusement, nous sommes passés à côté d’une seule mi-temps sur les huit que nous avons disputé, mais elle coûte cher. Nous n’avions pas assez de vécu et offert l’opportunité à la Norvège de revenir dans le match sur des erreurs de concentrations. Contre l’Italie, alors que nous avions le statut de favori, l’équipe a su gérer la rencontre en étant capable de garder le ballon lors de la pression adverse. L’ensemble est très positif, même au-delà de nos espérances car avec un peu plus de concentration on aurait pu termine premier… Maintenant, nous gardons espoir de prendre part au Championnat du Monde 2015 puisque notre troisième place pourrait être qualificative au final selon les derniers échos. Tout cela reste à confirmer prochainement. Mais bravo à tous, joueurs et membres de la délégation pour le travail accompli en si peu de temps. »

 20141005_martin_mickaelMickael Martin, coach national adjoint.
« Ce fut une belle semaine, remplie d’émotion et de belles oppositions. Une expérience humaine super enrichissante avec des garçons pour la plupart investis et désireux de voir notre nation progresser. C’était également le 1er rassemblement, pour une compétition officielle AMF, de l’équipe tricolore AFF, nous étions attendus et observés par les hautes instances européennes et nous avons su répondre présent, montrant tout notre sérieux et notre détermination.
C’est toujours une fierté de représenter son pays et d’enchaîner de bons résultats comme contre la République Tchèque, le Kirghizistan et l’Italie. Mais il y a forcément un peu de frustration, car je pense que nous avions les armes pour nous qualifier directement pour le Mondial, si nous n’étions pas passé à côté de notre seconde période face à la Norvège. Une seconde mi-temps moins catastrophique contre la Norvège et nous sortions vainqueur du tournoi. Le groupe à bien réagi et à vite sorti la tête de l’eau après la déception du 1er match. Tout le monde a pris conscience de ses qualités et je pense qu’avec des rassemblements plus fréquents et des séances d’entraînement en commun, nous pourrions franchir des paliers assez rapidement. La semaine de compétition est terminée mais l’aventure ne fait que commencer.
Effectivement l’USR Futsal était bien représentée et je pense que c’est légitime que le club Champion AFF 2014 soit représenté en Sélection Nationale. Mellot et Raby sont devenus des cadres de notre Championnat AFF et j’espère qu’ils le deviendront également en Bleus dans le futur. Cette première expérience leur sera forcément bénéfique, vivre une semaine au contact de joueurs expérimentés comme Nicolas Vachaud, Amine Ben Haddou, Michel Tedeschi ou encore Youssef El Majdoub, ne peut que servir et faire progresser. Ils ont montré leur sérieux et leur motivation, et c’est une fierté pour le club d’avoir deux nouveaux bleus. Je pense que leurs premières capes ont été très intéressantes.  Bravo à eux. »

20141001_vachaud_nicolasNicolas Vachaud, capitaine Sélection Nationale AFF

« C’est toujours un honneur d’être appelé en équipe nationale,  surtout que c’était la 1ere fois pour moi qu’il y avait un véritable enjeu, car je n’ai fait que des matchs amicaux . Là c’était pour une qualification à une coupe du monde… Je connaissais tous mes coéquipiers pour avoir joué ensemble en club ou contre eux en championnat.
Je pense pas que ce soit 1 manque de maturité qui nous a fait perdre contre la Norvège,  même s’il aurait fallut faire tourner plus le ballon. Mais c’est compliqué lorsque l’on a pas l’habitude de jouer ensemble. Quand on voit l’ensemble de la semaine, nous pouvons être très fier de nos performances, notamment face a la République Tchèque… Nous avions énormément de motivation forcement,t car c’était l’Equipe à battre cette semaine. On a eu l’envie et la détermination durant toute la rencontre avec une solidarité exemplaire en défense. En tant que capitaine, je suis très fier de l’équipe car nous avons été en harmonie durant toute la partie. J’ai passé une très bonne semaine avec un groupe qui a énormément de qualité ! »

20141006_axel_paderniAxel Paderni, Président Fédération Italienne de Futsal (FIFs)
« Je pense que notre équipe a démontré qu’elle pouvait rivaliser avec les autres équipes, malgré le peu d’expérience et de vécu européen. Au cours des dernières années, la sélection a connu une progression très importante grâce à l’enchaînement de rencontres internationales avec des matches amicaux organisés notamment par la FIFs. Il faut continuer dans cette voie car le travail paie. La France est une très bonne formation composée de jeunes joueurs prometteurs. Cette expérience internationale devrait permettre à la France d’obtenir de très bons résultats dans un futur proche. » www.fifs.it

20141007_ales_storcAles Storc, sélectionneur République Tchèque.
L’objectif de ce tournoi était la victoire finale et la qualification. Après notre mauvaise performance en Championnat d’Europe, nous avons voulu montrer notre qualité et confirmer notre statut de nation majeure du futsal AMF/UEFS.
Nous connaissions les équipes de Norvège et d’Italie, car nous avons joué contre eux cette année et nous avions gagné. Aucune information par contre concernant le Kirghizistan et très peu sur l’équipe de France qui possède toujours de bonnes individualités. Je m’attendais nous devons jouer chaque match pour la victoire. Trois des quatre matches étaient largement à notre portée sur le papier. Avant ce tournoi, j’avais prévenu mes joueurs que l’équipe la plus forte serait sans doute la France. Et j’avais raison. Ce fut match difficile face à une équipe de France vraiment intéressante. Vous aviez de bons joueurs, le n°10 (Ben Haddou), était l’un des meilleurs. Nous avons mené 3-1 mais nous avons commis trop d’erreurs et de fautes et finalement perdu le match. La France a gagné au TAB, félicitations. Le délais avant les Championnats du Monde est très court (6 mois). Nous devons préparer cette jeune sélection de République Tchèque et travailler davantage l’aspect défensif et le jeu collectif. Affronter les sélections Sud-américaines sera très difficile, mais nous n’avons pas de peur car nous seront en bonne condition physique et confiant dans nos capacités. » www.futsal-salovyfotbal.com

  •   
  •   
  •